Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsArts généraux › LES LIVRES QUE VOUS AVEZ LU.

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


LES LIVRES QUE VOUS AVEZ LU.

résultats 1681 à 1700 sur un total de 1755 • page 85 sur 88

Message
Scissor Man › jeudi 29 mars 2018 - 14:42

imaginez-vous atteint d’une maladie qui n’existe pas, il n’y a pas de cas analogue dans le monde, la médecine ne peut rien pour vous. Vous êtes chez vous ou au boulot et subitement, vous ne contrôlez plus vos jambes qui décident de marcher sans but, jusqu’à l’épuisement, la clochardisation, avec comme seul espoir ; que votre femme vous retrouve à temps pour vous retrouver et vous attacher comme un chien à défaut d’une meilleure solution.

«Il n’était pas possédé, mais le témoin impuissant d’un piratage mystérieux de sa chair, une âme terrifiée, prise au piège dans un train fou (...) p37.

Message
microbe666 › vendredi 30 mars 2018 - 10:12

Ah Finnegans Wake, effectivement bon pour le sommeil, il doit y avoir plusieurs manières de le lire (déjà, roman cycle, on peut l'entamer n'importe où, il reboucle sur lui-même me semble-t-il, il est plus cycle que roman, je crois aussi avoir lu que Joyce considérait qu'on pouvait le lire plusieurs fois, une seule est déjà un exploit quand même). Bref, difficile, mais dans les bonnes conditions il fait voyager comme peu d'autres. Après je ne l'ai tenté qu'en "français" (peut-on vraiment parler de français ?), traduction de Lavergne, chez Folio, et c'est peut-être une erreur (j'ignore si d'autres traductions existent, si l'original me serait accessible - j'en doute - ou alors une édition ultra commentée). Au final j'ai eu plus de facilités avec Ulysse, que j'ai attaqué en français aussi (jamais fini non plus), chez Folio aussi, mais avec plus d'une dizaine de traducteurs, et un dossier de 400 pages qui rend la lecture certes épuisante (on passe du texte aux notes en fin de bouquin sans cesse) mais fascinante, car on y pige des trucs, et ça ouvre sur beaucoup d'autres textes, histoires etc. Vraiment ce dossier est assez exceptionnel par les notices de lectures, plans et schémas de Joyce et de Dublin et les 10aines de notes par page, mais aussi un Index qui fait qu'on peut aussi utiliser le bouquin sans en respecter la chronologie. Heu bref, voilà.

Message
Rastignac › vendredi 30 mars 2018 - 11:33
avatar

Finnegans Wake on peut passer cinq minutes sur *chaque* mot, d'ailleurs il y a un site (pour la version anglaise) qui permet de passer ce temps là, quasiment chaque mot peut être surligné et ça pointe sur un commentaire. McKenna disait je sais plus où qu'il avait trouvé dans ce livre la seule simulation littéraire d'un trip de dmt...

Livre "borgesien" (ou "babélien"?) ou livre jeu, qu'on peut commencer n'importe où oui (le traducteur français préconise un chapitre particulier). La version française est rigolote à lire aussi, le gars se plie en quatre pour essayer de faire passer comme il peut les calembours à pleins de niveaux des néologismes de Joyce en anglais.

Ce bouquin est génial, et on peut le lire plein de fois je pense, comme on se promène, sans essayer de comprendre, on regarde l'étrangeté des choses, on laisse le jugement en suspens, l'espace temps on s'en fout. Certains disent que c'est une mauvaise blague, ahah !

Message
Everlasting › mardi 3 avril 2018 - 12:09

J'ai aussi entendu, et j'aime bien l'idée, que c'était une vengeance exercée sur la langue en punition des siècles d'oppression anglaise. Après avoir pourtant lu et apprécié Ulysses en original (dans les limites de mes compétences), le Wake ne m'a jamais attiré, car je n'ai pas l'impression que ça puisse se "lire", que même une traduction sera forcément incompréhensible (si elle est fidèle) et en plus de ça faussée (car forcément infidèle), alors que Ulysses poussait déjà trop le bouchon en termes d'absence d'intrigue, de jeux de mots / référence et de rajouts. J'ai aimé beaucoup des 18 chapitres, mais je me suis jamais dit "Vas-y Joyce, encore, et tout dans la figure". Alors quand je vois des gens insister que si si, on peut reconnaître des personnages et qu'il y a même des vrais événements dans Finnegans, je me dis que ça doit être un sacré impossible marasme...

Les derniers bouquins que j'ai lus sont The Fishermen (Obioma), Le Livre du bonheur (Berberova), Les Soleils des Indépendances (Kourouma) et Naked Lunch (Burroughs). Avec une préférence pour le troisième cité.

Message
saïmone › mardi 3 avril 2018 - 13:51
avatar

La meilleure façon d'aborder le Finnegan's, c'est à mon sens un truc parallèle, à savoir le blog de Claro sur sa traduction d'un chapitre de Jerusalem d'Alan Moore, chapitre hommage à Joyce. C'est hilarant et instructif, et donne des clefs de lectures assez ouf, tout ça en juste deux/trois pages (ici : http://alanmoore-jerusalem.fr/index.php/2017/09/14/le-chant-double-de-lucia-joyce)

Message
Klarinetthor › mardi 3 avril 2018 - 17:42
avatar



Une des plus belles bio musicales que j'ai pu ouvrir et finir. Clair et très facile à lire en anglais. Elle règle un peu ses comptes avec Gen-P-O, évident... je ne savais pas que c'était aussi tendax, que ce soit à l'époque de Coum-TG ou de la reformation de TG. La fin est complètement triste en fait, malgré la reconnaissance de TG, du travail perso de COsey, de sa vie personelle épanouie: les luttes incessantes pour pouvoir sortir/tourner de nouveau, les départs précoces de John Balance et de Sleazy, la réconciliation impossible avec ses vieux... Magnifique pièce de vie.

Message
Aladdin_Sane › jeudi 19 avril 2018 - 14:05

Ca sort aujourd'hui...

Message
Richard › jeudi 19 avril 2018 - 14:36

@Alladin Sane. Oui ! Commandé ce jour et hâte de débuter sa lecture. Le blog de Victor est une mine d'informations, un travail d'archiviste et un bonheur de lecture.

Message
Aladdin_Sane › jeudi 19 avril 2018 - 15:05

@Richard : oui, moi aussi je l'ai commandé (ça tombe bien, je me remets dans Slowdive en ce moment...)

Message
Richard › jeudi 19 avril 2018 - 15:12

http://shoegazeworld.blogspot.fr/ Le lien du blog de Victor. Que dire de Slowdive...dans la très grande famille de ce mouvement, l'un de mes groupes préférés. Je les ai découvert en 1991 à 14 ans et leur discographie m'a toujours accompagnée...Les voir sur scène à Paris en 2014 et 2017 a été un grand bonheur de " fan midinette " et leur dernier album pour un retour est vraiment plus que concluant :)

Message
Aladdin_Sane › jeudi 19 avril 2018 - 15:34

Oui Slowdive c'est la grande classe (leur dernier album est superbe). J'attends surtout de ce livre qu'il me fasse découvrir des disques et artistes méconnus de cette scène (je ne doute pas qu'il doit y avoir des chapitres allant dans ce sens). Je connais le blog de Victor, un vrai passionné.

Message
Klarinetthor › vendredi 1 juin 2018 - 00:30
avatar



Un livre passionnant (je remercie le parisien qui me l'a conseillé, et celui des plus précis qui l'a écrit), meme si oui ça cite tant de rues, qu'on en a la tête qui tourne, surtout quand on est un (vrai) parisien qui marche donc sans réellement lever la tête et regarder les moellons, les angles, les perspectives, les contrastes. Seule la dernière partie sur Paris et l'image, ainsi que le lien avec les auteurs du XIX (Balzac, notamment) - est courte mais un peu fastidieuse. La construction de Paris (hors, à travers, ses frontières, ses murs, ses boulevards), et Paris rouge (histoire de la barricade et des soulèvements lors des 5 derniers siècles) sont extraordinaires.



moi aussi je bosse mon Abitur en allemand, mais comme ya 15 ans j'ai un peu préjugé de mes forces. Ca sent le 7/20 et l'humiliation de la prof de LV2 (aussi nulle en pédagogie que moi en prussien). le dico est sorti. Le livre est celui qui a directement inspiré le film la Révolution silencieuse, de l'or en barre ou presque.

Message
saïmone › vendredi 1 juin 2018 - 14:34
avatar

The Most Beautiful Ugly Sound in the World : à l’écoute de la noise

Formidable livre sur la noise, dont je me suis rappelé ma participation en relisant des passages cités. ça fait drôle, et ça l'est, car quel connard ! En dehors de cette anecdote, c'est un des tops livres sur la question

Message
Everlasting › dimanche 10 juin 2018 - 16:39

En ce moment je lis:

A priori un grand écart absurde, mais le premier livre m'a donnée une impression à mi-chemin entre Joyce et Barjavel... euh, en plus sombre et avec une sorte de critique du capitalisme. Bon bref, c'est non-identifiable. Le deuxième livre (le 1er dans la chronologie) revient en arrière et semble préparer un scénario post-apocalyptique.

Message
Klarinetthor › mardi 17 juillet 2018 - 13:24
avatar



Ca y est, commencé mon pavé de l'été. Les autres livres de Fred Deux n'ont pas l'air follement réédités, déjà trouver facilement la Gana, c'est pas mal...

Message
Aladdin_Sane › dimanche 22 juillet 2018 - 11:52

Je viens de le terminer. Je n'avais pas lu le roman dans sa première traduction (juste vu le film il y a quelques années). Le fait d'avoir transposer le récit au présent rend le roman peut-être plus actuel et encore plus effrayant (si c'est possible).

Et je vais commencer :

Message
A.Z.O.T › lundi 23 juillet 2018 - 15:22

Tu te le farcis en VO ou avec la traduction de Claro le Jérusalem ?

Pour l'instant je suis sur ça :

Message
Aladdin_Sane › lundi 23 juillet 2018 - 15:52

@A.Z.O.T : n'étant pas bilingue, je vais lire le Jerusalem traduit. Elle n'est pas bonne cette traduction ?

Message
A.Z.O.T › lundi 23 juillet 2018 - 16:12

Aucune idée vu que je ne l'ai pas lu, après Claro est quand même une grosse pointure en traduction (c'est aussi lui qui a traduit le Pynchon que je lis). J'y pensais vu que Saimone avait balancé le blog de Claro qui suit toute la traduction de Jérusalem justement http://alanmoore-jerusalem.fr/index... super intéressant à lire.

Message
Everlasting › lundi 23 juillet 2018 - 20:49

Ah c'est marrant ça, je cherchais ce Pynchon et finalement je suis tombé sur une version poche de Gravity's Rainbow, et du coup ça risque d'être mon pavé de l'été. L'édition est bien old school:

En attendant, là je finis Le Pavillon d'Or (Mishima) qui est pas mal pour son contenu philosophique mais le reste est un peu daté (contexte immédiatement après la 2ème Guerre) et vu qu'il retourne son sujet dans tous les sens, ça me barbe quand même, et le perso principal est assez creux et artificiel. Sinon récemment j'ai bien apprécié le Hobbit, le Journal d'un Médecin de Campagne (Boulgakov), et donc Lanark (Gray).