Vous êtes ici › Forums de discussionsArticles › Rob Halford - Confess : The Autobiography

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Rob Halford - Confess : The Autobiography

Message
dimegoat › mardi 9 juillet 2024 - 17:25
avatar
Ce sujet a été ouvert pour discuter de l'article intitulé "Rob Halford - Confess : The Autobiography".

Vous pouvez consulter cet article en suivant ce lien. Bonne discussion !
Message
nicola › mercredi 10 juillet 2024 - 10:39
avatar

Je n’ai jamais été trop fan de livres écrits par des musiciens (les ragots ne m’intéressent pas des masses) mais après avoir lu celui d’Iggy Pop (I want more), je crois que celui-ci et celui de Kim Gordon vont me faire changer d’avis. Celui de Rob risque en plus me faire acheter des dixes de Judas priest. Pas merci, guts.

Message édité le 10-07-2024 à 10:39 par nicola

Message
Le justicié true black › mercredi 10 juillet 2024 - 11:28

Judas Priest s'est pas du black métal et sa je ne peut le toléré !

Message
dimegoat › mercredi 10 juillet 2024 - 12:09
avatar

C'est vrai que l'autobio est un genre particulier que j'aime bien, même quand c'est un peu raté. Ça reflète à chaque fois assez bien la personnalité de l'individu. Dans le genre linge sale celui de Rex (Pantera) est en effet assez peu recommandable. Mais l'autobio de Miles Davis, le Beastie boys Book, l'autobio d'Ozzy, c'est d'la balle.

Message édité le 10-07-2024 à 12:11 par dimegoat

Message
Dioneo › mercredi 10 juillet 2024 - 12:24Dioneo est en ligne !
avatar

Celel de Mark E. Smith (Renagade), co-écrite avec un journaleux que je soupçonne de ne pas détester complètement l'approche tabloïds et regorgeant de toute évidence des semi-affabulations dont était coutumier le mec, est... Divertissante. Drôle même par moments - même si ça peut devenir fatigant, à force, ce ton de poivrot qui pérore mi-(extra)lucidement mi-(full)bullshitement sur la longueur d'un volume.

Message
torquemada › mercredi 10 juillet 2024 - 12:24
avatar

Pas fan du genre pour tout un tas de raison (sous-traitance à des rédacteurs / journalistes donc aspect impersonnel, compilation d’anecdotes, langue de bois), j’aurais tendance à justement éviter celle de Rob, tant Judas Priest est l’incarnation de la langue de bois en interview. Ceci dit je recommande chaudement celles de Bruce Dickinson (à l’image du personnage, drôle et éclectique - ne pas s’attendre à un bouquin sur Maiden) et celle de Mark Lanegan (pour son honnêteté crue qui fait vraiment froid dans le dos, loin des rockstars qui réécrivent le passé à leur avantage).

Message édité le 10-07-2024 à 12:25 par Torquemada

Message
dimegoat › mercredi 10 juillet 2024 - 12:56
avatar

Oui celle d'Halford est clairement destinée aux fans du bonhomme, d'où ma conclusion. Tout ce qui concerne le groupe est extrêmement lisse et sans grand intérêt.

Message
zugal21 › mercredi 10 juillet 2024 - 18:32
avatar

J'ai lu cette autobio. Le Rob, supergentil garçon. Mais pas spécialement pudique.