Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNThe Names › Spectators of life

The Names › Spectators of life

cd | 19 titres

  • 1 Spectators of life
  • 2 White life
  • 3 The drive
  • 4 Nothing to fear
  • 5 Foreign rendez-vous
  • 6 Actually
  • 7 Memories
  • 8 Nightshift
  • 9 Mirrors
  • 10 Questions and answers
  • 11 I wish I could speak your language
  • 12 Other enquiries
  • 13 Burn
  • 14 Tokyo twilight
  • 15 Shining hours
  • 16 Revenge
  • 17 Virtual
  • 18 I'm in love with a german film star
  • 19 Ballade à Tervuren

enregistrement

Morceaux 1-3, Alain Pierre Studios, Bruxelles, Belgique, 1978. Morceaux 4-8 enregistrés live au RTB 'Impedance' Radio Show, Champion, Belgique, 1979. Morceaux 9-12 enregistrés live à Oostakker, Belgique, été 1980. Morceau 13 enregistré live à Alost, Belgique, 1981. Morceaux 15, 16 et 19 enregistrés en 1982. Morceaux 17 et 18, Pascale Snoeck Studio, Ternat, Belgique, 1994-95.

line up

Michel Sordinia (chant, basse), Marc Duprez (guitare), Mike S. Christopher Den Tandt (synthé), Luc Capella (batterie)

remarques

La chanson 14 est tirée de la 'Crepuscule Christmas Compilation' sortie en 1981

chronique

J'avais été séduit par l'album 'Swimming' de cet injustement méconnu combo belge. Je n'ai donc pas hésité à m'acheter ce 'Spectators of life' qui compile un certain nombre de morceaux rares, de titres live et autres versions spéciales. Ce cd m'a également apporté un regard plus large sur l'univers et les sons du groupe, à commencer par les trois premières pièces extraites de leur premier single en 1979. The Names y présentent des sonorités moins cold wave, plus pêchues, tout en gardant une approche pop marquée à rapprocher de leurs compatriotes de Red Zebra ou des Anglais de Wire. Sur scène, c'est un côté plus froid et mélancolique que l'on ressent; le clavier tire particulièrement bien son épingle du jeu en conférant une séduction mélodique aux atmosphères brumeuses développées par des guitares cristallines, une basse marquée et des vocaux plaintifs. Les chansons 17 et 18 sont d'un grand intérêt car enregistrées en 1994 lors d'une reformation du groupe. La magie est intacte, le feeling triste est bien là, les mélodies excellentes et l'on en vient à regretter que l'aventure ne se soit pas poursuivie. Quant aux titres 15 et 16, à l'origine en face B de 'The Astronaut', ils portent la marque de la production de Martin Hannett et opèrent un bon croisement entre The Cure, New Order et des miettes de Joy Division. Bref, cette compilation n'a fait que confirmer le bien que je pensais de ce groupe décidément sympathique. Seul petit reproche, la qualité parfois un peu faible de certains enregistrements live même si le tout est globalement très correct.

note       Publiée le mercredi 1 août 2007

partagez 'Spectators of life' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Spectators of life"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Spectators of life".

ajoutez une note sur : "Spectators of life"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Spectators of life".

ajoutez un commentaire sur : "Spectators of life"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Spectators of life".