Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsArts généraux › Comédies potaches, nanars et autres plaisirs coupables - Top 25

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Comédies potaches, nanars et autres plaisirs coupables - Top 25

résultats 1 à 20 sur un total de 52 • page 1 sur 3

Message
GrahamBondSwing › vendredi 11 décembre 2020 - 07:57

Pas classé (off course) et hors téléfilms (enfin on verra en cours de route) :

1-C'est arrivé près de chez vous (t'inquiètes, y a bien pire qui arrive derrière)
2-Les portes de la gloire (t'as cru que j'allais citer Les convoyeurs, sans déc' ?)
3-Supergrave (j'ai dit dans le désordre)
4-Le Trou noir (tout est dans le titre, s'il y a un culte pour ce film de SF post-Star Wars, je ne suis pas au courant)
5-Tron (en vrai, j'ai failli le mettre dans ma liste d'hier, comme Vigilante)
6-Cobra avec Stallone (jamais compris qu'il n'y ait pas eu de saga, après cette première promesse)
-7 Commando (avec l'autre musclé, "J'ai menti" inoubliable)
-8 Big Hit (le réal a pris sa retraite après, c'est beau de partir au sommet)
-9 Ca tourne à Manhattan (Juste pour relever le niveau)
-10 Une vraie Blonde (toujours Tom Di Cillo, avec Matthew Modine)
-11 N'importe quel Flic avec Delon ("Parole de flic" il est assez gratiné je crois)
-12 L'homme pressé (Attention spoiler : dans celui-là il choppe un infarctus après avoir gagné un vase comme aç aux enchères)
-13 Knock Knock (Keanu qui a besoin de payer ses impôts...très très coupable)
14- Love and a bullet (Dans ta face ! Tout simplement le scénariste de Big Hit, voir ci-dessus, qui passe derrière la caméra)
15- Glory Daze (avec Ben Affleck, Honnêtement quelqu'un d'autre connaît ?)
16 - Bonjour les Vacances (et Bim ! le 2 est moins bien)
17-Le maître de guerre (Clint en est très fier)
18 - La relève (Il paraît que tout est au second degré, ado je suis resté au premier)
19 - Electric Dreams ("la belle est l'ordinateur", t'as cru que j'allais citer WarGames ?)
20- Short Circuit (pendant qu'on y est !)
21 - Sliver (coming out : j'ai payé ma place)
22- Bad Moms (allez on se dit tout... j'ai vu le 2 aussi !)
23- Clerks 2 (Quelqu'un a cité le premier dans ses films préférés : bon choix !)
24- Remo, sans armes et dangereux (mais il repasse quand à la télé ???)
25- Condorman (j'ai presque envie de le garder pour moi celui-là)

J'en ai oublié des caisses, mais voilà des fois que certains pensaient que je me la toucher avec Vinterberg et Brusatti ;-)

Message
dimegoat › vendredi 11 décembre 2020 - 08:56

Là, c'est plus dur...je vais mettre ici des films qui m'ont procuré du plaisir malgré moi.

La vie est belle - F. Capra (1946)...je viens de le voir, c'est pour ça, ultime film de Noël.
Les films avec Tom Hanks, en général. Le dernier que j'ai vu, Sully, était quand même une grosse daube
Les films de guerre, en général. Le dernier, avec Mark fuckin' Wahlberg, tiré d'une histoire vraie (double combo): Lone Survivor (2013) Commando - M. Lester (1985). Vu au Brutal Assault 2018 avec une centaine de chevelus russes, tchèques etc.
Les Goonies (1985) et puis à peu près tous les films-pour-enfants parfois-pas-pour-enfants des années 80
Deadly Prey - D. A. Prior (1987) Nanar rambo très amusant
Brain Dead - P. Jackson (1992) LE film gore de mon adolescence
A toute épreuve - J. Woo (1992). 307 morts au body count.
Star Wars I-II-III.
How High - J Dylan (2001) Method Man & Redman fument les cendres de leur pote et entrent à Harvard. Ben quoi.
Humains (2009) mais là c'est de la méchanceté pure
Geostorm - D. Devlin (2017) SF n'imp' avec Gerard Butler. Bon souvenir d'un visionnage dans l'avion
Les Ogami Itto ?(pas taper Raven!!)

Message
Rastignac › vendredi 11 décembre 2020 - 09:54
avatar

l'histoire sans fin

top gun

la grande vadrouille, le petit baigneur, etc. (et le reste de Funès)

+tout ce qui s'est fait avec Villeret (surtout les pochades immondes)

piège en haute mer, terrain miné (plus quelques autres avec le même : Nico, Mission Alcatraz, ...)

les police academy

le corniaud

les clés de bagnole

forest warrior

la série des Ip Man

la filmo de Jackie Chan

la filmo du gros Arnold

Rambo 3

(putain c'est sans fin en fait)

Message
GrahamBondSwing › vendredi 11 décembre 2020 - 10:19

35 heures c'est déjà trop / Office Space (Comment j'ai pu le zapper ! Déjà quand les mecs sont créatifs pour trouver le titre français c'est plutôt bon signe... A peine exagéré : c'est ça le secret)

Message
Rastignac › vendredi 11 décembre 2020 - 10:42
avatar

office space c'est ni un nanar, ni une comédie potache, ni un plaisir coupable ! Ca deevrait être un film obligatoire dans les écoles et le supérieur, et un truc pour enclencher des thérapies de groupe dans toutes les entreprises publiques et privées. Le gars a tout compris du boulot aliénant dans des bureaux en plastique avec des zombies à l'intérieur. (même Idiocracy je trouve que c'est un film à voir de toute urgence, sans le prendre seulement comme une grosse poilade).

Message
Nerval › vendredi 11 décembre 2020 - 11:09

Crank 1 & 2

Evil Dead 3 Army of Darkness (le plus nanardeste)

Evidemment le 1 et 2 aussi, et Braindead/Bad Tastes mais les films gores c'est plus du film de genre. Et Ash vs Evil Dead et From Dusk Till Dawn

Big Trouble in Little China

They Live

Naked Gun/Police Squad

Le premier film de Spongebob, j'ai rigolé comme jamais

The Inbetweeners

Eastbound & Down

Message
dimegoat › vendredi 11 décembre 2020 - 11:17

Eastbound & Down et Police Squad: potache power !

Message
Rastignac › vendredi 11 décembre 2020 - 11:32
avatar

+The southland tales, génial de n'imp

Message
Jean Pierre Moko › vendredi 11 décembre 2020 - 11:57

La vie est belle de Capra un nanar ?

Les clefs de bagnoles, ouais, et bien sur, "Hé mec elle est ou ma caisse", ainsi que Bad Boys II. Sans parler des bons nanars francais bien détendus du gland des 70s. Avec Delon, Airport 80: Concorde !

Message
yog sothoth › vendredi 11 décembre 2020 - 12:07
avatar

Je sais pas où vous placez le curseur de la comédie "potache", mais je surkiffe Hot Fuzz et Shaun of the dead.

Message
moustache › vendredi 11 décembre 2020 - 12:25

Naked Gun (Y'a t-il un flic pour sauver la reine) revu récemment et c'est incroyable le nombre de gags à chaque plan. Le cerveau humain ne peut pas suivre tellement ça en fourmille, c'est dingue. Le suivant est moins bon.

Message
Rendez-Moi2 › vendredi 11 décembre 2020 - 12:47

Je comprends pas le concept de plaisir coupable, qu'est-ce qu'on s'en fout si t'aimes un artiste soi disant ridicule ?

Message
Raven › vendredi 11 décembre 2020 - 13:01
avatar

Je surkiffe depuis toujours les Jim Carrey de la grande époque (Dumb & Dumber, The Cable Guy, Ace Ventura, Me Myself & Irene... Impossible de les départager)

Les Hot Shots et les Naked Gun ça aussi mais je les mettrais en-dessous, parce qu'il y a pas le côté attachant des Carrey. Mais oui impressionnant de détails (le défilé des bonzes en arrière-plan dans Hot Shots II).

Message
(N°6) › vendredi 11 décembre 2020 - 13:05
 (N°6) est en ligne !
avatar

Le corniaud et encore moins La grande vadrouille ne sont pas des nanards du tout, ce sont de très bons films. La vie est belle ? Les premiers Star Wars ? Mais vous êtes pas bien ma parole...

Ouais, le concept de plaisir coupable, c'est absurde. Soit c'est un plaisir, soit c'est pas un plaisir. L'idée de la culpabilité, c'est juste pour se conserver son petit capital symbolique "Ah mais vous comprenez, je sais que c'est pas bien en fait, je me sens un peu coupable d'aimer ça en fait, moi ce que j'aime vraiment, c'est me faire un petit King Vidor oklm après le boulot bien sûr." Eh oh, les gens...

Puis je sais pas, cette idée d'aimer des choses en leur niant toute qualité, c'est assez tordu en fait... Si j'aime quelque chose ou que ça m'interpelle quelque part, j'essaie plutôt de me demander pourquoi, qu'est ce qui est intéressant là-dedans, qu'est ce qui est bien fait, qu'est ce qui fait que je marche ?

Voilà, c'était la minute chiante.

Message
Rastignac › vendredi 11 décembre 2020 - 13:07
avatar

Comédies potaches, nanars et autres plaisirs coupables ; c'est le titre du topic.


sinon on peut faire un topic TOP "bon mauvais goût" et "mauvais mauvais goût" si vous voulez. on peut même faire "bon bon goût" et "mauvais bon goût". Et on peut même faire un "mauvais mauvais bon goût", ou un "bon mauvais bon goût"

Message
Raven › vendredi 11 décembre 2020 - 13:11
avatar

Ah j'avais pas bien lu le titre pfff, je croyais que c'était juste un top 25 comédies... Le plaisir est coupable de quoi ?

De Funès : La Soupe aux Choux et L'Aile ou La Cuisse bordel !!!

Message
(N°6) › vendredi 11 décembre 2020 - 13:14
 (N°6) est en ligne !
avatar

Ben oui, justement. En plus y a toujours cette forme de condescendance vis-à-vis de la comédie populaire (potache ? c'est vachement précis comme curseur), qui forcément est classé avec les nanars et les "plaisirs coupables". Ce qui est grotesque (j'm'excuse bien).

Sans jouer le relativiste absolu (ou le poptimiste comme on dirait en musique), je trouve toujours très suspect cette idée assez faisandée comme quoi la comédie populaire, c'est intrinsèquement inférieur à de l'Arrrrrt, avec un un A (comme dans Anus). D'ailleurs c'est assez drôle de voir que ne sont validés les grands comiques que bien après leur mort, suffit de voir aujourd'hui comment la critique semble découvrir le génie de De Funes (parce que Podalydes a un jour expliqué à quel point il l'admirait ?) par exemple.

Message
Raven › vendredi 11 décembre 2020 - 13:19
avatar

Sans parler des Audiard considérés comme de la daube pour beaufs à l'époque. Dialogués ou réalisés.

Alors qu'Audiard il a fait des vrais films psychédéliques. Et une petite merveille encore trop méconnue : Comment réussir quand on est con et pleurnichard. Carmet n'a jamais été meilleur (même dans Buffet Froid).

Message
GrahamBondSwing › vendredi 11 décembre 2020 - 13:44

Michaël Youn attend toujours qu'on réhabilite "Incontrôlable"... va falloir être patient quand même...
Sérieux, le plaisir coupable c'est pas si dur à comprendre, c'est quand on te demande ce que t'as maté la veille au soir et selon la personne qui te demande, réfléchir si tu prends un risque pour ton image à balancer la vérité ou s'il vaut mieux mentir. Derrière mon écran, je peux te dire que j'ai pas détesté "Snowboarder", mais t'as vu ses notes sur Allocine et les autres sites ?

Message
dimegoat › vendredi 11 décembre 2020 - 13:44

J'ai le totem d'immunité puisque j'ai mis OSS 117, la Classe américaine et Team America dans mon "vrai" top films. J'ai mis Capra ici parce que j'étais très surpris d'être ému par ce genre de film, ce qui me tourmente fondamentalement depuis hier.

Tiens, je rajoute Point Break ici, pour la peine.