Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlack Sabbath › Born in hell

Black Sabbath › Born in hell

cd | 11 titres

  • 1 Children of the grave
  • 2 Hot line
  • 3 War pigs
  • 4 Iron man
  • 5 Zero the hero
  • 6 Heaven and hell
  • 7 Guitar solo
  • 8 Digital bitch
  • 9 Black Sabbath
  • 10 Smoke on the water
  • 11 Paranoid

enregistrement

Enregistré live le 4 novembre 1983 au Centrum à Worchester, Massachusetts

line up

Geezer Butler (basse), Ian Gillan (chant), Tony Iommi (guitare), Geoff Nicholls (guitare, claviers, chant), Bev Bevan (batterie)

chronique

Styles
metal
heavy metal
Styles personnels
heavy metal

Deuxième chronique dans ma série du jour de bootlegs de Black Sabbath ! Nous voici en novembre 1983 avec un line-up assez peu commun quand on parle de Black Sabbath. A part Toni Iommi et Geezer Butler, on retrouve au chant l'ex-Deep Purple Ian Gillan (qui n'a participé qu'à un seul album du groupe, "Born again") et Bev Bevan à la batterie en remplacement de dernière minute de Bill Ward. Cette tournée est souvent considérée comme l'une des plus catastrophiques du groupe (avec la suivante, avec Glenn Hughes au chant - comme quoi, les ex-Deep Purple ne laissent pas beaucoup de bons souvenirs de leur passage au sein de Black Sabbath). Et c'est vrai qu'à l'écoute de ce live, on se rend compte qu'on se dirige doucement mais sûrement vers un Toni Iommi Band, tous les autres ayant l'air d'être en retrait par rapport au guitariste. Le solo/impro de guitare est franchement imbuvale et chiant comme la mort ! Niveau performance générale, on ne peut pas dire que Ian Gillan chante mal, bien au contraire, les morceaux de "Born again" sont même bien réussis, mais concernant les autres titres, c'est une toute autre histoire... C'est un peu comme si Ian en faisait trop, en voulant multiplier les envolées, en chantant comme s'il s'agissait de Deep Purple. Alors qu'en fait, le côté raffiné, lyrique voir même presque pompeux par certains aspects de Deep Purple ne va pas avec la noirceur, la lourdeur pachydermique et énergique de Black Sabbath. Ca passe encore pour des titres issus de la période Dio comme "Heaven and hell", mais ceux venant d'Ozzy sont loin d'être réussis. Bref, la sauce a du mal à prendre, même si ce n'est pas si catastrophique que ce à quoi je m'attendais ! Les morceaux sont assez poussifs, "Iron man" en est le parfait exemple, chiant. Malgré cela, on a un bootleg au son excellent (il faut le reconnaitre, certains live officiels ont une production bien pire qu'ici) et somme toute collector parce qu'il n'y a pas eu beaucoup de concerts de Black Sabbath avec Ian Gillan au chant finalement. Et puis on a quand même, une petite version sympathique du standard de Deep Purple, "Smoke on the water", alors... Pour fans et collectionneurs seulement !

note       Publiée le mercredi 25 juillet 2007

partagez 'Born in hell' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Born in hell"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Born in hell".

ajoutez une note sur : "Born in hell"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Born in hell".

ajoutez un commentaire sur : "Born in hell"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Born in hell".

PURPLESABBATH › jeudi 23 août 2007 - 15:57  message privé !
Pas vraiment d'accord ...ce live est vraiment un des meilleurs de Black Sabbath ...ce qu'on oublie souvent de dire c'est que Born Again c'est quand m^me placé 4 ème dans les charts GB ! Peut d'album avec ozzy peuvent se vanter d'avoir dépasser ce cap ! Ian Gillan apparait dans ce bootlegs en Forme , ses envolés sont magistrales...Son interprétation de Black Sabbath et de heaven & hell son puissante et énergique ! En conclusion bon Bootlegs ...a écouté absolument !