Vous êtes ici › Forums de discussionsL'école des fans › Les larmes aux yeux et le coeur en sang

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Les larmes aux yeux et le coeur en sang

résultats 201 à 203 sur un total de 203 • page 11 sur 11

Message
Justin › mercredi 12 juin 2024 - 11:39

NEW MODEL ARMY:

"Family life", "Marry the sea", "Drummy B", "Nothing touches", "225", "Ballad of bodmin pill", "I love the world", "Marrakesh"...

JUSTIN SULLIVAN: "Green", "Navigating by the stars", "1975", "Surrounded"

JOHN CAMPBELL: "One believer"

THE SOUND: "Silent air", "Winning", "Total recall", "You've got a way", "Longest days", "A new way of life"

ADRIAN BORLAND: "Walking in the opposite direction","Heading emotional South"

THIN LIZZY: "It's getting dangerous", "Renegade", "Got to give it up"

MEG MYERS: "The morning after", "Constant", "Last laugh", "Motel", "Some people", 'Bluebird"

JANE'S ADDICTION: "and then she did"

PINK FLOYD: "Comfortably numb", "High hopes"

SAMANTHA FISH: "Daughters"

NEIL YOUNG: "the needle and the damage done", "Philadelphia"

THE GATHERING: "Saturnine", "Waking hour"

DIRE STRAITS: "Brothers in arms"

METALLICA: "Welcome home" (sanitarium)

Message édité le 12-06-2024 à 12:13 par Justin

Message
No background › jeudi 13 juin 2024 - 10:11

Pas tout jeune le topic. Il y a eu quelques sorties marquantes depuis.

Les larmes aux yeux, Lingua Ignota : Sorrow (demo version), Failure/May failure be your noose, I, who bend the tall grasses.

Le coeur en sang, Daughters : Guest house.

Message
Vilain Barbu › vendredi 12 juillet 2024 - 17:18

Je vais en citer 3 :

Je suis sous, de Nougaro, pour son «Ne me laisse pas seul !» final dans lequel on sent les larmes à ses yeux et ses paroles montrant l’abnégation totale d’un homme qui abandonne tout pour l’espoir (faible) de se faire pardonner par sa femme, en vain. Le tout porté par un groove inimitable qui dénote complètement avec l’angoisse noircissant complètement l’espace

https://www.youtube.com/watch?v=uc5SfVgTc-M


I Miss You, de Furniture

Découvert ici même, ce souvenir ému d’une relation morte et l’acceptation de cette fin, thème que beaucoup de musiciens (si ce n’est tous) ont tenté de retranscrire, n’a pour moi jamais été aussi bien écrit qu’ici. Étonnamment, ils en ont fait une autre version dans l’album d’après, qui ne me va pas du tout

https://www.youtube.com/watch?v=FRgBQpZdSgg


Pie Jesu, de Lili Boulanger

Lili est, de loin, ma compositrice préférée et je m’identifie pas mal à sa tragique histoire puisque je suis moi aussi tombé malade très tôt et suis aussi condamné à une vie écourtée (mais moins)

Pie Jesu est sa dernière œuvre, qu’elle a dicté à sa sœur sur son lit de mort.

Pie Jesu, c’est regarder la mort droit dans les yeux, avec une infinie tristesse. Ce que Lili ressentait à ce moment là, cette tristesse puis cette paix finale dans ses derniers instants, a été distillé de la plus pure manière sous forme de partition.

À noter que c’est chanté soit par une soprano, soit par un enfant et que c’est la 2ème option qui est la plus fidèle à la volonté de Lili et la plus efficace pour tirer des larmes

https://www.youtube.com/watch?v=sTp5sFaG1FM