Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsArts généraux › Le plus BEAU du monde

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Le plus BEAU du monde

résultats 61 à 74 sur un total de 74 • page 4 sur 4

Message
space_ritual › mardi 22 décembre 2020 - 19:46

Dun23

"Time Travelers de Riverside pour des raisons très personnelles"

C'est marrant cette précision, moi toutes mes chansons préférées sont pour des "raisons personnelles". Je peux pas dissocier le contexte et les souvenirs avec la zik, ou vraiment très rarement...

Message
No background › mercredi 23 décembre 2020 - 08:45

Dead Can Dance - Sanvean
Portishead - Roads
Lingua Ignota - May failure be your noose (original et version démo "Failure")
Joy Division - New dawn fades

Message
Dun23 › mercredi 23 décembre 2020 - 10:29

@space_ritual: Bien sur, mais celle ci a une résonance liée à un contexte tellement fort qu'il est difficile de s'en détacher. Je n'ai pas ça avec les autres titres cités d'où la précision.
Effectivement, les autres titres cités sont magnifiques à mes oreilles mais n'ont pas ce contexte hyper lourd de Time Travellers. Morceau que j'ai écouté à une période significative de ma vie. Et belle chanson à mes oreilles, ni plus ni moins.

Message
No background › mercredi 23 décembre 2020 - 11:20

Jacques Brel - La chanson des vieux amants

Message
Gouzi › mercredi 23 décembre 2020 - 11:25

de voir Pearl jam et Soundgraden cités me rappelle ... Afghan Wigs - my world is empty without you

et autre chose ... ( du sous Beach Boys ....non mais faut pas déc. non plus) Pink Foyd - Summer 68

Message
nicola › mercredi 23 décembre 2020 - 12:31
Message
Richard › vendredi 25 décembre 2020 - 11:34

Comment ai-je pu l'oublier celle-ci ? "Missing The Kick" (version démo) des Ecossais de Lowlife. Une voix, celle du regretté Craig Lorentson, un peu maniérée façon Mozz et terriblement touchante. Une basse chaloupée, celle de Will Heggie,l'un des fondateurs de Cocteau Twins. Le tout donnant un titre simple à haute teneur émotionnelle. Pour les grands sensibles et cœurs d’artichaut.

Message
nicola › mardi 5 janvier 2021 - 14:05
Message
allobroge › jeudi 7 janvier 2021 - 15:08

Joy Division : New dawn fades, la version album évidemment mais la version live sur Still est encore meilleure,et oui c'est pourtant possible mais est ce meme humain, le summum de la chanson rock frisson, avec Ceremony des meme bien sur !

Message
No background › jeudi 7 janvier 2021 - 16:14

Oui, Ian se lâchait plus en live (j'aime beaucoup Transmission sur le même Still), je regrette juste la fin tronquée sur New dawn fades, je ne me lasse pas de cette guitare qui pleure.

Message
GrahamBondSwing › jeudi 7 janvier 2021 - 21:23

Quand j'ai réactivé ce topic le mois dernier, je n'avais pas vu qu'il y avait aussi celui-ci, tout à fait semblable : https://www.gutsofdarkness.com/god/...
Il y a 199 post et donc pas mal de choses allant de sucré à franchement âpres en passant par doux-amer (les bons clients sont assez cohérent dans leurs choix).

En parlant de sucré, j'avoue que je craque pour une petite madeleine N°2 au top 50 en 1989 : https://www.youtube.com/watch?v=muD...
Ah ce petit numéro qu'elle fait vers 02:08, ça me fait toujours le même effet !

Message
(N°6) › vendredi 8 janvier 2021 - 15:01
avatar

A partir de la fin des années 2000, la discographie de Murat semble appartenir de plus en plus aux fans les plus fidèles et donc à tendance a passer sous le radar. Pourtant il est encore des merveilles tenaces, comme cet Extraordinaire voodoo, sur l'étrange Toboggan, album à la fois soyeux et triste (qui démarre par "Il neige", une des plus belles et glaçantes chanson de Murat). Chro un jour. La façon dont il répète le leitmotiv sur plusieurs tons à la fin me laisse tout chose (sans parler des arrangements).

Message
Moonloop › vendredi 8 janvier 2021 - 17:47

Allez, je joue le jeu, j’ai le temps aujourd’hui. Par contre, je ne sais pas si j’ai des « chansons » - pour rester dans le thème initial de la chanson -, indéboulonnables, permanentes, absolues… Certaines me marquent ou m’ont marqué à un moment donné, parfois comme autant d’échos, de résonances à un instant T. Et puis certaines se sont aussi « fanées » avec le temps, où-bien c’est une sorte de « médicament » qui a tellement été administré que la chanson en elle-même ne fait plus guère effet aujourd’hui - où-bien on y est tout simplement plus « réceptif » - …

Bref, en vrac, quelques belles "chansons" (mais tout est relatif) parmi tant d’autres, que j’écoute bien volontiers aujourd’hui - rien de bien confidentiel souvent -:

Melanie De Biasio: "With All my Love" cette intensité avec peu de notes... "Sweet Darling Pain", etc. Je n’ai pas été très réceptif à son dernier album par contre… Mais, quand même, j'adorerais la voir en concert...

Art Bears - The Hermit

Scott Walker: Sleepwalkers Woman (etc.)

Sarah Vaughan qui reprend les Beatles, avec cette "note" tenue à la fin - And i Love him, Speak low, etc…

The Beatles - d’ailleurs -: Quasi tout Abbey Road… Good Night ;-)

Alain Bashung: Mes Bras, Je me Dore

Theo Bleckmann interprétant « Douce Dame Jolie » (Guillaume de Machaut)

Léo Ferré: Night And Day, Tu n'en reviendras pas



David Bowie: Sunday

Sting et Dominic Miller: Shape of my Heart (et puis, toujours sur Sting/The Police, cette belle version de Walking on the Moon, Russians…).

Crosby, Stills & Nash: Guinevere - superbe version de Miles Davis aussi -

Greg Foat: Of My Hands

Björk: Hidden Place, Heirloom…

King Crimson: In The Wake of Poseidon, Matte Kudasai, etc.

Crash Test Dummies: The Unforgiven Ones

Bonobo: Nightlite

Genesis: Dusk, Calling All Stations (elle passait assez régulièrement il y a quelques années)...

Tigran Hamasyan: (« thème » arménien) Havoun Havoun

John Coltrane And Johnny Hartman: Lush Life

Tenhi: Rannalte Haettu

Kayo Dot: Wayfarer, Gamma Knife etc

Soen: Lucidity En me demandant un jour ce que devenait Martin Lopez (ex membre d’Opeth) car j’aimais son « jeu de batterie ». Je n’ai pas du tout accroché avec le groupe par contre, Soen, mais cette chanson est vraiment sympa, en particulier pour son refrain et puis un beau solo de guitare…

Massive Attack: Unfinished Sympathy (back to the 90’s)

Doors: Indian Summer, Riders on, etc…

David Neerman: A house with no mirror déjà posté un extrait il y a quelques jours...



Ulver: Eos

Pink Floyd; Wearing The Inside Out, The Great Gig In The Sky, etc

Green Carnation: Hight Tide Waves

Time Of Orchids: Darling Abandon

2 Foot Yard: Borrowed Arms

Storm Corrosion: Ljudet Innan

Simon & Garfunkel: Scarborough Fair (live)

Deftones: Anniversary of an Uninteresting Event

Sainkho Namtchylak: je triche un peu avec « Letter 6 », sinon il y a Kaar deerge, la douceur de "Spring", etc…

Gentle Giant: Schooldays

Jenny Hval: How Gentle

Porcupine Tree: Last Chance To Evacuate Planet Earth Before It Is Recylced, Untitled, Time Flies, etc

Sade: Quasi tout Love Deluxe

Peggy Lee & Benny Goodman: Where Or When (petite histoire, toute musicale, avec...)

Maudlin of the Well: Excerpt from 6,000,000,000,000 Miles...

Bien d’autres encore, du coté de chez Nina Simone, Tim et Jeff Buckley, Helen Merrill, Arve Henriksen, Talk Talk, Neil Young, Current 93 (je pense à Hypnagogue en particulier), Radiohead (Codex, In limbo…)...

Message
Scissor Man › samedi 9 janvier 2021 - 17:24

Vox Populi! - Djamileh

Toujours bluffé par ce groupe qui passe presque naturellement de l’indus (tendance Zoviet France) à la world envoûtante comme la voix de la belle Mithra, l’iranienne du groupe.