Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsGuts Of Darkness › Le guide du routard sombrex de Lyon

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Le guide du routard sombrex de Lyon

résultats 1 à 20 sur un total de 21 • page 1 sur 2

Message
Lau › samedi 6 juillet 2019 - 14:49

Je vais devoir aller vivre à Lyon (enfin à Villeurbanne à priori) pendant quelques mois en fin d'année/début d'année prochaine.
Je ne connais pas du tout la ville et je n'y connais personne, pour ne pas m'y emmerder comme un rat mort, je fais appel à vos bons conseils : quelles sont vos adresses de bars, concerts, expos, boutiques, etc. ?

Message
dariev stands › samedi 6 juillet 2019 - 16:11
avatar

un bon point de départ : http://villemorte.fr/actualites/

Message
Dioneo › samedi 6 juillet 2019 - 16:15
avatar

Pour les concerts, tu peux mater dans Ville Morte (EDIT : ah ben synchro avec Dada), c'est assez fourni, et t'as toujours les adresses des lieux, ou quand c'est du squat etc. pas communicable, un mail pour demander où c'est !

Sinon comme le signalait Dariev (EDIT : Encore Lui !!) : Grrrnd Zéro vient d'ouvrir officiellement (habilité ERP : sécu et tout) à Vaulx-en-Velin, un peu plus loin que le terminus du métro A (La Soie), après des années d'activités notoires mais plus ou moins clandestines.

A part ça y'a Bimbo (près de Guillotière), depuis un moment, où il se passe des trucs cools. Pi d'autres lieux recensés encore sur Ville Morte (sur cette page, par contre pas à jour ! (Y'en a qui ont disparu entre temps : là je vois La Méduze (ouin... j'aimais bien) et le Bal des Fringant (qu'était cool aussi)).

Le Rita Plage est assez cool comme lieu, dans ceux-là, avec ou sans concert (tiens, d'ailleurs c'est à Villeurbanne... Bon, c'est grand Villeurbanne, hein).

Du reste je pense que tu verras vite quels lieux te causeront ou pas, dans le tas ! (Programmation, ambiance, euh... Budget, aussi. Entre le pastis à 1 euro du Bimbo et le demi de Carlsberg à 6 ou 7 balles au Transbo ou au Sucre (EURK... malgré le système son excellent), c'est pas la même... Et, ben... ça peut compter).

Bien bientôt venue à Gégéville, en tout cas.

(On travaille à la dépénalisation du shootage de trottinettes au canon scié, à la masse de chantier, à la masse d'arme... Si tu veux te joindre à l'effort, tous nouveaux bras sont les bienvenus aussi).

Message
Lau › dimanche 7 juillet 2019 - 12:15

Je vais fouiller tout ça, je pense que je trouverai de quoi m'occuper ces quelques mois. Merci :)

Message
Lau › jeudi 3 octobre 2019 - 15:31

Je remonte le sujet pour une petite question : y a t il des bars de fachos à éviter ?
Je viens d'arriver et pleins de gens (à Paris, évidemment !) m'ont mis en garde.

Message
Rastignac › jeudi 3 octobre 2019 - 21:19
avatar

Bwoaf, je crois que ça se concentre dans le vieux Lyon ceux estampillés comme ça. Je me suis jamais pinté dans des endroits ouvertement faf là bas, en même temps ça se voit quand tu rentres dans un local d'identitaires lol... mais je suis blanc bec, je ne me rends sûrement pas compte de tout.

Message
Dioneo › vendredi 4 octobre 2019 - 10:09
avatar

Oui, évite la Traboule (dans le vieux Lyon effectivement) ! C'est carrément le QG des identitaires/fachos/néos etc. ... Installés rue Juiverie - parce qu'il faut bien rigoler (putain... Ils ont poussé - on parle du GUD, là hein - après s'être rebaptisés "le bastion social", jusqu'à rechanger encore de nom pour... Lyon audace... Jte jure, c'est d'une connerie...).

Et ouais, à priori c'est surtout concentré dans ce quartier là - vieux Lyon principalement côté St Paul il me semble mais ça peut traîner parfois aussi dans la rue St Jean tout le long et autour. Après pour les lieux "dédiés", comme dit Rasti : ça se voit souvent direct (quand tu vois des mecs rasés en lonsdale et cie devant un rade, en bandes ou tous seuls en mode bravache, en général ça trompe pas). Bon, si tu rôdes vers la guille ça risque moins d'arriver (ou dans les pentes mais faut savoir que là encore plus qu'ailleurs dans la ville ça s'est fort embourgeoisé).

Sinon, rien à voir mais au fait : l'activité a bien, bien repris à Grrrnd Zéro, ça y est ! (A Vaulx-la-soie, donc). J'y étais hier soir pour Melting Mind (des Italiens présentés comme "free-jazz", soit Jooklo Duo + deux mecs, et en fait c'était de la grosse noise bien abrasive) et France... Y'avait du monde et un retour d'ambiance que j'avais pas connue là-bas depuis un bon moment ! Bon on a raté la fin de France parce que ça a commencé tard (ça, ça n'a pas changé... ce qui est dommage pour le coup), que les Italiens ont joué quand-même trop longtemps (c'était cool mais presque une heure de stridences avec un strobo blanc dans la tronche, bon... mais c'était cool avec de très intenses moments) et qu'il fallait bien attraper le dernier métro mais... Voilà, ça fait plaisir de voir le lieu re-bouger comme ça, en cette rentrée. Espérons que ça va continuer sur cette bonne lancée. (Et bon, on s'en doute, c'était assez peu chemises brunes ou noires, pour le coup, comme ambiance).

Message
(N°6) › vendredi 4 octobre 2019 - 11:43
avatar

Mais c'est réputé comme ville de faf ? Je sais pas, je me suis jamais posé la question pendant mes années à Paris ni à JuppéCIty...

Message
A.Z.O.T › vendredi 4 octobre 2019 - 11:49

Oui Lyon a sa petite réputation, les anciens se souviendront des fameuses bandes qui "assuraient l'ordre" dans le metro, plus le bastion social en plus récent (un pote pion me raconte qu'il en voit dès le lycée)

Message
born to gulo › vendredi 4 octobre 2019 - 11:58

Niveau universitaire, la fac de Lettres Classiques aussi avait une solide réputation sur ces compétences-là, mais ça remonte un peu, je ne sais pas aujourd'hui.

Message
(N°6) › vendredi 4 octobre 2019 - 12:09
avatar

Le côté "ville de la quenelle" prend un tout autre sens d'un coup...

Message
Rastignac › vendredi 4 octobre 2019 - 12:37
avatar

vi, pour les curieux :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupement_de_recherche_et_d%27%C3%A9tudes_pour_la_civilisation_europ%C3%A9enne
(c'est une histoire globale, mais plusieurs de ces personnalités d'extrême droite bossaient à Lyon 3)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_sur_le_racisme_et_le_n%C3%A9gationnisme_%C3%A0_l%27universit%C3%A9_Jean-Moulin_Lyon_III

https://www.lyoncapitale.fr/politique/bruno-gollnisch-met-fin-a-sa-carriere-universitaire/

en bonus :

https://www.lyoncapitale.fr/politique/l-extreme-droite-radicale-poursuit-son-implantation-dans-le-vieux-lyon/

(etc.)

Message
Dioneo › vendredi 4 octobre 2019 - 14:49
avatar

Voilà, y'a une, hum "tradition" côté théorique, disons, des fac tenues par une droite très à droite - révisionnisme et compagnie. Quant au niveau de "la rue" ça a pas mal "muté" mais pas vraiment changé sur le fond : on ne voit plus de skins à l'ancienne bombers-rangeos comme dans les années 80/début 90 mais comme je disais, dans le vieux lyon les mecs, désormais bien propres sur eux avec des allures de rugbymen en goguette restent bien présents et portés sur la rhétorique du coup de boule plutôt que de l'argument philo bien mûri, si tu partages pas leurs vues. Et tu risques de les croiser parfois dans des bars à priori "apolitiques". (Ma copine, quand on se connaissait pas encore, y'a quelques années, s'était fait traiter de "pute juive" à cause d'une robe un peu transparente et parce qu'elle est brune, et était avec un pote pas spécialement blond, dans un rade plutôt coté, réputé "ambiance sympa", pas loin du palais de justice... Bon, perso j'aime pas ce bar, les patrons sont désagréables, c'est cher pour ce que c'est et c'est souvent blindé d'étudiant en commerce etc. pas forcément méchants mais bourrés comme des coings et en mode blablablabla dragouille de VRP et vazy-que-jt'expose-ma-profondeur-de-vues-sur-notre-monde-contemporain... Gonflants quoi, ça rend l'ambiance bien reloue).

Après des quartiers comme les pentes (de la croix rousse), où à l'époque déjà évoquée, ça se bastonnait aussi entre skins et punks/anars, où ça squattait beaucoup, ont été "réhabilités" - comme dirait Gégé dans sa belle langue de hêtre massif - c'est à dire n fait massivement gentrifiés, encore une fois. Ce qui veut dire aussi que globalement c'est habité (et "animé") maintenant par d'un côté des gens d'une gauche plus qu'un poil "hipster" (avec des gens plutôt aisés et d'autres qui se démerdent pour se foutre en colloc', vu que les prix de l'immobilier ces dernières années ont grimpé en flèche, à la parisienne, presque) et de l'autre - à mesure que tu montes vers le plateau, en gros - des gens plus d'une "bourgeoisie traditionnelle", pas forcément ultra-politisée, souvent "gentiment" d'une droite ou d'une gauche "libérale", souvent sans rien affirmer, sans s sentir appartenir à l'une ou l'autre tendance, monsieur-jourdain-style un peu. Aussi, moins globalement catho - versant pas réformé - que dans d'autres quartiers, où ça s'accointe volontiers, le religieux et l'identitaire au sens troisième voix et compagnie (une partie du cinquième, des "îlots" vers le centre, genre autour de la rue de la charité ou d'autres pas loin de bellecour). Puis bon, dans les pentes ça frite encore parfois à l'occase - de manif par exemple - entre fa et antifa, le milieu anar étant aussi bien installé et vivant depuis longtemps dans la ville (avec diverses tendances, pas toujours d'accord entre elles mais qui au moins sur ce point - celui des "identitaires" tombent logiquement d'accord).

Y'a eu aussi récemment des tentatives de sortir du vieux lyon, de la part des mêmes bastions/gud/lyon audace (putain... je m'y fais pas... ce nom, on dirait un slogan séphora) de s'installer dans d'autres quartiers genre guillotière donc - qui est historiquement un quartier très populaire (c'était même celui des bidonvilles, jusqu'aux années 50 en gros, si j'ai bonne mémoire), d'immigration, en fait assez mélangé, prolétaire. Les mecs avaient par exemple essayé d'ouvrir un truc pile à côté d'une librairie anar par là... Curieusement ça n'a pas pris. Mais là aussi, vu que MÊME ce quartier là est en train de changer de gueule - il commence à y avoir des lieux très, euh, proprets, hipsteurisés, les squats et autres lieux associatifs aux activités diversement formelles commencent à se faire jarter (dans des cercles de plus en plus éloignés du centre, de la presque-île en face) - ben... Voir ce que ça va devenir dans les proches années à venir.

Bref... Je suis ceci-dit pas spécialiste de l'extrême droite ou des milieux anar à Lyon hein, simples observations d'un mec qui a grandi dans les parages, en est parti puis y est revenu, et qui sortait beaucoup à un moment et connaît du coup pas mal de monde de divers milieux "alternos" du coin. (Bref, je m'arrête là, allez... Et bonne découverte de nos débits de boissons locaux - je te souhaite d'en trouver au moins un à ton goût, je trouve que ça devient de plus en plus compliqué, à mesure que la ville se disney-vuitton-nuits-sonores-ifie...).

Message
(N°6) › vendredi 4 octobre 2019 - 15:51
avatar

Ben putain, moi qui trouvait ça charmant de découvrir les ruelles désertes du Vieux Lyon à 6 heures du mat… Avec un peu de bol je me suis pamé devant une boutique du Gud. Charmant…

(en plus, "pute juive", ça constitue même pas une insulte, alors que " 'spèce d'Eric Zemmour, va" si)

Message
Dioneo › vendredi 4 octobre 2019 - 15:53
avatar

Bah visiblement le mec disait pas ça comme un compliment, en tout cas... Du tout. (Ils sont pas restés pour débattre de la question, cependant, me disait-elle).

Et ça n'empêche pas qu'architecturalement - surtout à ces heures où c'est déserté par les touristes et autres badauds, oui - le quartier a de la gueule, c'est sûr ! (Même si beaucoup de traboules - les passages portant ce nom, cette fois, pas le rade de nazillons, donc - sont désormais inaccessibles, fermées par des digicodes vu que ce sont aussi et avant tout des entrées d'immeubles).

Message
yog sothoth › vendredi 4 octobre 2019 - 17:00
 yog sothoth est en ligne !
avatar

Ah ah la belle présentation de la ville… à l'usure, j'arrive même plus trop à dire ce qui m'emmerde le plus entre la gentrification / boboïsation pseudo-gaucho-relou de la Croix-Rousse (je n'y vais plus trop) et les blaireaux du vieux Lyon (.. non plus).

La valeur sûre restera le bon vieux Kebab de la Guillotière je pense !

Message
dariev stands › vendredi 4 octobre 2019 - 18:08
avatar

En même temps, à part Bouldingue, les glaces (important ça, les glaces), et un bouchon qui était bon à l'époque (au contraire de 90% des bouchons du quartier décorés façon Pierre Mortez), ce quartier du vieux lyon est d'un chiant... on dirait un village médiéval confit dans son jus, genre Dijon en moins classe et rempli à ras bord de touristes en short (ou de mecs bourrés la nuit)... Donc à mon avis, aucune raison de traîner par là. y'a heureusement assez de quartiers pittoresques ou vivants à Lyon pour ne pas avoir à mettre un seul pied dans le vieux lyon (encore que, oui, à 6h du mat, ça doit encore être sympa, vu que architecturalement, ça reste beau)

le vieux lyon ça m'a toujours évoqué le tableau "Thérèse avec un porc" de Thierry Lermitte dans le Père noel est une Ordure.

Message
Lau › vendredi 4 octobre 2019 - 21:59

Merci Dioneo (et les autres !) pour les réponses. Effectivement la Traboule on m'avait prévenu, comme j'ai pas encore eu le temps d'aller faire un tour du coté du vieux Lyon, je n'ai pas repéré les coins à faf. Ayant à peu près le physique d'un poussin malade, je préfère me tenir à distance... mais s'ils sont reconnaissables, ça ira, je devrais être en mesure de les éviter.
Mais ouais, ça à l'air d'une ville de catho-tradi/fachos/manif pour tous. Ils sont où les gauchiss' ?!

Cela dit, je suis à Villeurbanne là, c'est pas franchement hypsteurisé ni fachos.
J'ai quand même eu le temps d'aller tester un kebab à la Guillotière, j'ai même commencé par là : j'ai des principes.

Message
Dioneo › samedi 5 octobre 2019 - 03:28
avatar

Oui, Villeurbanne pas encore, même assez loin de ça... T'as testé Rita Plage du coup, cour Tolstoï ?

Ça fait un moment que j'y ai pas mis les pieds mais j'y ai vus des concerts cool, et dans une ambiance qu'on trouve peu ailleurs, je dirai - avec pour le coup un vrai mélange de la population en effet pas du tout hipsteuse du quartier et "d'alternos" de tout poil (pas mal d'événements "orientés LGBTQUIetc. mais pas du tout exclusivement... J'y ai vu plusieurs fois passer des groupes de La Novia ou gravitant autour, incidemment, et le lieu s'y prête bien, pour les plus restreints de ceux-là (Toad ou Faune), avec sa scène minuscule).

Message
Lau › samedi 5 octobre 2019 - 15:09

Je suis là depuis mardi seulement, j'ai pas eu le temps de faire grand choses. Et puis je suis ici pour des raisons professionnelles, j'ai mes journée occupées. J'ai noté l'adresse en tout cas, ça a l'air d'être un bon lieu de gauchistes/féministes à cheveux bleus, ça me va parfaitement.
Merci.