Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTones On Tail › Everything !

Tones On Tail › Everything !

25 titres - 114:94 min

  • 1/ Lions - 2/ War - 3/ Happiness - 4/ The never never (is forever) - 5/ Performance - 6/ Slender Fungus - 7/ Movement of fear - 8/ Real life - 9/ Rain - 10/ Go ! (club mix) - 11/ Christian says - 12/ Twist - 13/ Burning skies - 14/ O.K. this is the pops - 15/ You, the night and the music - 16/ When you're smiling - 17/ There's only one - 18/ Now we lustre - 19/ A bigger splash - 20/ Copper - 21/ Means of escape - 22/ Instrumental - 23/ Performance (7" version) - 24/ Shakes - 25/ Heartbreak Hotel (live)

enregistrement

Rockfields Studio, Angleterre, décembre 1983 pour 'Pop'. Le reste a été enregistré entre 1982 et 1983.

line up

Daniel Ash (chant, guitare, saxophone), Kevin Haskins (batterie, percussions), Glenn Campling (basse, claviers, choeurs)

remarques

chronique

Styles
ovni inclassable
Styles personnels
goth/pop/new wave/blues/rock

Bauhaus sans Peter Murphy, ça nous donne Love and Rockets; Love and Rockets sans David J. = Tones on tail...En réalité, il s'agit à la base d'un side-project de Daniel Ash destiné à lui permettre d'enregistrer des compositions plus expérimentales et au feeling moins sombre que celles de Bauhaus. Rejoint par un ancien pote et roadie de Bauhaus, Glenn Campling, le duo se changera rapidement en trio de par l'arrivée de Kevin Haskins suite au split de Bauhaus. Des projets issus de cette formation culte, Tones on Tail est peut-être le plus surprenant et le plus imaginiatif. La règle d'ordre était de créer des atmosphères différentes sur pratiquement chaque morceau. Boudé par un public trop maussade et peu préparé, considéré comme une simple blague par certains chroniqueurs, le groupe enregistrera un album, une poignée de maxis et se séparera très vite pour donner naissance à Love and Rockets. Cette excellente compilation rassemble tous leurs enregistrements, parfaite illustration d'un talent et d'une imagination sans faille. L'album 'Pop' tout d'abord...Il est vrai qu'il est difficile de faire plus panaché au niveau des genres. 'Lions' donne le ton avec sa batterie jazzy jouée aux pinceaux et des mélodies vaguement dub au clavier; le vrai feeling dub, c'est sur 'The never never (is forever)' qu'on le trouve...Lent, pesant, hypnotique, il est juste parfait. 'Hapiness' rappelle beaucoup 'The Lovecats' des Cure (enregistré la même année). 'War' se situe dans une ligne goth telle qu'on la trouvera parfois chez Love and Rockets, le très bon 'Peformance' se rapproche d'une new wave éléctronique typiquement 80's, quant à 'Slender fungus', sa musique est entièrement produite à base de bruits de bouche ! Dépouillée et vaguement bluesy, 'Movement' introduit du saxophone tandis que 'Real life' évoque le spectre de 'Slice of life' de Bauhaus. Le disque se clôt par un 'Rain' ambient et apaisant. Deux constats; tous ces morceaux sont vraiment bons, ensuite, ils réussissent l'exploit de donner une galette cohérente. Comment est-ce possible ? De par le timbre de Daniel Ash, à la fois sensuel et grave qui tisse un lien entre toutes les chansons et confère à l'ensemble un petit côté obscur. Le deuxième cd propose des pièces plus goth dans leur feeling, notamment le poignant 'Burning skies' (leur plus belle réussite ?), le bon 'Christian says', 'O.k. this is the pops', un brin batcave dans le feeling ou encore 'When you're smiling' qui flirte avec la new wave, de par sa boîte à rythmes. D'autres chansons sont plus légères, ainsi 'Go !', 'There's only one', très rythmées, avec des vocaux moins torturés. Parfois les deux aspects se mélangent, ainsi 'Now we lustre' dont la basse sombre évoque Bauhaus tandis que sa guitare sonne de manière soft, le tout pimenté de chant avec effets dub...Voilà j'espère de quoi vous donner un petit apperçu de ce projet éphémère mais intéréssant qu'il serait bien dommage d'ignorer. A noter qu'en bonus caché du deuxième cd se trouve une interview radiophonique...

note       Publiée le vendredi 20 juillet 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Everything !".

notes

Note moyenne        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Everything !".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Everything !".

22goingon23 › samedi 17 août 2013 - 14:56  message privé !

O que non cher amici gotici ! une mine ces 2 cds.

Note donnée au disque :       
novy_9 › samedi 17 août 2013 - 12:39  message privé !

Concernant l'après Bauhaus, il n y a rien eu de mieux que Tone On Tail (ou Dalis Car), cette compilation est vraiment superbe l'intégral du groupe, Ash et consorts n'atteindront plus jamais ce niveau .... Parfois je me dis même que c'est le meilleur album de Bauhaus, argh j'exagére non ? oui ? non :))

Note donnée au disque :       
Harry Dickson › vendredi 14 juin 2013 - 18:59  message privé !

Yes. Son premier LP solo était bon. Le leader et guitariste de la terreur NoiseMetalCoreBlack Today Is The Day, Steve Austin, revendique comme influence première le jeu noisy incisif de Ash. Un grand mec !

Note donnée au disque :       
22goingon23 › vendredi 14 juin 2013 - 18:11  message privé !

la froide agressivité des riffs du père Ash sont d'une redoutable efficacité (Burning Skies).

Note donnée au disque :       
Harry Dickson › vendredi 14 juin 2013 - 16:43  message privé !

Oh pute, que c'est bon ça ! Tous les enregistrements avec historique et photos de ce groupe relativement éphémère avant de passer à Love And Rockets avec David J. Dont l'excellent single "Christian Says". 1984.

Note donnée au disque :