Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSuicidal Romance › Love beyond reach

Suicidal Romance › Love beyond reach

cd • 13 titres

  • 1Love beyond reach
  • 2Not alone
  • 3Will it be (for us)
  • 4Call me
  • 5Angel of love
  • 6Whitesnow
  • 7Poisoned kiss
  • 8Lonely tears
  • 9Prince of the darkness
  • 10Star
  • 11In this night (lullaby)
  • 12Not alone (BlutEngel remix)
  • 13Star (lost area remix)

enregistrement

White Light Studios, Tallinn, Estonie

line up

Dmitry Ivanov (chant, musique), Viktoria Seimar (chant féminin)

remarques

chronique

En Estonie, il n'y a pas que des groupes metal, la preuve puisque voici Suicidal Romance...D'un autre côté, est-ce vraiment un plus ? Pas sûr puisque nous avons affaire à un clône estonien de BlutEngel (qui a d'ailleurs remixé l'un des morceaux). En gros, nous voici face à une synthie pop 'boum boum' avec chant féminin (trop propre pour être réellement prenant) et vocaux masculins déformés pour sonner méchant. Niveau sonorité, c'est de l'électronique totalement bateau combinant sonorités dance avec des touches plus sombres et du piano, quant aux structures de composition, elles ont déjà été utilisées par pratiquement toutes les formations du genre. Certes, les mélodies ne sont pas toujours forcément désagréables mais ça sonne tellement gentillet, quant aux textes, n'en parlons pas. En bon 'Chris Pohl' du pauvre, Dmitry pose, le regard sombre (les lentilles de contact, c'est trop top !), en compagnie de deux demoiselles (dont la chanteuse) au milieu des chandelles, parfaite illustration de l'aspect carton pâte de ce genre de musique. Peut-être bien que les fans de l'Ame Immortelle, BlutEngel et autres Illuminate apprécieront, moi je me désespère...Reste l'Eurovision.

note       Publiée le mardi 17 juillet 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Love beyond reach".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Love beyond reach".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Love beyond reach".

Wotzenknecht › vendredi 16 octobre 2009 - 10:08  message privé !
avatar

les Estoniens n'ont pas la côte sur ce site ! C'est fort dommage, leur alcool n'est vraiment pas cher.