Vous êtes ici › Forums de discussionsArts généraux › Les films que vous avez vu

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Les films que vous avez vu

résultats 10281 à 10300 sur un total de 10395 • page 515 sur 520

Message
(N°6) › vendredi 20 novembre 2020 - 15:35
avatar

@Raven : total classique pour moi, d'ailleurs je compte bien continuer sur ma lancée. Bah ouais, cette petite réplique qui dit TOUT de l'angoisse de l'homme écrasé par la l'idéologique capitaliste et son bras armé, le management (et encore, ça n'a fait qu'empirer depuis, c'est horrible).

@Klari : c'est l'enfer ce film. Après, l'austérité catho de Bresson a tendance à m'emmerder sur les bords, soyons honnête.

Message
Klarinetthor › vendredi 20 novembre 2020 - 15:38
avatar

en effet, N6... j'en suis encore tout remué et ai demandé à programmer plus de joie... on continue avec Old Boy, La Planete sauvage puis Brazil... c'est pas nécessairement gagné.

Message
Klarinetthor › vendredi 20 novembre 2020 - 15:43
avatar

edit cause de ton edit : ah oui mais son austérité sert son propos, il est très critique des commercants, des parents rigides (c'est pour ça que Dreyer, je pensais à Ordet et au refus bien ordonné des parents au mariage indigne de leurs enfants).

Message
Raven › dimanche 22 novembre 2020 - 18:50
avatar

Il passe bien à la revoyure, Old Boy ? ça fait quelques temps que ça me chatouille...

Message
Alfred le Pingouin › dimanche 22 novembre 2020 - 22:32

Old Boy il défonce oui. Comme un bon gros Super Mario 3 y a rien à faire.

Message
Raven › dimanche 22 novembre 2020 - 23:40
avatar

J'ai toujours pas intégré cette histoire de remake par Spike Lee (comme à peu près tout le monde j'imagine), "WhatTheFuck?!" intégral.

Message
A.Z.O.T › lundi 23 novembre 2020 - 21:27

N'empêche (je me permets de citer konbini) : "Pour comprendre la genèse du remake de Spike Lee, il faut retourner en arrière. On est en 2008 et Universal Pictures acquiert les droits du film, désirant en faire une adaptation )réalisée par Steven Spielberg avec Will Smith"
Bon voilà quoi

Message
saïmone › dimanche 29 novembre 2020 - 10:28
avatar

Vu The Guilty sur l'argumentaire de Raven, toujours de bons conseils. Allez y c'est vraiment incroyable, un régal pour les oreilles

Message
GrahamBondSwing › mardi 1 décembre 2020 - 15:07

Un petit mot sur "Opera" de Dario Argento (cf. post de N°6 du 05/11) : j'en ai vu une première moitié et je ne peux que le recommander aussi. Contrairement à N°6, j'aime beaucoup l'utilisation des morceaux Heavy Metal, même si c'est très très surprenant. Sinon parfaitement d'accord avec le fait que c'est vraiment agréable à regarder, non seulement par la beauté de certains plans (et de l'actrice principale : oui), mais aussi par ces petites touches légères d'humour et une certaine distance (ex : la réplique "on ne voit ça qu'au cinéma") qui tranche avec les scènes sanguinolentes. J'avais bien aimé les Frissons de l'angoisse (1975), un peu moins les 3 suivants... S'il y en a d'autres du même niveau que cet Opera, je veux bien des tuyaux.

Message
(N°6) › mardi 1 décembre 2020 - 17:34
avatar

@GoldenGrahamBond : bah c'est pas si très surprenant l'utilisation de gros métal qui tâche vu qu'il l'avait déjà fait dans le précédent (à la limite ça passait "mieux" pou moi vu le niveau de nawak de l'affaire). Ah ben je ne saurais dire si tu n'as pas succombé à Suspira ou Ténèbres, pour moi ses deux meilleurs avec le suscité Profondo Rosso, mais du coup je te recommanderais quand même son premier film, "L'oiseau au plumage de cristal", le meilleur de sa "trilogie animalière" et un pur giallo. Ou bien carrément Phenomena, mais là, je ne réponds de rien (faut vraiment être assez fan du bonhomme je pense).

Message
GrahamBondSwing › mardi 1 décembre 2020 - 20:41

@N°6 : Merci pour les conseils. J'ai un petite chapelle dédiée au culte de Jennifer Connelly dans une aile de la maison, chez moi (pas vous ?), donc il y a des chances pour que je regarde ce Phenomena un jour...

Message
(N°6) › mercredi 2 décembre 2020 - 22:33
avatar

Ahhh, retrouver un vieil ami. It Must Be Heaven - Elia Suleiman (2019)

Quatrième film en 25 ans. Il matraque pas. J'adore ce type depuis que j'avais découvert "Intervention Divine". "Le temps qu'il reste" est un des films les plus bouleversant que j'ai jamais vu (sérieux). Là, il est encore plus pince sans rire et minimaliste, si c'est possible. Comme d'hab, il ne fait rien, il observe, avec sa drôle de tête à la Buster Keaton, paradoxalement plus expressive (et amusante) que dans la passé. Il dit un seul mot pendant 1h37 de film, "Nazareth". C'est souvent drôle, parfois vraiment très très drôle, pour peu qu'on goûte sa mise en scène millimétrée inspirée bien sûr de Tati et l'humour dry-as-fuck. Et puis en un seul petit mouvement de caméra il passe de la blague au drame (le scène de la voiture de police avec les deux flics qui s'échangent les lunettes de soleil). C'est absurde comme il se doit, il a beau partir ailleurs, il reste toujours en Palestine, alors que celle-ci n'existe pas. C'est globalement brillant et demande à être vu et revu. Le dernier plan est positivement émouvant. La BO (conseillée par sa femme Yasmine Hamdan) est excellente, comme d'hab. Bah voilà, quatre films en 25 ans, impeccable. J'adore ce type.

Message
(N°6) › mardi 8 décembre 2020 - 13:21
avatar

Ticket chic ticket choc (#payetarefdeieuv) - Diva - Beineix (1981)

Je pense l'avoir vu tout gosse, j'avais l'image du type qui écoute de la musique classique dans une sorte de squat. Ben c'est moins pire que je pensais (parce que bon, Beineix quoi, le mec a fait à peu près que de la daube) mais c'est quand même hyper invertébré comme scénar (pas beaucoup mieux que du Besson de l'époque). L'esthétique pubarde typique des 80's ne se manifeste que par intermittence (mais quand elle est là elle est là!), sinon ça parait terriblement classique voir plan-plan. Cinéma du look (coco) mon cul. Y a aussi un énorme problème de charisme de la part du perso principal, ainsi que du méchant (pour un polar, ça craint), en fait on s'appuie sur un duo improbable Darmon/Pinon impossible à prendre au sérieux pour qui a trop saigné les rediff de Burger Quizz.


Le commissaire Bialès et Passe-Partout, la street-cred.

Finalement c'est les séquences datées avec Bohringer dans son super loft Blade Runnerien et la petite Thyu Ann Liu, qui fait quand même hyper jeune...

CREEEEEEEEEEEEEPYYYYYYYYYY!!!!!!!!!!!!!!!

...et qui joue constamment en décalé, qui apportent la touche un peu onirique cherchée par Beineix, plus early-Mitterandien tu meurs, de la mise en scène cablée quoi. Faut aussi noter la très cool BO de Vladimir Cosma (qui se paye un joli pompage de Satie au passage, il est pas le seul et il le fait superbement, aussi bien que Hisaishi). Au final, c'est relativement mou, assez prétentieux au mauvais sens du terme, avec un script plutôt claqué comme disent les ados sur TikTok (le truc des mafieux qui veulent acheter les bandes pirates, zzZZzzzZZzzz), avec juste une scène de poursuite en mob dans le métro de Paris (Subway incoming !) aussi vivace qu'une pub de la RATP de l'époque.

Message
Raven › mardi 8 décembre 2020 - 15:03
avatar

Police. Menottes. Prison !

Message
Rendez-Moi2 › mardi 8 décembre 2020 - 15:20

Enfin je vois Falling Down. Premier film que je vois de l'année - et dernier sûrement. Vraiment excellent, la classe moyenne qui pète les plombs (mais on voit à quelques moments qu'elle sait pas trop de quoi elle parle ("Tu sais combien d'argent mon pays à donner au tien ?" "J'en sais rien"). Et le côté suant à la Scarface est kiffant.

Message
Raven › mardi 8 décembre 2020 - 15:32
avatar

Un authentique film culte, et l'exemple d'une série B qui est bien plus que ça... Le top du Douglas fils avec la Guerre des Rose (must see aussi) - ce mec avait un truc bien à lui pour le tragicomique, dans l'attitude et les expressions, pas assez exploité dans ce sens hélas.

Rien que le début dans le trafic avec la sueur les klaxons et Garfield c'est du 6 boules certifié. Y a cette scène hilarante sur le terrain de golf et bien sûr le fast food (comment ne pas y repenser ensuite à chaque fois qu'on se retrouve devant ces foutues photos en plastique ?), le surplus militaire avec le cinglé, etc etc... en fait un peu toutes les scènes m'ont marqué, comme autant d'étapes dans l'Amérique plus ou moins profonde... L'équilibre parfait entre tragique et comique, greffé sur cette progression criminelle éclair à la GTA jusqu'au nombre max d'étoiles sans retour possible.

Message
Rendez-Moi2 › mardi 8 décembre 2020 - 15:48

Et Robert Duvall <3. Marrant j'aurais pas dit série B à mon avis ça a coûté. Enfin j'y connais rien aux classifications.

Message
Dun23 › mardi 8 décembre 2020 - 16:28

Mais pareil pour le Fast Food, j'y pense systématiquement. Et c'est tellement vrai, en plus.

Message
(N°6) › mardi 8 décembre 2020 - 16:38
avatar

@Raven : j'ai pas compris si tu réagissais à la photo de Polanski ou à mon enthousiasme extrêmement modéré pour Diva, ah ah !

D'ailleurs le truc le plus intéressant concernant Thyu Ann Liu, c'est qu'elle fait partie de ces personnes qui ont littéralement disparue de la surface de la terre. Elle tourne quelques bouzes (de plus), part au Etats-Unis et disparait. Entre-temps, on lui aura aussi fait chanter une chanson pop pas très #Metoo, un truc cringe-as-fuck à vrai dire, mis en musique par Philippe Chany, le mec qui a signé entre autre la BO de la Cité de la Peur. Et revoilà le Commissaire Bialès !

Message
Raven › mardi 8 décembre 2020 - 16:41
avatar

@N°6 : ah ben maintenant que tu le dis... c'est vrai que la réplique du gros Galabru dans Subway lui irait bien au Popol en skis de la tof !