Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsL'école des fans › BASS!

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


BASS!

résultats 1 à 20 sur un total de 49 • page 1 sur 3

Message
Dun23 › lundi 28 décembre 2020 - 17:41



La remontée du topic le plus BEAU du monde m'a fait réfléchir à ce qui pouvait m'attirer dans la musique. Et même si ce n'est pas forcément l'élément central des morceaux que j'ai pu citer dans ce forum là, je me rends compte que c'est souvent la basse qui m'attire, au point que je peux acheter un album juste pour une ligne qui chatouille mes oreilles. Ici, le but, c'est de citer quelques morceaux avec lignes de basse qui tuent selon votre opinion. Ce sera l'occasion de faire des découvertes, je l'espère en tout cas. Et je montre l'exemple:

  • Papa was a rolling stone par les Temptations, une ligne de basse d'une simplicité incroyable (3 notes) mais quel groove
  • I want you back des Jacksons, plutôt mythique aussi
  • Peaches des Stranglers, ce groove, dedieu
  • Je serai tenté de dire l'entièreté de Starless de King Crimson tant John Wetton est juste extraordinaire là dessus mais bon, on sait de quelle ligne je parle
  • Scars, YYZ, Distant Early Warning de Rush, difficile d'en choisir qu'une, Geddy Lee étant Geddy Lee
  • Roundabout de Yes mais franchement, Comme pour Rush, choisir dans l’œuvre de Chris Squire est assez délicat
  • Come together des Beatles, dont je ne suis clairement pas fan mais là, tu peux pas test
  • Not To Touch The Earth des Doors, voila l'ambiance
  • Epilogo d'Il Balletto Di Bronzo, la partie calme mais vicieuse, cette ligne simple qui permet aux autres instruments de sortir leurs tripes, c'est ... tripant.
  • Tommy the cat de Primus, parce que bon, voila. Difficile aussi avec ce trublion de Claypool d'en choisir une
  • Hidden Shadows de Herbie Hancock, ouais, là dessus, y'a une ligne fantastique à mes oreilles
  • Stratus de Billy Cobham, doublement culte avec son sample sur Safe from Harm de Massive Attack
  • Hair, Pow ou Thank You par Larry Graham, une légende, le gonze
  • Haitian Fight song de Charles Mingus, cette intro...
  • Send me your money de Suicidal Tendencies, la basse est bonne, le texte tout autant
  • Keep it greasy de Frank Zappa. Y'a qu'à écouter
  • Apostrophe de Zappa encore mais par Jack Bruce. Prend ta leçon
  • Cats, Sex and Nazis de Nomeansno, qui résument le web 3 ans après sa naissance

Et je m'arrête là parce que j'en oublie de toutes façons.

Message
vigilante › lundi 28 décembre 2020 - 17:48

La basse sur le Lou Reed Live/ Extended Versions m'a particulièrement marqué. Un son assez lourd et l'instrument est plutôt bien mis en valeur (pas sur Youtube évidement)
Echantillon vicieux:
https://www.bing.com/videos/search?...

Message
Dun23 › lundi 28 décembre 2020 - 18:12

C'est effectivement de la bonne, pas connaisseur du tout du Lou.

Message
Procrastin › lundi 28 décembre 2020 - 18:13

Sans réflechir : chez Thundercat notamment Inferno pour la beauté, et Uh Uh pour la technique ; Stargazer (celui-ci par exemple ; un nouveau le 01/02/2021), et Scarlet Evil Witching Black de Necromantia (config 2 basses, vraiment excellent)

Beaucoup d'autres trucs parce que je suis très sensible à la basse aussi, mais v'là les 3 premiers qui sortent tout seul.

Message
space_ritual › lundi 28 décembre 2020 - 18:21

Merde, je pensais avoir fait une mini-liste de mes lignes de basses préférée vu que j'en possède une. Perdu, j'en ai pas, et comme ça fait depuis plus d'un an que j'écoute presque plus de rock y en a que deux qui me viennent instantanément :

Public Image Ltd - The Suit. C'est tout con mais je me souviens que ça me faisait salement groover.

Et en découverte plus "récente", et vraiment pas connu, Militurk de Fehlfarben. Le riff de guitare tue aussi, mais ce mini "solo" de basse au milieu en point d'orgue ça me fait vriller à chaque fois.

En creusant un tout petit peu plus je peux citer "Olsen Olsen" de Sigur Ros également, et la seconde partie du morceau "Memories" de Preoccupations. The Great Curve des têtes parlantes c'est bien cool aussi...

Message
Richard › lundi 28 décembre 2020 - 18:26

"A New Career In A New Town" de Bowie pour ces trente dernières secondes.

Message
(N°6) › lundi 28 décembre 2020 - 19:03
avatar

"Didn't We Deserve a Look at You the Way You Really Are" de Shellac. Et n'importe quelle ligne de basse imperturbable de Bob Weston en fait (et dès fois il change même d'accord), soit l'inverse du gif ci-dessus. Mon héros.

Message
Dun23 › lundi 28 décembre 2020 - 19:13

Cool, des trucs à écouter. Pas spécialiste de Thundercat mais le gonze est assez hallucinant. Il a joué entre autre avec Suicidal Tendencies et je l'ai d'ailleurs probablement vu en concert avec eux. Niveau de malade mais comme Victor Wooten, une tendance à se servir de sa maitrise technique hallucinante (j'aime ce mot) pour le bien de ses morceaux et non pas pour l'esbrouffe, ce que j’entends plutôt chez un Jaco Pastorius, enfin, ce sont mes oreilles.
Et ça me fait penser à Bela Fleck et la ligne de basse ahurissante (t'y as cru, avoue) de Sinister Minister.

Message
Rendez-Moi2 › lundi 28 décembre 2020 - 19:46

Primus - Golden Boy (leur meilleur titre)
Raekwon - Knuckleheadz (intestable)

N'importe quoi par Type O Negative.

Message
space_ritual › lundi 28 décembre 2020 - 19:53
   Richard › aujourd'hui - 18:26

"A New Career In A New Town" de Bowie pour ces trente dernières secondes.

___

Putain de putain mais comment je l'ai oublié ? Un de mes morceaux préféré "all time" et j'ai même appris à le jouer à la basse, je me sens con... dans tous les cas ça fait plaisir de voir le morceau cité ici !

Message
Gouzi › lundi 28 décembre 2020 - 22:14

The Field Mice - sensitive

ce morceau m'a toujours rendu fou. Et la ligne de basse plus audible à partir de 2m30, lors de ce long final instrumental, y est aussi pour quelque chose

Sinon, classique parmi les classique, écrite par Paul Simonon, bassiste de The Clash

Message
Warsaw › lundi 28 décembre 2020 - 22:24

côté Basse, la période Carlos Dengler d'Interpol est assez jouissive...

Primus en live ....=> https://www.youtube.com/watch?v=hMsJlJdWof8

les lignes de bass dans RATM = puissance de feu....

et ouais, Shellac, c'est cool à ce niveau....=> https://www.youtube.com/watch?v=bkyTK9tRgHs

Message
Procrastin › lundi 28 décembre 2020 - 22:44

La basse sur tout Carheart de Virus c'est juste du disco des enfers <3 (mais tout est génial sur cet album ; ceci dit au cas ou, si juste pour le groove de basse, Bandit)

Dans un autre registre Inner City Blues de Marvin Gaye

Message
Damodafoca › mardi 29 décembre 2020 - 12:08

Wu Tang : https://www.youtube.com/watch?v=HnOZea4Zgbc

Tool : https://www.youtube.com/watch?v=GIuZUCpm9hc

Meat beat Manifesto : https://www.youtube.com/watch?v=UPCJVsGJxY8&list=OLAK5uy_kTaGcrRohM3jzyv78e6zCuLqx61Gr27Qc

Message
cyberghost › mardi 29 décembre 2020 - 13:32

Cop Shoot Cop, tout !

Message
Dun23 › mardi 29 décembre 2020 - 14:29

De très bonnes choses ici, je ne connaissais pas Virus mais là, oui, effectivement, cette basse est assez incroyable. On va approfondir tout ça.
Et Tool, oui, 46 & 2 est mythique.
Et si Doc Justice (tu la vois, l'association d'idée?) traine par ici et avant qu'il fulmine, du même album histoire de, Soleil d'Ork et De Futura de Magma bien sur. Jannick Top au top (j'ai bouffé un clown, c'est rien...)

Message
GrahamBondSwing › mardi 29 décembre 2020 - 14:32

Une des plus grandes qualités d'un bassiste, c'est de savoir imposer son travail au moment du mix d'un disque et de ne rien céder pendant les balances d'un concert, non ? Bref, c'est vrai que c'est cool quand on entend bien la basse. Quelques ref :

* One of these days de Pink Floyd : une basse à droite, une basse à gauche, on est en 1970, c'est assez dingue, terminé les délires baba-cool, le flamand Rose change vraiment de braquet à ce moment-là, peut-être qu'il voulait un titre qui pourrait tenir la dragée haute à Black Sab', des fois qu'ils se retrouvent sur la scène d'un festival... je sais pas, c'est juste un hypothèse...

* Fake tales of San Francisco des Arctic Monkeys : la basse fait jeu égal avec la guitare, apporte un contre-chant, j'adore, ils ont beaucoup perdu en se séparant d'Andy Nicholson, dès l'album suivant ça groove déjà beaucoup moins.

* Bill Laswell sur un de ses albums de dub ambient : à 2:40 sur "Sombre stream", il démarre une mélodie, c'est si poétique https://www.youtube.com/watch?v=zbU...

* No ordinary love de Sade : impossible d'imaginer le morceau sans basse !

Message
Dioneo › mardi 29 décembre 2020 - 15:09
avatar

Dans la catégories des grosses évidences : Sign O' the Times de Prince...

Sinon :

Ligne de basse asymétrique MAIS très fixe avec tout le reste qui bouge autour : Prologue/Love, Love de Julian Priester, ou Escaped And Lost Down In Medina du Ghost japonais (pas les masqués suédois donc), sur leur de toute façon assez énorme album Hypnotic Underground...

En moins prog/jazz mais finalement assez psyché à sa manière aussi, et dans la lignée du Papa Was a Rolling Stone des Temptations cité d'emblée par Dun23 au début du topic, et de l'Inner City Blues de Marvin Gaye évoqué plus bas : You Build Your Own Heaven and Hell Right Here on Earth de the Undisputed Truth, groupe Motown "labo" du producteur/songgwriter Normal Whitfield ; ou le Who Is He and What Is He to You de Bill Withers (multiplement repris ensuite) ; deux morceaux qui je trouve ont presque l'air "d'extensions" de leurs lignes de basse très simples, vraiment construits dessus.

A part ça, A Certain Ratio - comme pas mal de groupes post-punk mais là spécialement - pouvaient parfois en sortir de surprenantes, côté basse... Je bloque toujours sur celle de Knife Slits Water, perso (cette version celle de Sextet)... Enfin, je bloque sur tout le morceau avec son ambiance malsaine, mais je trouve que cette ligne de basse funky slappée fait merveille par contraste, là-dedans.

Dans le genre obsessionnel, Television, the Drug of Nation des Disposable Heroes of Hiphoprisy, Cavern de Liquid Liquid ou Dance (et plein d'autres) d'ESG...

Puis pour conclure cette série à la volée loin d'être complète (ouais... j'aime ça aussi, la basse), re-évidences, tiens, avec le Master Builder de Gong ; et en bonus un morceau pas très connu du Funkadelic, Soul Mate, sur un album pas forcément très cité d'ailleurs mais avec quelques trucs bien cools dessus (Hardcore Jollies).

Et donc plein d'autres, hein, là c'était comme ça venait sur l'instant.

Message
(N°6) › mardi 29 décembre 2020 - 15:15
avatar

Un morceau avec une ligne de basse qui me rend fou, c'est Light in Darkness de YMO. Hosono, bordel de cul ! (ah bah j'arrive pas à coller le lien, la basse a tué la matrice)

Message
Raven › mardi 29 décembre 2020 - 15:50
avatar

Little Girl in Bloom

The Sun goes down

simple et beau