Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFaith No More › Album of the Year

Faith No More › Album of the Year

cd | 12 titres

  • 1 Collision
  • 2 Stripsearch
  • 3 Last cup of sorrow
  • 4 Naked in front of the computer
  • 5 Helpless
  • 6 Mouth to mouth
  • 7 Ashes to ashes
  • 8 She loves me not
  • 9 Got that feeling
  • 10 Paths of glory
  • 11 Home sick home
  • 12 Pristina

enregistrement

Brilliant studios et Razor's edgen San Francisco

line up

Mike Bordin (batterie), Roddy Bottum (claviers), Billy Gould (basse), Jon Hudson (guitare), Mike Patton (chant)

remarques

L'édition double cd contient les bonus tracks supplémentaires : 13/ Last cup of sorrow (Bigfoot and Wildboy mix) - 14/ Last cup of sorrow (Bonehead mix) - 15/ Ashes to ashes (Hardknox horned hand mix) - 16/ Ashes to ashes (Automatic 5 dub) - 17/ She loves me not (Spinna main mix) - 18/ Ashes to ashes (Dillinja mix)
L'édition japonaise contient 2 bonus tracks : 13/ Light up and let go - 14/ Big kahuna

chronique

Styles
metal
rock
Styles personnels
alternatif

« Album of the year » restera à jamais le dernier album de Faith no more, et c'est vraiment dommage quand on voit le travail réalisé ici. Le groupe maîtrise son art à la perfection et Patton est en forme olympique, ce qui fait qu'à part trois ou quatre morceaux, le disque est vraiment impressionnant. Des titres comme « Stripsearch », « Last cup of sorrow » ou encore le fabuleux « Pristina » figurent d'ailleurs à mon avis parmi les tous meilleurs morceaux du groupe. Les compositions sont comme d'habitude au dessus du lot et la production, puissante et léchée, apporte au disque un groove et une profondeur du tonnerre... Faith no more nous offre ici un de ses meilleurs albums et en tout cas, le meilleur album de l'année ! En voilà un qui porte bien son nom...

note       Publiée le mercredi 1 novembre 2000

chronique

Depuis l'éviction de Jim Martin en 1992, Faith No More ne semblait plus aussi solide sur ses bases. L'album précédent, "King for a Day, Fool for a Lifetime" nous montrait pourtant un groupe très en verve et plus hétéroclite que jamais, mais cette réussite insolente cachait une tension accrue au sein du groupe qui finira par se séparer sur cet ironiquement intitulé "Album of the Year". Rien de surprenant au demeurant sur ce disque puisque Faith No More étale une fois de plus son savoir faire et son sens indéniable de l'efficacité. En ce qui me concerne, j'ai tendance à considérer la majeure partie des morceaux présentés ici comme relativement peu inspirés ; des titres comme "Collision" ou "Paths of Glory" ressemblant à des resucées de ce que le groupe avait déjà pu nous livrer sur ses efforts précédents. La seconde édition de cet album comporte un second disque fait de remixes qui, au lieu de sauver les meubles, rend la situation encore plus pitoyable. Une triste fin, d'autant plus regrettable que "Home Sick Home" et "Pristina" (con comme la lune, mais tellement prenant) refermaient le chapitre en beauté.

note       Publiée le lundi 1 avril 2002

partagez 'Album of the Year' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Album of the Year"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Album of the Year".

ajoutez une note sur : "Album of the Year"

Note moyenne :        47 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Album of the Year".

ajoutez un commentaire sur : "Album of the Year"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Album of the Year".

E. Jumbo › lundi 30 avril 2018 - 18:09  message privé !

C'est sûr qu'il paraît plus intéressant depuis l'album du comeback...

Note donnée au disque :       
boumbastik › samedi 28 avril 2018 - 20:15  message privé !

Plutôt réussi pour un album considéré comme raté.

Note donnée au disque :       
Ramon › dimanche 21 juillet 2013 - 12:36  message privé !

Faith No More privilégie les ambiances, même s'il n'oublie pas d'envoyer du bois ça et là, sûr qu' on aurait aimé avoir une suite mais sait-on jamais. La grande classe avant fermeture.

Note donnée au disque :       
Sgt.Patton › lundi 21 juin 2010 - 09:25  message privé !

On est pas au niveau d'une pièce maîtresse comme King for a Day, mais ça reste quand même mortel. Le son et la tonalité générale est un peu plus homogène que sur les deux précédents, et on n'y retrouve pas une proposition musicale aussi riche, mais c'est une superbe conclusion pour un groupe qui à l'époque a probablement bien fait de s'arrêter là. Et "Pristina", dernier titre en date de FNM, fait toujours son petit effet mélancolique.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › jeudi 25 février 2010 - 21:40  message privé !

J'avais bien accroché quand je l'ai decouvert ya quelques années, mais une ecoute recente m'a persmis de me rendre compte qu'il etait pas si genial en fait. Pour la premiere fois chez faith No More il y a des morceaux pas terrible (Naked in front of the computer, Paths of glory). Et la niveau global n'atteint pas le genie d'albums comme the real thing ou King for a Day. Pas desagreable, mais insuffisant pour du Faith No More.

Note donnée au disque :