Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCyclosis › Hybris

Cyclosis › Hybris

4 titres - 25:22 min

  • 1/ Cyclopes (5:53)
  • 2/ Aux Enfants (6:36)
  • 3/ Ubicuitum Dolores (5:15)
  • 4/ Centipèdes (7:38)

enregistrement

Poitiers, France, 2006

line up

Julien Tavernier (chant), Josselin Minier (guitare, chant, électronique), Guillaume Charreau (batterie), Marceline Mit (claviers), Romain Brillaud (guitariste)

chronique

Bravo. Le marchand de préjugés qui sommeille en chacun d'entre nous n'aura aucun moyen d'échapper à son destin quand il tombera nez à nez sur une illustration de pochette aussi hideuse que celle-ci ; avant même d'écouter le disque, on se retrouvera assailli par toute une série d'idées définitives qui nous décourageraient presque d'y tendre une oreille. Peut-être que les membres de Cyclosis la veulent hideuse leur musique... Mais elle ne l'est pas. Monstrueuse serait peut-être un terme plus approprié car, si les influences sont nombreuses et se bousculent au sein des quatre titres de cette démo diabolique, elles tiennent parfaitement la route. La bête se dresse, conquérante, sur ses deux pattes. Se dégage d'elle un sentiment de puissance et de solidité paradoxal quand, d'un simple regard, on la dévisage pour constater avec une fascination malsaine mêlée d'effroi qu'il n'y a pas deux éléments de ce corps musclé aux torsions extraordinaires qui semblent provenir de la même créature. Le docteur Frankenstein a cette fois réussi son coup ! Quatre titres, c'est court (vingt-cinq minutes), mais c'est bien assez pour se faire une idée de la vision originale que Cyclosis nous propose d'un métal exrême qui fricote de manière décomplexée avec le hardcore, l'électronique et le mainstream dans une combinaison insolite, surprenante et toujours énergique. Grâce à une production à l'arrache, le périple se fait intense, mais ensuite, tout ne sera plus qu'affaire de goût entre les choix abordés et assumés par le groupe et les attentes de l'auditeur. Quoi qu'il en soit, à l'écoute de ce "Hybris" fraîchement sorti, impossible de mettre en doute l'originalité et la fougue créatrice de ce jeune groupe de Poitiers. Encore une fois bravo.

note       Publiée le dimanche 22 juillet 2007

partagez 'Hybris' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Hybris"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Hybris".

ajoutez une note sur : "Hybris"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hybris".

ajoutez un commentaire sur : "Hybris"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hybris".

juj › lundi 23 juillet 2007 - 00:40  message privé !
j'l'aime bien, moi
toliveistodie › lundi 23 juillet 2007 - 00:32  message privé !
Vraiment une pochette de mauvais gout.
juj › dimanche 22 juillet 2007 - 22:54  message privé !
mais dites-moi, avec Whourkr et Cellscape, c'est une scène française technometal extrême qui est en train de naître ou bien ? (j'ai pas écouté çui-là, encore)