Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsAnnonces d'actualités › RIP

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


RIP

résultats 1201 à 1220 sur un total de 1221 • page 61 sur 62

Message
space_ritual › jeudi 8 octobre 2020 - 00:12

J'arrive en retard, gros RIP, je vais me refaire Eruption

Message
dariev stands › jeudi 8 octobre 2020 - 20:47
avatar

J'ai toujours trouvé que You Really Got Me était une sorte d'acte de naissance de la vulgarité Glamouze 80's, une sorte d'horreur qui vaux surtout par le "ils ont osé". Quant à "Running with the devil" , elle est effectivement irritante, c'est un peu son but. Lee Roth en fait tellement des caisses, et le clip décrit très bien son attitude narquoise-gros bras. Et puis les paroles sont tellement con... "I found the simple life, it's so simple". Une perle de rock pataud digne des Dictators ou du Alice Cooper période AA, mais surproduite. ça a du chien, même si c'est clairement du rock nunuche. Et ça se prend moins au sérieux que Guns'n'Feulements.

Eddie Van Halen semble être un des rares guitaristes foncièrement 80's dans l'approche que les pontes plus agés respectaient malgré tout (bien obligés). Et puis bon, son chef d'oeuvre immortel est déjà sur guts : https://www.youtube.com/watch?v=oRdxUFDoQe0

Inoxydable.

Message
torquemada › jeudi 8 octobre 2020 - 21:05

C’est pas plutôt « I found the simple life not so simple » soit exactement le contraire de ce que tu dis m, Dariev ?

Message
Raven › vendredi 9 octobre 2020 - 00:41
avatar

Exact Torque !

Bah oui, David Lee Roth est un chanteur hard rock avec une évidente connotation parodique dans la beauferie, je le vois comme une sorte de Nicolas Cage des vocalistes du genre (ce qui est sans doute influencé par ce que j'ai pu voir de ce boulet de compète en live) ! Et un côté mal dégrossi et bien veau dans sa voix qui n'est pas sans rappeler un Bernie Bonvoisin, chez moi. C'est aussi pour ça que (même si je kiffe ce gros blaireau épanoui de DLR hein !) j'ai jamais craint Sammy Hagar comme tant d'autres, il a amené un truc plus classique, moins "animateur de camping", plus routier et neutre qui allait tout aussi bien avec les riffs pur chrome de EVH.

Message
heirophant › vendredi 9 octobre 2020 - 08:52

Le solo sur Beat it est sûrement le pire solo de Van Halen.

Message
boumbastik › vendredi 9 octobre 2020 - 11:01

Avec le recul, la période Van Hagar n'était pas si mauvaise que ça, bien que mouchetée d'un nombre certain de bouses FM. Hagar était bien meilleur chanteur que DLR en live (mais j'ai toujours préféré le grain de la voix de DLR sur les albums studio), la section rythmique était toujours redoutable (Anthony n'aura jamais la reconnaissance qu'il mérite) et Eddie pondait encore des riffs et des soli à rendre fou ("Get Up" par exemple). Et les classiques chantés par Hagar tournaient bien.

Message
dariev stands › vendredi 9 octobre 2020 - 13:22
avatar

Mmmh, oui sans doute, j'ai bêtement recopié le premier site de paroles que j'ai trouvé , qui indiquait bien "I found the simple life ain't so simple" en premier, puis "it's so simple" dans le dernier couplet...

Perso quand j'ai découvert ce titre, j'ai toujours entendu "I Found the simple life is too simple", mais je crois que je prêtais trop d'esprit à ce moniteur de gym tonic en moule-cuisse

Et le solo de Beat it a de base un mérite incompressible : il est court.

Sinon le riff reste de Steve Lukhater, le requin de Toto. Eh oui....

Message
heirophant › vendredi 9 octobre 2020 - 15:28

Dariev préfère quand c'est court. Pourquoi ça ne m'étonne pas ?

Message
Klarinetthor › vendredi 9 octobre 2020 - 15:33
avatar

héééééé.... je viens en faisant l'idiot, j'ai pas compris ce que ça apporte, en fait, VH. et je ne suis pas allergique au Priest ou à Assez d'essais, même de bas étage, par exemple. Toujours cru qu'ils étaient allemand ou neerlandais, d'ailleurs. Ca me donne presque envie d'aller réécouter les Scorpions.

Message
Dun23 › samedi 10 octobre 2020 - 10:38

Alors oui, You really got me est clairement le titre le plus faible de leur premier album. Les kinks manquent sur le site d'ailleurs (ils ont du y être puisque leur nom (et c'est tout) y est). Oui, DLR, c'est la beaufitude à mort qui envoie du bois. Hot for teacher, les gars, le clip, le morceau (tuerie), les paroles. Son premier effort solo, au DLR, est un des meilleurs disques ricains des 80's.
Et EVH, ouais, un très grand de la gratte. Les solos pyrotechniques des débuts m'en touchent une sans toucher l'autre, mais de temps en temps, le gars faisait parler son feeling et ça le faisait bien. Reste un excellent compositeur, au final.

Message
Raven › samedi 10 octobre 2020 - 12:32
avatar

Les Kinks, je voulais faire ça quand je suis arrivé dans la foulée des Stranglers... puis comme beaucoup d'autres, c'est devenu l'arlésienne (trop de trucs à chroniquer !)

"Eruption" a fini par gonfler et devenir l'archétype du solo feu d'artifice de guitar hero (encore que ça reste succinct), mais pour ma part elle me rappelle surtout Marty McFly.

Et pour EVH faut réécouter entre les tubes, il était loin de tous ces branleurs de manche froidement techniques, même s'il faisait le phénomène de foire sur scène (mais bon... à la Jimmy Page). Un morceau comme "Crossing over" par ex., et beaucoup d'autres (ceux de Fair Warning).

Message
GrahamBondSwing › samedi 10 octobre 2020 - 13:36

Faut réécouter aussi Diver Down, bien qu'un peu décousu comme album, il est assez attachant, avec cette alternance de moments "c'est l'éclat'/descente de Cocaïne, allons prier à la Cathedrale et faire une reprise de Roy Orbison".
Dégoûté de cet article en ligne de Marianne "Mort d'Eddie Van Halen, le guitar hero qui a tué le Hard Rock", vachement hautain et réducteur... On est pas forcément obligé de se joindre au concert de louanges à la mort d'un artiste, mais là je trouve l'angle d'attaque assez mal foutu. L'auteur aura quand même fait un bon mot "DLR = Robert Plant supplément Chantilly" !

Message
dariev stands › samedi 10 octobre 2020 - 14:56
avatar

Paradoxalement, je trouve le titre de l'article très juste. EVH a un peu "tué le game" du hard rock à l'époque, par son côté hyper impressionnant dans un genre encore très marqué par le blues-rock. Ce qui a permis d'ouvrir la voie au metal, c'est à dire non seulement au heavy mais à la course à la rapidité et violence qui a permis à tout le métal extrême d'exister. C'est un peu comme Jeff Beck dans les 60's , toutes proportions gardées (je ne suis pas de ceux qui vénèrent tout ce qu'à fait jeff beck), ou ce qu'aurait du être à mon avis Tom Morello dans les 90's... Je pense qu'on réalise pas vraiment l'importance de Van Halen, et le décalage absolu de

Après, faut vraiment être anti-fun pour entendre de la technique en écoutant Van Halen . Surtout avec le chant complètement kéké de David Lee Roth. Si Van Halen c'est virtuose alors Iron Maiden c'est Paganini... Mais bon c'est sûr quand on écoute que Nick Drake et Cocorosie (voilà je parle comme aéro...). On peut aussi dire que Black Sabbath c'est le groupe plus evil de la galaxie à ce compte-là, c'est la même non-logique.

Et oui les solos, je préfère quand c'est court, sauf quand c'est Zappa ou Hendrix. Les autres guitaristes n'ont qu'à condenser le discours, ils ont moins à dire. Circulez !!

Message
Dioneo › samedi 10 octobre 2020 - 15:35
avatar

Marrante, ta comparaison avec Paganini parce que le mec à son époque s'est vu reprocher les mêmes trucs que les guitar-heros des années 70/80, Van Halen ou autres, justement ! Virtuosité "gratuite", démonstrative versant "s'la touche" (bon, c'était sans doute pas formulé comme ça dans la presse de l'époque), des compositions faites surtout pour "servir" cette virtuosité... Jusqu'à son aspect physique, sa façon de s'habiller, de se "tenir" (faut dire qu'apparemment le mec était hyper maigre, anguleux, une épaule plus haute que l'autre, et très grand, portait les cheveux très longs... En fait c'était un mélange d'Alice Cooper et de Peter Steele version XIXème le gars !

... avec un petit côté Tiny Tim, aussi).

Enfin voilà... Blague à part je pense qu'il y a réellement un rapport : Paganini comme Eddie, et plus globalement une grosse partie du hardrock à moule-bites-tigres de l'époque (fait la plupart du temps par des gens "objectivement moins doués"), c'est une conception très physique, débordante, de la musique - un goût pour les trucs qui claquent avec derrière la technique pour assurer. Pas étonnant donc que tout ce monde, chacun a son époque, ait direct été moqué, conspué d'une part par une certaine élite du bon goût, de la retenue, les tenants de "l'art apollinien" (hopla, paye ton clicheton Dionéo..) ; et d'un autre côté, adulé par des groupies-mecs (souvent) pas toujours plus mesurés dans leur trip "nan mais attend, le pélo c'est trop une bête, t'as vu comment il TOUCHE à la gratte !!".

Perso je connais pas bien, Van Halen, mais j'avoue que quand j'avais écouté le premier - alors que dans mon esprit c'était seulement Jump, hein, avant ça, qu'évoquait le nom - j'avoue que j'avais trouvé ça bien cool, dans un genre qui de manière générale peut vite me saouler (le métalhéroisme donc). Même Eruption ouais, je la trouve cool (alors que le même genre d'exercices pratiqués par le premier Malmsteem venu va directement me pomper, vu que pompeux - et souvent ça sonne "frigide" à mon oreille, aussi... Alors qu'Eruption, bah non. Allez comprendre).

Message
Gouzi › samedi 10 octobre 2020 - 20:20

"Les Kinks, je voulais faire ça quand je suis arrivé dans la foulée des Stranglers... puis comme beaucoup d'autres, c'est devenu l'arlésienne (trop de trucs à chroniquer !)"

ah ah , m'étonne pas que tu m'as parrainé quand j'ai voulu chroniquer Trust (usa) ... on a quelques bon goûts en commun. De toutes façons qu'est-ce qui n'a pas été dit sur les Kinks que tu aurais pu écrire ? Van Halen, j'ai juste Fair Warinig qui ne m'a pas accroché. Mais pas grand chose contre ce groupe . Ils incarnent bien la face hédoniste + " m'as tu vu" des années 80 avec la touche sympathique qui faisait défaut à quelques groupes de l'époque . Il me semble pourtant qu'ils avaient quelques bons morceaux : lesquels, je ne sais plus. Un pseudo-cancre qui squatait le fond de la classe m'avait pourtant vanté leurs mérites. Son frangin écoutait les Doors qui n'étaient pas encore si reconnus à l'époque (enfin par chez moi c'est-à dire à troclezout) donc rien que pour ça , respect. Ah ok, je comprends : Kinks + Doors = Van Halen mérite qu'on s'y attarde. Mouaih... La face Us d'ACDC ?

Message
GrahamBondSwing › dimanche 11 octobre 2020 - 09:04

SPANISH FLY ! (personne n'en parle et c'est injuste...c'est sur le II, perso j'ai découvert avant le I : pas de Marshall, pas de pédales ou de Whammy Bar, juste une guitare classique sous-accordée et des petits doigts magiques qui t'emmènent voir les étoiles de plus près...)

Message
Dun23 › dimanche 11 octobre 2020 - 17:50

Je plussoie (cette expression so 2006) Spanish Fly! Et l'article de Marianne est rigolo, avec tous ces commentaires outrés. Mais bon, c'est classique: Prince a été résumé à Purple Rain, Bowie à Let's Dance, Aznavour à La Bohème, pourquoi EVH ne le serait il pas à Jump et Beat It?

Message
Gouzi › lundi 12 octobre 2020 - 22:59

Pour ceux qui ont envie de se découvrir Van Halen en mode survol pépère culture, une émission compilatoire https://www.franceinter.fr/emissions/very-good-trip/very-good-trip-12-octobre-2020

Message
Rendez-Moi2 › mardi 13 octobre 2020 - 19:46

Timo Ketola.

Message
torquemada › dimanche 18 octobre 2020 - 22:00

Gordon Haskell !