Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsMusiques non-gutsiennes › Rap

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Rap

résultats 21 à 40 sur un total de 597 • page 2 sur 30

Message
Everlasting › lundi 4 juillet 2011 - 12:10

Est-ce que Kanye West, Beyoncé, Rihanna et Kid Cudi font du bon? ben à mon avis oui, très clairement. Pourquoi, t'as quelque chose contre le RnB contemporain ou le pop rap?

Message
Glouny › lundi 4 juillet 2011 - 12:13

Si on s'arrête au tubes radio de Rihanna etc ... oui, c'est vraiment pas ma came (je précise que je ne connais QUE les "tubes" ;) )

Message
Seb de Super › lundi 4 juillet 2011 - 12:33

En Hip Hop tendance Jazz, il y a Kill The Vultures qui est excellant d'ailleurs je cherche des équivalent et j'ai rien trouvé du même niveaux a part peu être Phat Jam in Milano de Archie Shepp et Napoleon Madox.

Message
Everlasting › lundi 4 juillet 2011 - 12:39

Glouny: ah mais il faut écouter l'intégralité de ses albums ainsi que son ep culte sorti à 400 exemplaires aux Bahamas, et puis les deux b-sides de 2007 qui viennent d'une session spéciale, lol.

Message
No background › lundi 4 juillet 2011 - 13:11

J'ai essayé récemment de m'intéresser au "golden age of hip-hop" (fin 80's), j'en ai retenu quelques albums :
Run DMC : Raisig hell (1986)
Eric B & Rakim : Paid in full (1987)
Boogie Down Productions : Criminal minded (1987)
Big Daddy Kane : Long live the Kane (1988)
Biz Markie : Goin off (1988)
Public Enemy : It take a nation of millions to hold us back (1988)
EPMD : Strictly business (1988)
NWA : Straight outta Compton (1988)
De La Soul : 3 feet high and rising (1989)
Gang Starr : No more Mr nice guy (1989)
Beastie Boys : Paul's boutique (1989).

Sinon en rap français, écoutés en boucle à l'époque mais je sais pas si ça a bien vieilli :
ATK : Heptagone (1998)
Oxmo Puccino : Opéra Puccino (1998)
Ideal J : Le combat continue (1998)
Lunatic : Mauvais oeil (2000)

Message
Damodafoca › lundi 4 juillet 2011 - 19:21

Les albums de Del Tha Funkee Homosapien sont tous excellents, surtout le second album gavé de morceaux ultra réussis. Le petit dernier est loind 'être dégueu, et sa collab avec Dan The Automator, qui préfigure Gorillaz - Deltron 3030 est excellente. Le premier Wu pour dire "je l'ai", et si possible en LP pour faire claquer "wu tang clan ain' nuthin' to fuk wit'" qui possède la meilleure ligne de basse de tous les temps. Et du coup le premier Method Man, le meilleur, si possible avec la version remaster augmenté des remixs de Prodigy et Chemical. Le premier ODB parce que folie pure à chaque morceau. Le Canibal Ox, qui commence a prendre un petit coup de vieux mais quir este une putain de tuerie, ne serait-ce que pour son morceau do'uverture, Vangelis dans la TR 808, beauté, vertige. Beastie Boys: la grande époque de Paul's Boutique à Hello Nasty. Parce que c'est indispensable et que toute la musique des années 90 et 00 se trouvent quelque part par là. The Roots: Things fall apart, parce que c'est beau et ça sonne putain de bien, le chef c'est le batteur, et il guide le tout. Et rien que ça c'est rare et beau. Madvillain parce que c'est le meilleur MC avec le meilleur Beatmaker qui se rencontrent, et qui'ls ont pas été fénéant. Clipse: Hell hath no fury parce que Pharrell est un excellent producteur et quand ca ne s'excuse pas d'être caillera et que c'est produit comme un soir d'haloween, tu t'agenouilles. Public Enemy: Fear Of a black Planet. oublie les autresn c'est celui ci et uniquement celui ci qui va te faire comprendre l'intéret si ce n'est du groupe, du Bomb Squad qui produit ni plus ni moins que la musique contemporaine en 90, l'air de rien. Disposable heroes Of Hihoprisy: parce que MBM produit ce disque et que toutes les qualités des grands zikos anglais des années 90 est ici concentré pour faire du hip hop multi couche qui file le vertige. Coup de vieux mais coup de maitre. Jeru Tha Damadja: Sun rise in the east: Primo à son meilleur, des beats de malade qui claquent et des samples dégueux. Mobb Deep: on aura beau dire que c'est pas très originale de citer ça ici, ça reste un hip hop de sécheresse absolument jouissif. Sensational: Loaded With power: on parle de Tyler the creator mais tout est là, et ça souffle ses 16 bougies. punition, vase dans les oreilles, blunt entre els doigts et le sampler. Jungle Brothers:J beez with the remedy: parce que même si largement retravauillé suite au refus du label de sortir la version de Laswell, ça fourmille d'idée et de son et que c'est inépuisable. Le morceau d'ouverture offre des basses à pleurer. The Criminal Minds: TCM: parce que ca vient de ressortir, et qu'on a eu beau dire que les anglais savaient aps faire de Hip hop c'est juste faux et ce disque ultra hardcore est magnifiquement passionant. Tendu. Un peu long en CD, préfère la version LP. Nas Illmatic: peu importe qui écoute du hip hop, ce disque est un classic pour tout le monde, le fan de def jux comme celui de Primo. Et c'est vrai - que c'est un classic. De La soul: tous, mais surtout le premier. Ecoute attentivement, prend toi un bon casque, et tu verras. A tribe called quest: Low end theoryy/midnight merauder/beats, rhymes and life: parce que ce disque est plus lourd que n'importe quel groupe doom. C'est tout, et c'est déjà beaucoup. Eric B & Rakim: les deux premiers: Eric B fait des instrus en roue libre, tandis que Rakim a inventé le "lyriscism" moderne. Rien de moins. Ultramagnetic MC's/Kool Keith: tu pioches au pif, ca sera forcément bon. PARIS: the devil made me do it: Teigneux, hardcore comme du Disposable, Public Enemy, avecd es instrus breakbeat de fou. Indispensable. Rubberoom: Hip hop avant ou après le cataclysme, noir, psyché, qui ne s'arrete jamais. Claustro. Et puis 3rd Bass, APC, Rasco, Mad lib en solo, sixtoo, Mos Def etc....

Message
Glouny › lundi 4 juillet 2011 - 20:56

Merci pour ce pavé ! Pour le moment j'ai écouté:
- Cypress Hill - Temples of Boom
- Gravediggaz - 6 Feet Deep
- Mobb Deep - Hell On Earth
- Mobb Deep - The Infamous
- Nas - Illmatic
- A Tribe Called Quest - The Low End Theory
- Tyler, The Creator - Gobelin
Et j'adhère vraiment :)

Message
Damodafoca › lundi 4 juillet 2011 - 21:35

Le Tyler est trop long... et pas si bon que ça.

Message
kaoru › lundi 4 juillet 2011 - 23:04

En rap français de vraiment excellent, y'a Kabal

Ainsi que les prods solos de D' (du dit Kabal), en téléchargement gratos sur son site.

Et aussi qui tape bien:

Le premier Snoop Doggy Dog bute sa génitrice aussi. Et de Snoop Dogg tu peux passers à 2PAC. Puis à Notorious BIG.

Message
Damodafoca › lundi 4 juillet 2011 - 23:30

l'EP de Kabal, sorti avant l'album, est un cran au dessus.

Message
Dane › mardi 5 juillet 2011 - 03:20

Cypress Hill "Temple of boom" le meilleur album de rap pour moi, l'ambiance est terrible, j'adore.
Public Enemy "Yo! Bum Rush the Show" leur 1er album.
Dr Dre "The Chronic" bon mais je le trouve un peu inégal.
Snoop doggy Dogg "Doggystyle" très bon, j'écoute régulièrement, murder was the case est terrible.

Message
dimegoat › mardi 5 juillet 2011 - 08:22

Kabal c'est quand même moyen niveau paroles même si les instrus claquent bien. En français, j'aurais vraiment un faible pour la Scred Connexion. Je n'ai que Selexion 99/2000 mais j'aime bien. Du texte sombre mais pas pleurnichard, hardcore mais pas idiot et des instrus sobres mais variés. Je préfère largement à Ideal J. Sinon, pour du plaisir immédiat faut taper dans Afro Jazz ("Afrocalypse). Paroles sans grand intérêt mais un flow de malade et des instrus à la ricaine. Comme Busta Flex mais en bien. Et avec featuring d'ODB (même IAM n'avait pas réussi à dégoter un tel membre du Wu-Tang)

Pour le reste, pas la peine de "namedroper" à mort. Il faut goûter un peu toutes les périodes, suivre ses producteurs ou MC préférés et ne pas hésiter à faire le tri parce qu'un gros paquet d'albums contiennent 1 ou 2 bombes suivies d'un vide intersidéral.

Et il ne faut pas hésiter non plus à briser les chapelles. Par exemple autant j'adore Premier, autant Guru me pompe. Donc Gang Starr bof bof mais Jeru voire Group Home, ça me botte plus. Et en parlant de Jeru, tout le monde conseille The Sun Rises mais le suivant, Wrath of the Math est aussi bien, voire meilleur.

Message
Jean Rhume › mardi 5 juillet 2011 - 13:58

Je viens de taper un long post qui a préféré aller cueillir des champignons en forêt de Fontainebleau plutôt que de rester en place, on ne lui en voudra pas, il fait beau.

N'ayant pas l'intention de tout retaper, je m'en tiendrai à dire qu'un bon morceau de hip hop est un genre d'alchimie entre prod, groove, lyrics et flow et que du coup, les critères seront différents pour chacun. Certains aiment DJ Premier mais pas Guru (en ce qui me concerne je passe totalement outre puisque pour moi, les Gangstarr sont juste des tueries point barre)...
Autres exemples en vrac, je suis archi-fan des Roots mais je ne peux pas dire que le flow de Black Thought ne m'ait jamais passionné, j'ai beaucoup de respect pour la Rumeur mais leurs disques m'emmerdent, je trouve que Booba ne fait pas que de la merde (surtout avec Lunatic) mais certaines de ses paroles m'insupportent, etc... Donc en effet, il faut chercher son propre chemin car comme le dit dimegoat, beaucoup d'albums ne contiennent que quelques pépites mais il serait malgré tout dommage de passer à côté. Big cacedédi (gn) aussi à Damodafoca d'avoir cité Del Tha Funky Homosapien dont personne ne parle jamais alors qu'il y a d'excellents trucs (je connais pas tout mais "Need For Alarm" est en effet très teuchoué). D'accord aussi avec la quasi totalité de son post.

Pour finir, le hip hop c'est un peu comme le reggae ou le dub. Mieux vaut se faire des compils persos à base de trucs piochés ça et là. Car rien de plus jouissif et grisant qu'un morceau de hip hop qui t'arrache du sol, mais à contrario, rien de plus chiant qu'un morceau... euh chiant. A ce propos, pareil que Raven : soit je suis dans le trip et je ne peux plus me passer de ce son pendant des jours, soit je suis pas dans le trip et limite ça me tape sur les nerfs. Quant au name-dropping, on a sûrement oublié des caisses de trucs mais avec ce qui est cité ici, il y a déjà de quoi faire (pour dames)...

Message
Everlasting › mardi 5 juillet 2011 - 14:30

En même temps ça a beaucoup de charme l'album hip-hop, c'est un format qui fonctionne bien, ils sont souvent longs donc faut vraiment y entrer et ça te laisse l'occasion d'apprécier le oh combien important charisme, qui à mon avis est plus important que l'usine à beat mise en avant par une compile perso qui sacrifie justement à cette âme de l'album complet.
Bon ok, il faut que celui-ci soit bon et tu parlais justement de ceux qui sont inégaux, mais c'était pour faire la remarque quand même, parce que je trouve que les bons groupes hip-hop c'est ceux qui marchent sur la durée plutôt que sur un tube, le rap a jamais été une histoire de tubes à mon avis, mais plutôt justement de flow général, d'atmosphère, de détails, de grâce (fuck yeah).

D'ailleurs, en ce moment

Message
Damodafoca › mardi 5 juillet 2011 - 14:50

Le name dropping ne sert effectivement à rien quand il n'est pas convié. En l'occurrence, mon post (et oui, je le prend pour moi) répond à une question qui semble plus clairement "donnez moi des noms". Revenons-en à nos...noms sur une longue liste. J'ai oublié de citer Outkast, et Raven a écrit une chronique particulièrement brillante sur Aquemini. A lire impérativement. J'ai aussi oublié de citer http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=12179 qui permet à mon sens de comprendre le bon hip hop live (et là c'est une autre histoire). C'est du punk avec 2 MKII. Enfin, comme je l'ai dit à propos de Criminal Mind (écoutez ça !!!!) on a longtemps -du moins dans la presse française- soutenu que le hip hop anglais avant DIzzee/ Roots Manuva n'avait eu que son salut dans le trip hop et que ce genre n'était qu'un erzatz en albion. Luke Vibert (producteur électro) a publié un mix de hip hop hardcore anglais de la fin des années 80-début 90 absolument magistrale avec que d'excellents trucs dessus comme Hardnoise. Ecoutez ce truc ici, c'est la beauté: http://blogtotheoldskool.com/?p=2241

Message
Damodafoca › mardi 5 juillet 2011 - 14:51

doublon.

Message
No background › mardi 5 juillet 2011 - 14:56

Clair que les albums rap qui tiennent la route sur toute la durée d'un album ne sont pas légion, mais ce sont de loin les meilleurs.

Ah oui Jean Rhume, bien vu La Rumeur, les trois premiers EP et l'album "L'ombre sur la mesure" sont excellents. Après ça devient juste du rap "vnr" comme les autres. Idem pour Tandem, seul le premier EP est bon.
La Scred Connexion a été citée, j'ai pas trop suivi, mais les albums de Fabe sont des classiques. Rocé excelle également au niveau des textes, surtout sur "Identité en crescendo" (avec Archie Shepp sur un morceau).
MC jean Gab1 a été cité aussi. L'album de Less du Neuf "Le temps d'une vie" est très bon également.

Sinon y a la partie plus "marginale" avec Klub des Loosers "Vive la vie", "Le Klub des 7", TTC "Ceci n'est pas un disque" (faut oublier les autres), La Caution "Asphalte hurlante", L'armée des 12 "Cadavre exquis", James Delleck "Le cri du papillon", L'atelier "Buffet des anciens élèves" et la tape "L'antre de la folie" qui réunit tout ce beau monde. Ah oui et Svinkels, réveille le punk !
http://www.youtube.com/watch?v=H1GZydVTdnI

Message
Damodafoca › mardi 5 juillet 2011 - 15:04

"Clair que les albums rap qui tiennent la route sur toute la durée d'un album ne sont pas légion, mais ce sont de loin les meilleurs."==> c'est valable pour tous les genres de musique. Sans exceptions.

Message
Jean Rhume › mardi 5 juillet 2011 - 15:17

@ damodafoca : je ne critiquais pas le name-dropping de la façon dont tu l'as fait (au contraire) puisque comme je le disais, je suis à peu près d'accord avec tout ce que tu cites (et puis c'était le but du topic). Je voulais juste dire qu'entre les grands classiques déjà cités (je rejoins aussi Everlasting, les meilleurs albums sont bien sûr ceux qui s'écoutent sans faiblir du début à la fin > PE, ATCQ, De La Soul, Nas...) et les tas de trucs qu'on peut trouver éparpillés sur des albums inégaux, il y a déjà pas mal de matière !

MAIS (hum) > si l'on veut quand même rajouter quelques trucs non cités (parce que ça titille quand même le gerboulin), on dira en vrac Souls Of Mischief, Craig Mack, The Beatnuts, The Alkaholiks, Lords Of The Underground, Fu-Schnickens, Black Star (Mos Def & Talib Kweli et chacun de leurs albums solo), Blacastan, Chubb Rock, Common, The Cool Kids, Digital Underground, Funkdoobiest, Leaders Of The New School, Slum Village, Spank Rock, Pete Rock, et patati et patata...

Message
No background › mardi 5 juillet 2011 - 15:24

@Damodafoca : Oui, j'ai fait une belle lapalissade.
J'en profite pour rajouter "Gravité Zéro", ou quand la SF s'invite dans le rap français.