Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsGuts Of Darkness › Les morceaux parmi les plus terrifiants de l'historia musica

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Les morceaux parmi les plus terrifiants de l'historia musica

résultats 21 à 31 sur un total de 31 • page 2 sur 2

Message
(N°6) › mercredi 27 janvier 2021 - 14:00
avatar

Les deux seules occurrences dont je me souvienne où j'ai éprouvé quelque chose d'approchant la sensation de peur en écoutant de la musique (pop, s'entend), ça serait Frankie Teardrop de Suicide et ...A Psychopath de Lisa Germano.

Certains passages du Delirium Cordia de Fantomas ont pu aussi faire leur effet comme The Bends de Mr. Bungle à une époque.

Après, y a des morceaux/albums assez glauques (l'intégralité de Remué de Dominique A, qui a toujours évoqué chez moi un malaise certain ou par exemple Snakepit Breakdown de Lydia Lunch sur 1313) ou sidérantes/paralysantes (se taper Me and a Gun par Tori Amos en concert, où elle le chante a capella, c'est un truc où tu passes en apné et tu respires un grand coup quand c'est fini), mais la sensation de peur comme on peut l'avoir au cinéma, c'est plus compliqué à produire sans tomber dans les effets un peu pouetpouet (au cinéma aussi remarquez-bien, le jump-scare est le procédé le plus con du monde).

Message
surimi-sans-mayo › mercredi 27 janvier 2021 - 14:21

Justement les cris sur Frankie Teardrop, ça a un peu un effet jumpscare je trouve, ce qui n'enlève rien à la qualité du morceau.

Y a le Flowers of Romance de PiL qui me met vraiment pas à l'aise, avec un côté pourtant bien euphorisant (si) sur "Banging the Door". Sinon bah le premier Seekness, You de Haus Arafna, des moments éparses chez Sigillum S, des samples dégueus chez Megaptera. Ah puis comme le mec parlait de Nine Inch Nails, y a bien l'outro de Hesitation Marks qui me fait frissonner (et même le morceau juste avant avec son saxo tout con, puis tout le reste de l'album mais de manière différente). Après, est-ce que c'est de la peur ou autre chose ? J'en sais rien, mais ce sont des morceaux que je ne peux qu'imaginer sortis d'esprits excessivement sadiques et que j'irais bien qualifier de terrifiants aussi.

Message
Damodafoca › mercredi 27 janvier 2021 - 14:26

Dioneo : ok, on est assez d'accord. Mais Maxwell j'avais vu sa vidéo cet été, et j'ai maté 2-3 trucs, c'est sympa, mais c'est trop plein de tics de youtubeurs pour moi. Je crois que les YTbeurs ciné ont pas mal balisé le truc, en reprenant les codes des autres youtubeurs, l'humour/montage similaire, et justement je trouve que le petit dépressif là, feldup, se démarque un peu. Et puis si on en reste à son trucs de Boards Of canada, je trouve ça marrant qu'il ait un peu creusé pour aller au delà de l'aspect beau et mélancolique du groupe pour aller chercher l'aspect plus étrange du groupe. Tout comme il décortique les paroles de Daughters ou hamburger lady - ce qui me fait dire que finalement c'est pas juste une liste mais qu'il y a un peu de fond, quand même.

Message
surimi-sans-mayo › mercredi 27 janvier 2021 - 14:37

Ah mais j'ai failli oublier le meilleur !

Klinik - Sick In Your Mind

Message
nicola › mercredi 27 janvier 2021 - 15:32

Aucun morceau ne me file la glacte (comme le dit le Concombre masqué). En revanche, mon épouse a beaucoup de mal avec certains morceaux gais/glauques des Legendary pink dots, comme par exemple The hill dans Asylum.

Message
No background › mercredi 27 janvier 2021 - 15:45

On a cité You d'Haus Arafna, il y a aussi Blut (bienvenue dans un camp de concentration). Et puis Maska Genetik dans le même genre (Quarantine, Strada). Je serais bien incapable d'isoler un morceau. Et puis Salt Marie Celeste de Nurse With Wound.

Message
Raven › mercredi 27 janvier 2021 - 16:36
avatar

"Ravine" de Genesis m'a longtemps fait un truc...pas la terreur comme le titre du topic en demande non, mais une profonde inquiétude, un sentiment de vide...une vraie chochotte le Raven hein...oui mais ce morceau est spécial, c'est pas juste "de l'ambient", enfin tout ça est très subjectif.

Certains de Deutsch Nepal m'ont fait un effet similaire.

Message
GrahamBondSwing › mercredi 27 janvier 2021 - 21:17

Feldup, si tu nous lis : relativise... T'as pas l'air si déprimé que ça, on a tous tendance à exagérer ! Au final, ça te fait de la pub, tu vas peut-être y gagner 2 ou 3 abonnés... Restes positif, continues comme ça, surjoue pas trop et ça ira et si tu veux passer ta ceinture jaune en Black Metal, tu passes dans le coin, c'est open, t'as même des fans de BM Sympho, alors franchement ;-)

Message
sergent_BUCK › jeudi 28 janvier 2021 - 01:21
avatar

Oh tiens N°6, à chaque fois qu'on me pose la question, je pense pile au même morceau de Lisa Germano, '... A Psychopath'. Ce morceau me pétrifie, au point que je n'ai pas pu écouter l'album pendant longtemps.

Message
(N°6) › jeudi 28 janvier 2021 - 01:30
avatar

@Sgt. Buck : ah ah content de savoir que je suis pas le seul ! Ouais il me glaçait le sang à chaque fois, et puis la petite ritournelle de folk italien qui débute l'album qui revient se coller juste après, ça lui donne un côté grotesque/sordide. C'est vraiment l'articulation de tout l'album, que j'ai poncé à mort à une époque, j'étais fou de Geek the Girl. Heureusement qu'il y a toujours un petit espoir à la fin avec Lisa (et son humour noir), mais pas sur ce morceau là, oh non ! Il est carrément éprouvant.

Message
No background › jeudi 28 janvier 2021 - 12:58

Sinon sur le youtubeur en question, à peu près pareil que Dioneo. Sur l'album de Daughters on peut relier Ocean song à The Flammable man, qui parle également d'océan. Pour Lingua Ignota, All bitches die n'est pas son premier, Let the evil of his own lips cover him est sorti plus tôt en 2017. Faut piger l'anglais mais je préfère les chroniques d'albums d'Anthony Fantano (c'est par une interview avec Lingua Ignota que je l'ai découvert). Guts reste vraiment la référence en français, le fait qu'il n'y ait pas de thunes et de conflits d'intérêt, sans compter le nombre incroyable de chroniques, ce site restera insurpassable selon moi.