Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Divers › Awakenings 2007 Volume 1

Compilations - Divers › Awakenings 2007 Volume 1

15 titres - 159:36 min

  • CD I 79:29
  • 1 Brendan Pollard / E-Live 2006 Rehearsal 20:00
  • 2 Ricochet Gathering / Gaiole part I 16:09
  • 3 Odyssey / The Space Inside 7:43
  • 4 Corporation / Aliens in Your Midst 5:29
  • 5 Chaos Research / Metropolis 2006 3:53
  • 6 Create / Choralis System 10:28
  • 7 Awen / Pink Oceans of Goom 7:27
  • 8 Chromengel / Dreams of the Old World 8:12
  • CD II 79:06
  • 1 Xan Alexander / Storm Forge 9:24
  • 2 Stephen Palmer / Giza Rock 10:25
  • 3 Eppie E Hulshof / Three Moving Parts 12:56
  • 4 Modulator ESP / Zeta Major 10:26
  • 5 Entity / Zoo (Live in London 10 Feb 2007) 11:46
  • 6 Broekhuis, Keller & Schönwälder / Zeitreise Ambient Mix 10:36
  • 7 Free System Projekt / Leicester Square (Live 10 June 2006) 13:27

chronique

C’est sous un orage électro statique que démarre cette 3ième compilation de la série Awakenings. Brendon Pollard dévoile une intro éclectique tapageur; comme une grosse orage magnétique aux sonorités paradoxales. De Tomita à TD, les embryons sonores pullulent une atmosphère spatiale où d’exquis mellotrons dessinent des lignes flûtées mélodieuses aux errances sensuelles. Le monde de Pollard est sien et il y navigue tel un sculpteur emphatique pour conjuguer atonie et rythme sur des valses aux graves tonalités enrobés de chœurs spectraux. Ricochet Gathering est un groupe formé de Schroyder, Lawler, Nagle, König, Fox et Zygar. Un genre de supergroupe qui présente une belle séquence minimalisme aux lignes basses et saccadées, entouré d’une flore sonore aux milles ambivalences synthétisensorielles. Un bon titre pour amateurs de MÉ analogue et sombre, comme à la belle époque. Par la suite, nous avons droit à de beaux moments ambiants et très flottants avec The Space Inside d’Odyssey. Corporation apporte une touche soft techno, avec Aliens in Your Midst qui est précédé d’une intro assez valseuse pour embrasser un beat assommant sur synthé aux effluves arabes. Un titre qui bouge, tout comme Metropolis 2006 de Chaos Research, un groupe à explorer. Très atmosphérique Choralis System de Create s’étend lentement sur un rythme en progression cristalline. Un étrange boléro aux spirales statiques tout comme l’étonnant Pink Oceans of Goom d’Awen. Une pure spirale carillonnante qui valse sur des prismes d’une éclatante netteté. Un superbe titre qui fait son effet. Dreams of the Old World de Chromengel est un titre lourd, avec de solides percussions et une sequence basse qui s’inspire plus du progressif que de l’électronique Berlin School. Un titre qui a du coffre, de la lourdeur. L’effet de torsade poursuit son expérimentation sur Storm Forge de Xan Alexander. Lente, l’intro de vortex s’accentue sur de belles boucles sonores, qui valsent dans un néant échoptique. Doucement, les boucles s’alignent sur une séquence lourde et puissante, initiant un rythme lourd, insistant, mais très harmonieux, appuyé par de solides synthés. Un titre puissant, qui enfonce le plancher, sur de belles envolées synthétisées. Sur Giza Rock, Stephen Palmer un autre inconnu pour moi, multiplie les fondues sonores sur cloches tibétaines, séquenceur lourd et nerveux à un xylophone libertin avant de bercer dans un délire électronique stupéfiant, où solos de guitares et grosses percussions défoncent les voies lactées. Un autre titre lourd qui défie les gravités statiques de la MÉ. Et cette férocité dans les genres se poursuit avec Eppie E Hulshof qui présente un titre en 3 mouvements où le groovy embrasse le terroir tranquille d’un cosmos planant et harmonieux aux superbes séquences berçantes. Zeta Major est un autre titre qui coule entre l’ambiant et le rythme léger, sur une approche très cosmique, alors que Zoo d’Entity est plus solide, avec percussions minimalismes et de belles impulsions synthétiques. Fidèle à son répertoire, le trio Broekhuis, Keller & Schönwälder présente un beau titre groovy d’un minimalisme ambiant et mélodieux. Free System Projekt clôture cette 3ième compilation de Awakenings avec un extrait de leur concert de Leicester. L’extrait représente fort bien l’univers sombre et très Phaedra qui est la marque de commerce de Marcel Engels. Awakenings 2007 Volume 1 est une autre belle réussite de John Sherwood et ce 3ième volet démontre une tendance plus progressive de son label qui est définitivement moins prisonnier d’une sonorité ambiante séquencée. Il y a d’excellents titres où de nouveaux artistes font écarquiller les oreilles. Une belle compilation pour présenter un label fort différent qui cogite entre les sphères d’une MÉ intense et rebelle.

note       Publiée le mardi 24 juillet 2007

partagez 'Awakenings 2007 Volume 1' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Awakenings 2007 Volume 1"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Awakenings 2007 Volume 1".

ajoutez une note sur : "Awakenings 2007 Volume 1"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Awakenings 2007 Volume 1".

ajoutez un commentaire sur : "Awakenings 2007 Volume 1"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Awakenings 2007 Volume 1".