Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsAnnonces d'actualités › RIP

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


RIP

résultats 81 à 100 sur un total de 1091 • page 5 sur 55

Message
Klarinetthor › vendredi 24 juin 2016 - 12:13
avatar



Auf Wiedersehen

Message
Hazincourt › vendredi 24 juin 2016 - 12:25

Bon c'est pas la mort de l'europe :) c'est le départ des rosbifs, peut être même la mort du Royaume-Uni, départ de l'Ecosse, de l'Irlande. Et d'ici deux ans ils auront négocier pour rester tout compte fait. Bref qu'ils se cassent si ils sont pas heureux et préfèrent le bon populisme de base. On peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre ad vitam aeternam.

Message
(N°6) › vendredi 24 juin 2016 - 13:10
avatar

M'y attendais pas à celle-là. Bah, reconstituez l'Irlande, au moins, du coup.

Message
Klarinetthor › vendredi 24 juin 2016 - 13:48
avatar

Ah si c'est la fin progressive de l'Europe car ca va booster les velleités de quitter l'Europe, en Europe du sud. Je vois bien la Grece post-Tsipras sortir assez vite. S'il leur reste assez de forces vives.

Apres oui le RU n'a jamais ete totalement l'Europe ils profitaient de ses avantages sans avoir beaucoup d'inconvenients (hormis leur contribution nette a l'EU, plus faible toutefois que celles de la France et de l'Allemagne). Je me demande ce que ca va changer a Calais et sur la cote nord. Si la les migrants vont ete "laissés tranquilles" ou bien si la France va (encore) faire carpet.

Encore une fois, les sondages ont été way-off. entre 5 et 10% d'erreur c'est enorme. L'irlande du Nord est reste pro-remain mais a seulement 55% contre 65 annoncés. Forcement, la perspective d'avoir une frontiere ferme au sud et potentiellement un remforcement de l'instabilité politique, ca ne leur plait pas vraiment.

Message
Klarinetthor › vendredi 24 juin 2016 - 13:53
avatar

@ Hazincourt : le probleme est vraiment la division entre "elite" et "peuple". Les elites vont renacler a quitter l'Europe, l'angleterre d'en bas va encore plus etre et se sentir meprisée, .... c'est un cercle vicieux. Je vois pas tellement le brexit comme une manifestation raciste mais plutot comme une facon de faire chier les elites et la classe moyenne; celle qui a besoin de l'ouverture des frontieres pour voyager, d'une livre forte quand elle part en vacance en Espagne....

Message
Hazincourt › vendredi 24 juin 2016 - 14:05

Je ne suis pas sûr que la Grèce est envie de quitter l'europe, si ils partent c'est la dérive totale du pays, la banqueroute de l'état grecque. Trop de pays s'en sortent grâce aux subventions de L'EU. Pour moi l'avenir c'est l'Europe. L'Angleterre va s'en mordre les doigts je pense d'ici quelques années, après je parle de populisme car la campagne anti europe c'était que ça et rien d'autre.

Message
Klarinetthor › vendredi 24 juin 2016 - 15:20
avatar

Je... ne suis pas d'accord. C'est deja la derive totale en grece et une partie de la population n'a rien a perdre. quand on ne croit plus a une quelconque amelioration, on ne craint pas de faire le grand saut; et il semble que ce soit une des raisons de la force du brexit a la fin de la campagne. Malgré le meurtre de Jo Cox. Malgré tout le fearmongering de la part de la quasi-totalité de ceux qui tiennent les renes de l'economie. Rien a faire. Apres, oui, Farage et Johnson (et la frange tabloid des media) ont usé d'arguments bien populistes; ce qui fout le plus les boules c'est de voir ceux qui vont profiter de ces resultats; et qui "echoueront" encore a convaincre le peuple qui se tournera vers autre chose, une alternative plus extreme,...

Pour tout dire , j'ai l'impression que contrairement au referendum de 2005 en france, le "non" de gauche ou en tout cas echappée de l'UKIP et de la frange independantiste des conservateur est et a ete tres peu audible.

Comme en 2005 il est tout a fait possible que les politiques se torchent le cul avec les resultats, ils ont le culot et l'organisation necessaire pour le faire. il y en a forcement qui vont essayer de sauver le cul du Royaume Uni, qui si les choses se passent normalement, a de bonnes chances d'eclater (ce qui me ferait bien rire).

Message
saïmone › vendredi 24 juin 2016 - 17:52
avatar

Endetté sur plus de 70 ans, oui, la Grèce aurait intérêt à quitter le libéralisme européen - et l’Angleterre d'y revenir haha, va pas être bon les affaires cette histoire - en croisant les doigts pour ça donne des idées à d'autres.

alors l'europe ? alors l'europe ? à mort l'europe ?

Message
Arno › vendredi 24 juin 2016 - 18:01

"Les sangliers son lâchés" ?

Message
bubble › vendredi 24 juin 2016 - 19:01

europe your rope

Message
Klarinetthor › vendredi 24 juin 2016 - 19:05
avatar

en france ca m'etonnerait que quiconque promette un referendum pour se faire reelire; c'est deja le fond de commerce du FN, LR se voient deja au palais et avec une chambre bleu horizon, le PS sera deja heureux s'il existe encore en 2017. Donc a part en cas de victoire bleu marine je ne vois pas la suite du debobinement se produire en france. Ca tange deja electoralement en grece, espagne et ca commence serieusement en Italie; mais dans des pays qui ont d'abord beneficié de l'europe, la sortie ne semble pas etre encore dans la balance. pas dans les urnes quoi - "without a single bullet" comme a dit Farage dans une tirade digne de Le Pen pere.

Message
(N°6) › vendredi 24 juin 2016 - 19:08
avatar

Bon ben...

Message
mangetout › vendredi 24 juin 2016 - 20:42

Content qu'un pays ait réussi à sortir de ce machin, maintenant il faudra voir réellement dans les faits et dans les années qui vont venir comment cette chose va évoluer. Évidemment tout ça masque que le Royaume Uni reste une des plus grosses places fortes du capitalisme mondialisé (Welcome to the City).
Pour l'Europe, j'espère pouvoir admirer la mort de ce cheval de Troie du libéralisme comme disait Chevènement (qui a accompagné, au moins tacitement, la marche en avant de sa "construction" en participant à des gouvernements qui ont ratifié, adapté, transformé, déréglementé, dérégulé tout ce qu'il y avait à changer).

Message
Damodafoca › samedi 25 juin 2016 - 00:00

Bernie Worrell, putain de sa race...

Message
zenithzahir › samedi 25 juin 2016 - 03:58

Marrant de voir tous ces gens devenus pro-européens dans la nuit. Ceux-là mêmes qui sur les réseaux sociaux partageaient des pétitions contre la Loi travail (dont les équivalents se génèrent et se sont générés récemment partout dans les pays membres, buongiorno l'Italie, salut une fois la Belgique) et critiquaient les directives (venus d'où ? haha) qui perturbaient la diversité de la culture de la betterave.

Très sérieusement, un peu dégoûté de voir non seulement l'espace médiatique faire semblant de ne pas savoir qu'une grosse frange de la gauche ouvrière européenne votait ou soutenait le Leave, loin du régiment extrême-droitiste qui sonne si bien dans les articles putassiers alarmistes, mais aussi (et j'ai bien conscience que c'est rien qu'un épiphénomène, mais je le vois pulluler partout chez mes contacts) d'entendre partout cette foule de prétendus apolitiques ne gueuler que parce que maintenant ce sera plus dur d'assister aux festivals curated by who-the-fuck-they-are et de pleurer sur une Europe fantasmée, traversée de ces valeurs apparemment inventées en 92 que sont le partage, la solidarité etc.

Gros gloubiboulga, désolé. Je dépasse pas le niveau du débat, faut dire. "à peine des lucioles dans les théâtres d'ombres".

Message
Klarinetthor › samedi 25 juin 2016 - 05:13
avatar

cette frange n'existe tout simplement pas ici; ou alors ils sont sous terre depuis des annees. Et j'etais anti-europeen bien avant que tu connaisses guts, mon poussin. je pense pas que des masses de gens aient changé d'avis recemment (a part la conne itwiée a dessein a la tele).

Message
Hazincourt › samedi 25 juin 2016 - 10:06

Moi je suis Européen, je me sens Européen, et je veux l'Europe, pas forcément celle que l'on ou propose à l'heure actuelle (l'europe du business rien à foutre), mais l'Europe c'est l'avenir, contrairement au replis sur sois même qui dans un monde globalisé et ultra capitaliste n'apportera rien de bon. Faut être sur Mars pour croire que la France souveraine va régler tous ses problèmes (seul contre tous cela n'a jamais marché), le nationalisme et le populisme on voit ce que cela a donné et ce que cela engendre toujours. Aller contre l'europe c'est aller contre l'histoire à mon avis. Après il suffit de voir le début du siècle dernier, le nationalisme à fond la caisse, un beau résultat, et je ne crois pas que l'on soit à l'abri d'un conflit en Europe de l'est ou bcp de blessures sont encore à vif, Balkan, Ukraine, anciens pays du bloc Soviétique etc. Le problème vient pas d'une construction Européenne, mais des baltringues qui font de la politique dans quelques pays que ce soit, tout parti politique confondu, droite, gauche, extrêmes, que des démagos et des carriéristes.

Message
microbe666 › samedi 25 juin 2016 - 10:50

Ouais ben moi je rejoindrais plutôt la vision de Hazincourt. J'ai aucun attachement à l'UE (je redoute le TAFTA, y'en a plein le cul d'un certain nombre de directives dont celles qu'évoque zenithzahir, mais aussi d'un parlement a priori sous l'influence des lobbies au point de déposséder les peuples de leur représentation - voir à ce sujet les votes PS/Républicains qui convergent, le secret des affaires voté par tous les partis français sauf EELV alors que tous les politicards une fois sur notre sol s'expriment plutôt contre, idem pour le TAFTA...), mais malgré ce manque d'attachement et cette légitime critique, je pense qu'il faut redouter une désagrégation. Le retour à des (petits) Etats indépendants c'est la concurrence moins-disante sur TOUS les sujets. Bah ouais, sortir de l'UE, ça veut pas dire quitter l'ordre économique mondial, ça veut juste dire n'avoir plus à servir que ses propres intérêts. Donc pour tout Etat sortant, je prédis : baisse de la fiscalité du capital, flat tax généralisée éventuellement, moins-disant social et environnemental. Vous me direz "bah comme l'UE, quoi", sauf que non ... car chacun peut agir unilatéralement et dévier à la baisse toutes ces variables d'ajustement pour attirer les beauuuuuuux zinvestissements des créateurs de richesse (bref, la sueur, les inégalités, la pollution, le paradis fiscal). Les bourses ne semblent pas s'y tromper (hier le CAC40 perdait qque chose comme 8%, Londres "seulement" 3% je crois, malgré la baisse de la Livre, alors même que l'on parle d'une place financière !). Toujours les mêmes qui perdent ?

Message
zugal21 › samedi 25 juin 2016 - 12:41
avatar

Je souscris aux posts d' Hazincourt. Pour le reste, je ne préfère pas développer , je suis pas un spécialiste.

Message
mangetout › samedi 25 juin 2016 - 12:47

Euh les gars c'est pas parce qu'on quitte l'Europe qu'on se referme sur nos petits champs de blé et notre clocher d'Eglise, on a plusieurs centaines d'accord de réciprocité avec d'autres pays, ne pas être dans cette connerie supranationale qui n'a été et ne sera jamais qu'une création américano-libérale (maintenant on le sait mais les "pères" de l'Europe étaient dument appointés par quelques douteux services états-uniens) pour résister à un rapprochement plus à l'Est du bloc continental (chose qui serait plus logique ne serait-ce d'un point de vue géographique), ça ne nous coupe pas du superbe "commerce international". En gros vous allez pouvoir continuer à recevoir vos CD des USA sans de grosses barrières protectionnistes. C'est sûr que quand tu es étudiant ou cadre sup c'est cool l'Europe, quand tu bosses comme ouvrier dans l'industrie, nettement moins.