Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsMusiques non-gutsiennes › Rap

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Rap

résultats 41 à 60 sur un total de 515 • page 3 sur 26

Message
Damodafoca › mardi 5 juillet 2011 - 16:05

No Background: On est bien d'accord: y a rien de plus pénible qu'un album de grind qui ne veut jamais s'arrêter ou un disque de techno qui n'en finit plus de coller des remixs à son propre cul.

Mike D des Beastie avait d'ailleurs bien synthétiser le problème quand ils ont sorti To the 5 boroughs en disant, en gros, qu'ils ne voulaient plus faire un album aussi long que Hello Nasty (pourtant, il ne se fatigue pas sur la longueur celui ci, mais bref). 40 minutes, 20 par face et c'est plié.

Jean Rhume: OUlah, pleins de bonnes choses, et on commence à s'enfoncer dans le plus..obscur pour le commun des mortels: Fu Schnikens, The Alkaholics, etc... c'est bien moins répandu. J'adore les premiers, mais ça devient difficile de dégoter leurs albums. Et je suis pas certain que la disco complète des Alkaholics soit indispensable. Par contre, grosse production donc ça se passe facilement. Moins fan de Spank Rock, par exemple. Le premier album sur Big Dada m'avait un peu gavé à sa sortie. Pas écouté la suite. Blacastant: très bon... y a consensus la dessus. A quand une sortie vinyle Cool Kids: j'aime beaucoup... mais on passe dans le "dispensable" à mon avis.

Au passage, on parle régulièrement hip hop à la maison.

Message
Jean Rhume › mardi 5 juillet 2011 - 16:25

Oui, c'est d'ailleurs pour ça que The Alkaholiks et d'autres arrivent un peu tard dans toutes ces listes. C'est -parfois- du dispensable mais ça fait justement partie des albums où tu trouves des petites perles de 3mn, des machins épars. Exemple avec les Beatnuts par exemple, petit morceau façon Native Tongues bien cool, ou le second un peu moins je-marche-dans-la-forêt :

http://www.youtube.com/watch?v=EXkFE_srlcM

http://www.youtube.com/watch?v=sgHd5DyWZ2s

Et des trucs comme Fu-Schnickens, même si on les a un peu oubliés, c'est plus qu'anecdotique dans l'histoire du flow mitraillette :

http://www.youtube.com/watch?v=bGGTvpc584E

Quelqu'un a aussi parlé de Silver Bullet qui n'étaient pas manchots de la diction non plus, dans le genre. Leaders Of The new School (premier groupe de Busta Rhymes) pareil, c'est plus qu'anecdotique (même si je vois ce que tu veux dire, c'est histoire de chipoter :)

Message
merci pour le fusil... › mardi 5 juillet 2011 - 16:38
avatar

Message
Scissor Man › mardi 5 juillet 2011 - 16:54

Exact… Silver Bullet ça mitraille bien dans le genre Hardcore.

Message
Scissor Man › mardi 5 juillet 2011 - 16:58

Back to LA avec The Pharcyde.

Message
Jean Rhume › mardi 5 juillet 2011 - 17:00

pouaf, j'ai fait tourner cet album en boucle ("Bring Forth..."), même si ça n'est plus ce que je recherche aujourd'hui... Par contre, j'ai encore la trace de la baffe.
Pharcyde impec ! Clip de Gondry magnifique.

Message
Scissor Man › mardi 5 juillet 2011 - 17:01

Les précurseurs : The Last Poets

Message
Jean Rhume › mardi 5 juillet 2011 - 17:08

Historique et incontournable mais j'ai jamais trop réussi à approfondir l'écoutage, sans doute parce que je suis une brêle en anglais. Un peu le syndrome Dylan mais dans le rap.

Et alors je vais quand même caser ce machin-là discretos parce que le morceau porte trop bien son nom :

http://www.youtube.com/watch?v=3ZyFhERxkQc&feature=fvst

Deux notes de basse mais bon, la messe est dite. Alleluiah.

Message
merci pour le fusil... › mardi 5 juillet 2011 - 17:26
avatar

http://www.youtube.com/watch?v=wGSMidEBWcU&feature=related

Message
Damodafoca › mardi 5 juillet 2011 - 17:27

Bon, je suis sur que personne n'a relevé et vu que j'aime être clair: PARIS- the devil made me do it.

Message
merci pour le fusil... › mardi 5 juillet 2011 - 17:33
avatar

Sleep Rules Everything Around Me par Wugazi (Wu Tang meet Fugazi)

http://soundcloud.com/wugazi/sleep-rules-everything-around

Message
Raven › mardi 5 juillet 2011 - 17:45
avatar

Flatlinerz bof quoi, par contre Brotha Lynch Hung même si la bio du gars joue pour gonfler l'aura malsaine plus que la zique elle-même (instrus west coast assez lambda et cheap, rien de sensationnel), c'est du bon, du vilain

The Roots, en fait c'est un peu comme les Jazzmatazz : je croyais que j'adorais au début, le côté léché, jazzy, et puis ça m'a gavé, techniquement c'est irréprochable, leurs pochettes puent la classe (celle façon Blue note me l'avais fait acheter direct) mais c'est mignonnet, dans le genre jazz-hop quelqu'un a cité Kill the Vultures, c'est l'opposé, puissant et sec

plutot que de faire du namedrop nauséeux, me vient à l'esprit un excellent skeud, dans le genre emo hip hop un peu goth sur les bords à la Sage Francis/Sole, découvert grâce à Saïmone (wesh raoul) :

le Boom bip and doseone chro par Progmonster ici, dans le genre claustro, est un des plus uniques, une sorte de Pere Ubu du rap... essaie de checker les chros de Progmonster, mine de rien le salaud avait déjà disséminé à droite à gauche sans avoir l'air de trop y toucher. Je reparlerai quelques albums de hop hip dans l'été sans doute, reste aux aguets y aura peut etre des trucs intéressants entre des trucs over cités.

Message
Damodafoca › mardi 5 juillet 2011 - 18:25

Ca me fait penser qu'on avait parlé y a longtemps du Id & Sleeper à la maison. D'ailleurs Sleeper a sorti un album solo sur Mush absolument magnifique, largement basé sur le toybending (tiens, un truc qui pourrait se trouver sur le topic de la musique épuisable du XXI siècle). Kill the vultures, qu'est ce que j'ai pu aimer ce groupe, mais aujourd'hui ça m'emmerde, c'est trop jazz teigneux pour cul blanc en fait... De toute façon je reviens de moins en moins vers le hip hop indé des années 00 qui commence vraiment a vieillir. je reviens plus souvent sur un wu tang que sur un sixtoo, un Dj Signify ou un Pedestrian- que des trucs que j'ai saigné. Reste le classic, le coup que je sors à chaque fois: Octavius-Audio noir.

Message
Demone Crowley › samedi 23 juillet 2011 - 15:28

Perso je n'aime as le rap Français... Mais j'adore le Death Rap, Nécro , Sutter Kain sont deux groupes que j'adore....

Nécro est un rappeur hardcore , influencé par la musique metal , rap sombre et extrêmement provocateur, les sujets principaux sont la mort, l'ultraviolence et le sexe.....

Nécro

Sutter Kain lui fait du horrorcore...

Sutter Kain

Message
Seb de Super › samedi 23 juillet 2011 - 15:59

J'ai pas mal pioché dans les albums cité sur ce post je vais bientôt pouvoir faire mon Comhip hop.

Message
merci pour le fusil... › samedi 23 juillet 2011 - 19:04
avatar

Message
Dioneo › samedi 23 juillet 2011 - 19:34
 Dioneo est en ligne !
avatar

@Raven : Tiens marrant, sur les Roots... Semblerait bien qu'on les ait pris en sens complètement inverse, toi et moi. Perso à la base, j'ai trouvé ça trop bien rangé, trop propre, un peu trop glaçage jazzy-soul-monculpoulet etc pour me causer vraiment et puis...

Et puis je ne saurais trop dire par quels entre-temps mais voilà, en fait non... Maintenant je les entends plus du tout comme ça, je trouve une profondeur à certains de leurs trucs - l'album Phrenology, entre autres, qui viole pas mal des frontières admises entre les genres sans que ça sonne jamais fusion crossover blah -, une musicalité, aussi, qui les éloigne clairement de Jazzmatazz, qui auraient quand-même tendance à connaître qu'un seul tour, hein, pour le coup. (Le jazzhoplightnineties, je dirai, hip).

Et ce qu'il y a, c'est que je m'y retrouve dans plus en plus de leurs albums, pour tout dire, comme ça.

Tiens, dans le genre rappeurs qui ont clairement écouté aut'chose que Ronnie Jordan, y'a eu ça, sinon, ça me fait penser :

Le Blowout Comb de Digable Planets... Pas vérifié si on en avait déjà parlé dans ce topic mais perso ça me semble assez inégalé, comme pièce de pur hip-hop qui reste en même temps ouverte juste où il faut, musicalement poreuse et pleine de souffles.

Message
Jean Rhume › samedi 23 juillet 2011 - 19:39

Ho yes, Digable Planets :

http://www.youtube.com/watch?v=BTov9ZW4gY4

Beau clip, morceau énorme.

@ Damodafoca : le Paris est excellent. Je ne connaissais qu'un album qui était formid mais je sais plus lequel...

Message
Raven › dimanche 24 juillet 2011 - 04:26
avatar

@Dio : en même temps rien ne reste définitivement scellé et je me base sur ceux que je connais (les 4 premiers), vu je suis pas allé au-delà de Things fall apart, pas dit que j'y revienne dans quelques années, en soirées charentaises-chocolat chaud, mais j'ai vite saturé... je note donc ton Phreno pour plus tard (cette pochette quand même, ça motive pas)

Digable Planets c'est bon ça, découvert y a quelques temps grâce à Prog (cité dans une de ses chros, ATCQ je crois) mais je connais pas le tiens, juste Reachin', qui est d'une classe totale, old school sur des instrus de mante religieuse, de la supra-finesse, la touche de féminité n'y est pas étrangère

quant au dernier Necro là, lol... mieux que Death rap (qui est une vraie bouse excepté 2-3 pistes), mais y a même pas besoin d'en faire un billet, c'est retour à Circle Of tyrants/Gory days, même toppo pour le dernier Ill Bill avec Vinnie Paz (si la pochette avait pas été piquée à Voivod tout le monde en aurait rien eu à cirer), en fait de toute cette fine équipe de branleurs seul Mr Hyde continue de tourner régulièrement chez moi

Message
Dioneo › dimanche 24 juillet 2011 - 11:55
 Dioneo est en ligne !
avatar

Vrai, la pochette peut rebuter, j'avoue...

Comme le single tiré de celui-là - The Seed avec Cody Chesnutt - peut donner une fausse idée de l'album, d'ailleurs, avec son refrain Nova Friendly et surtout bien trop entendu à l'époque. (En fait, il est même possible que ce soit un bon morceau mais un mec pour qui je bossais passait sans arrêt la même compile en musique de fond/d'attente, avec celle-ci dessus... De quoi gerber à la première note, assez rapidement...).

Le reste autours a assez peu à voir, pour le coup, je trouve. Et puis y'a Water, cette espèce de bizarre odyssée.

...

Pour les Astres Diguables c'est le contraire tiens ! Je ne connais pas celui que tu cites (c'est le premier non ?).

...

Quant à l'horrorcore, horrorrap & co... Je trouve qu'il y a souvent bien plus frissonable dans le genre ambiance nocturnale, quand ça ne se constitue pas comme ça en genre estampillé bis ; outre le Niggamortis dont tu nous avais très bien parlé pas loin d'ici, je veux dire... Mais ça, va falloir que j'essaye de développer en chronique, je me dis, plutôt.