Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsMusiques sombres & expérimentales › Les concerts auxquels vous avez assisté

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Les concerts auxquels vous avez assisté

résultats 101 à 120 sur un total de 831 • page 6 sur 42

Message
GinSoakedBoy › mercredi 17 novembre 2010 - 14:17

Le Japanese new music festival (aux instants): C'était drôle, parfois ça jouait bien, mais qu'est ce que c'était court, 7 groupes en deux heures et basta! Les duos ne servait à rien, les solos était en dessous de ceux que j'avais déjà vu (Kawabata et Yoshida sont capables de bien mieux) et AMT m'ennuie de plus en plus...Déception.

Message
ericbaisons › mercredi 17 novembre 2010 - 15:55

Mantovani/Joneleit/Schoenberg/Staub/Schoenberg à Pleyel.

On commence par Mantovani (Postludium, 15 min env.), le nouveau chouchou de la musique contemporaine en France (avec Dusapin), le plus brutal du concert, musique paroxysmique, sans relache, epuisant malgré la courte durée.
%
Les deux autres "debutants", Joneleit et Staub m'on fait meilleure impression, plus de nuances et de contrastes entre des passages legers et les fortissimo. Jeneleit peut etre le plus raffiné, celui le plus free aussi (plusieurs minutes arythmiques ou la frontiere entre le classique et l'impro free s'efface), Staub etant plus avant-garde mon cul avec beaucoup d'effet de jeux non conventionnels mais placés artificiellement (les vents faisant soufller leur instrument, "pfffffffffff", à de nombreuses reprises).

Et puis le maitre Schonberg, impérial. Le seul à ne pas monter sur scène se faire applaudir, et pourtant il aurait bien mérité... Je connaissais les variations pour orchestre, pas les 5 pieces opus 16, mais c'est du tout bon, meme apres le barouf des compositeurs précédents on se perd dans les meandres de ses compo sans perte d'attention. Magnifique. Bonne direction precise d'Eotvos en remplacement de Boulez, pourtant c'est difficile sur les passages chaotiques

Message
ericbaisons › mercredi 17 novembre 2010 - 16:17

Turzi electronic/Spectrum

J'arrive pour le deuxieme morceau, avec turzi tout seul aux machine jouant de l'electro minimaliste old school à la frontiere entre Tangerine Dream et Kraftwerk pour la mélodie simple et entetante. Sympa sur deux morceaux, malgré les fortes influences ça reste catchy et dansant d'ans l'optique des derniers nommés mais ensuite ça devient vraiment trop foutage de gueule, il ne se passe rien. L'interessé s'en va bougon au bout de 30-40 un peu blasé apparemment (faut dire que le public est surpris et sans doute tres déçu, peu d'applaudissements entre chaque morceau)

Spectrum en revanche assure le son, l'ambiance, gagnant rapidement l'adhésion du public par son rock psyché et le charisme de son chanteur (qui me rappelle à la fois Ian Curtis et Nick Cave, dans des registres pourtant plus dark). Du psychédelisme emancipé et fier de lui, avec un super son crade et puissant comme il faut, deux guitaristes (le chanteur à la rythmique et le guitariste melo dos au public, qui touche bien) parfaitement complementaires... Un grand voyage pourtant interrompu par des voyages au bars qui ne cassent pas le trip (l'avantage du rock psyché par rapport au drone), qui va me faire me pencher sur leurs albums (forever alien en priorité) tres rapidement.

Merci à tous les gutsiens et les autres rencontrés en passant à avec qui j'ai prolongé la soirée, concert TRES sympathique.

Message
ericbaisons › mercredi 17 novembre 2010 - 17:30

Muckrackers/Mhonos/Danishmendt (le Klub, Paris)

On commence par le terrorisme sonore de Muckrackers (pour qui j'ai fait 15 stations de metro, au cas où certains n'auraient pas saisi). Le chant des mineurs, et vlam prend toi ça patron voyou, toi politique corrompu voué au consensus mou, toi pour qui la Lorraine peut vivre sans la siderurgie, tu vas prendre cher dans ta gueule. Les 3 comperes, combi ouvrière et balaclava sur la gueule (ça fait un peu trop IRA canal historique mais bon) vont s'occuper de toi, social traitre! Uckange a besoin de ses hauts fourneaux pour vivre, t'entends pas ou quoi? si tu aimes les beats indus crade qui sentent l'acier en fusion, et les deux derniers albums du groupe (Uckanges4 et Chansons de la forge), tu vas etre servi. 50 min de terrorisme sonore façon ATR ou Ambassador21 (pas du tout le meme contexte mais on sent bien l'influence). Bravo, en 2010 ou No one fait de la pop et Ministry agonise lentement, on a besoin de groupes engagés comme vous.

suivent les rouennais de Mhonos, l'ambiance est esoterique, bougies alumées, en cercle, deux batteurs aux percus (cloche et tom pour l'un, cymbale et deuxieme tom pour l'autre) et du gratteux qui nous eructe du black metal fuzzy rituel, un long et unique morceau de plus de trente minutes qui amène au recueillement (n'est pas halo manash qui veut, pas tres hanté mais immersif tout de meme). Incroyable alors que 30 min avant ça sautait sur Muckra.

Les regionaux de l'etape Danishmendt arrivent en dernier, (devant 10 pekins, ce qui aura raison de leur énergie) avec leur black atmo glauque et une voix de gorge post-hardcore entre neurosis et Franz Treichler. De la musique lente et sombre pas particulierement joyeuse tres adapté à l'horaire tardif. Les guitares dissonantes vous enveloppent dans un magma sombre qui vous met à terre. Le show est plutot court (on aurait bien souhaité une heure), plus raccourci que leur album un peu long à assimiler. Mais l'immersion vaut le coup. Danishmendt est un creuset urbain de genres variés (noise, black, hardcore) qui ne demandent qu'à se mélanger. Encore.

Message
docteur.justice › mercredi 17 novembre 2010 - 17:46

EINSTÜRZENDE NEUBAUTEN hier, ouaip bof... au debut placé en haut c'etait mou, suis déscendu dans la fosse, bien mieux. Par contre, court, pas de light show. interessant mais je pense que je peux jouer tous les instruments avec ma b... interessant les instrument improvisés mais souvent pour la même sonorité ou exclusivement des sonorités percussives

Message
Nerval › jeudi 18 novembre 2010 - 10:35

Le Japanese New Music Festival: 7 entités composées uniquement de Tsuyama Atsushi et Kawabata Makoto de Acid Mother Temple et Yoshida Tatsuya des Ruins. Tuerie.

- Tsuyama Atsushi solo: solo de basse puis délire acoutisque avec une petite guitare et du chant pseudo traditionnel cool. Fun

- Kawabata Makoto solo: drone avec des petits gongs et sa guitare jouée avec un archet. Puissant.

- Yoshida Tatsuya solo: boucherie. Sample hystérique et beat electro cheap avec jeu de batterie frénétique. On aurait dit du Venetian Snares acoustique et boosté.

- Akaten (Atsushi+Tatsuya): pitrerie. Courts délires musicaux à base de clic d'appareil photo, de soufflage dans une bouteille de plastique ou bien de rapage de navet.

- Zoffy (Atsushi+Makoto): re-pitrerie. Reprise bordélique de "very very famous songs". Smoke on the water de Deep Purple, Lonely time de Led Zeppelin (avec imitation de Robert Plant par Atsushi) et court extrait de Miles Davis à la flute (avec imitation de Miles Davis "coming from hell"). Fun

- Acid Mother Temple SWG avec les 3. Comme d'hab, tuerie avec 3 zicos monstrueux. Trop court malheureusement

- Zubi Zuva X: dernier délire des 3. Chants à cappela bordélique, genre scateman/patton jap. Bonne rigolade

Et quand même un petit Pink Lady Lemonade pour cloturer le tout.

Acid Mother Temple c'est LE groupe des années 2000

Message
ericbaisons › jeudi 18 novembre 2010 - 11:53

C'etait comment neubauten hier mercredi soir?

Message
docteur.justice › jeudi 18 novembre 2010 - 14:11

ma reponse ne vous plait pas mr baison ?

Message
ericbaisons › jeudi 18 novembre 2010 - 17:08

bah non monsieur le justicié, je parlais de la perf du mercredi. Tu y est bien allé le mardi, n'est ce pas?

Message
torquemada › jeudi 18 novembre 2010 - 18:48

Le concert du mardi était tout sauf court : 2h35 de mémoire.

Message
sourdicus › jeudi 18 novembre 2010 - 19:08

Oui le concert a duré plus de 2h30, je vois pas en quoi c'est court!

Message
docteur.justice › vendredi 19 novembre 2010 - 11:06

ben je vais t'expliquer que t'a montre avance :

quand je vais au concert, je pointe toujours ma montre (le doc aime les calculs d'apothicaire)

le concert a commencé a 20h23 et s'est terminé a 22h 17. Malgré 2 rappels, premier rappel au bout d'1 heure 20 !!! foutage de gueule ! 5 minutes de rappel, ils jouent 10 minutes, re rappel, il rejouent 10 minutes..

peut être que tu as inclus le temps pour rentrer chez toi

Message
ericbaisons › vendredi 19 novembre 2010 - 11:09

inclus les 10 minutes d'applaudissements, ne me fait pas croire que tu arretes ta montre avant d'applaudir, ce serait d'un si mauvais gout

Message
docteur.justice › vendredi 19 novembre 2010 - 11:20

sache que je n'aupplaudi jamais sauf "maitre christian vander"

disons que c'est une estimation entre 2 rappels, par contre on est loin des 2h35

Message
torquemada › vendredi 19 novembre 2010 - 12:02

Doc, ta flik-flak te joue des tours. En revendant ton intégrale de Tool sur eBay, tu devrais gagner de quoi changer ses piles. Le concert a commencé à 20h15 et s'est terminé à 22h50. D'ailleurs, il est dispo en streaming sur le site d'Arte. Durée de la vidéo : 2 heures, 34 minutes et 2 secondes.

Message
ericbaisons › vendredi 19 novembre 2010 - 13:28

Faut se méfier des heures vlc ou steaming, des fois j'ai eu des surprises... Sur 2h (2h35 suis-je bete) je croirai plus facilement la flik flak rose.

Nanmoins pour une fois je te trouve un poil obtu doc, ils ont joué un temps plus que raisonnable pour des quinqua, si je te disais combien joue maynard djames et ses potes quand il est barbouillé tu trouverais ça limite trop court.

Message
docteur.justice › vendredi 19 novembre 2010 - 17:21

ben j'avais raison.... 2h34.. c'est pas 2 heures 35 !

alors la je demande a voir, je peux vous juter qu'ils n'ont pas joué 2h35 ou alors il y a u un décalage espace temps spacio temporel

Message
torquemada › vendredi 19 novembre 2010 - 17:59

Le sujet ne mérite pas qu'on n'en débatte sans fin, mais je te promets que ça a bien duré 2h35. Comme quoi, le temps passe vite avec EN !

Message
varg › vendredi 19 novembre 2010 - 21:25

tout ce que tu voudras doc mais de grâce ne jute pas

Message
docteur.justice › lundi 22 novembre 2010 - 11:24

ah ah ! pourtant y en a des si gay, qu'il pourraient aimer !!

vu Art Zoyd a enghien. Estéthique et sombreur de mise, musique un poil moins interessante qu'il y a 15 ou 35 ans ... toujours d'avant garde 40 ans apres