Articles

Vous êtes ici › ArticlesInterviews › ANTAEUS - interview avec MkM (chant)

Ce document est lié :
 - au groupe / artiste Antaeus

ANTAEUS - interview avec MkM (chant)

par Nicko › mardi 14 novembre 2006

Antaeus

1/ Salut ! 4 ans après la sortie de "De principii evangelikum", Antaeus sort son troisième album, "Blood libels". Est-ce que tu pourrais nous en parler et nous le décrire ? Qu'elles sont pour toi les principales caractéristiques de ce nouvel opus ?

MkM : Hails. Ce troisième album symbolise un aboutissement pour nous, aussi bien musical que conceptuel.

2/ Quelles ont été les réactions jusqu'à présent ? Qu'est-ce qui ressort principalement ?

MkM : Encore un peu tôt pour se prononcer, mais à ce jour, nous avons la meilleure distribution que le groupe ait pu avoir à ce jour. Nous aurons plus de recul lors du premier trimestre 2007. Les chroniques dans les mags étrangers sont assez constructives et positives.

3/ Quelles ont été tes influences lors de l'écriture de cet album ?

MkM : Aucune influence extérieure n'aura affecté le processus d'écriture de cet album. AntaeuS évolue en son propre sein. Mes influences personnelles restent identiques à celles que j'aurai pu mentionner ces dernières années. Tout ce qui aura capturé mon attention dernièrement n'est pas du domaine musical.

4/ Comment s'est déroulé la création de l'album, que ce soit au niveau de l'écriture des morceaux mais aussi au niveau de l'enregistrement ?

MkM : Deux process de création, de manière traditionnelle au départ, à savoir passer des heures par semaines en local de répétition et finalement nous avons opte pour un travail à distance, technologie aidant... ainsi nous nous évitons les désagrements des répétitions. Comme nous ne comptons plus nous produire sur scène, cette solution optimise notre manière de travailler. Quant au studio, enregistrer l'album avec Sebastien (Bst) nous aura permis de prendre notre temps & d'avoir un regard extérieur "impliqué" qui nous aura été que bénéfique.

5/ Qu'ont apporté les nouvelles recrues (LSK, ZVN et Servus) à cet album ?

MkM : Une simple écoute du dernier album et une comparaison aux précédents albums suffira à donner une idée de leur apport. Le plus évident sera au niveau de la batterie, Zvn aura enfin permis à Antaeus d'avoir un batteur efficace proposant des structures amplifiant la violence des guitares.

6/ D'ailleurs, en parlant de nouvelles recrues, qu'en est-il de la situation du batteur, ZVN, au sein d'Antaeus ? Fait-il toujours parti de la formation ?

MkM : Zvn ne souhaitait pas continuer avec nous, chose que je comprends tout à fait. Son groupe prioritaire étant Necroblaspheme, il nous aura déjà vraiment bcp aidé, autant pour la composition de "blood libels" que lors des concerts. Avoir un tel batteur pour l'assise rythmique permet une plus grande confiance pour une execution descente des titres lorsque nous étions encore une formation se produisant sur scène. Nous restons en très bon termes et je soutiens Necroblaspheme autant que je peux.

LSK

7/ Comment s'est passé la tournée européenne avec Secrets Of The Moon à la fin septembre, début octobre ?

MkM : Dispensable. J'étais contre le fait de partir en tournée à ce moment là et je pense que l'on n'aurait dû suivre mon avis premier. Je ne retiens que deux concerts, Paris et Padova. Cette tournée aura été révélateur de notre désir de ne plus nous produire sur scène. Seul point positif : l'ambiance avec les Secrets of the Moon fut parfaite, respect mutuel entre les formations et une entraide qui restera en mémoire.

8/ Niveau concerts, le groupe ne devrait plus en faire après celui se déroulant à l'occasion du Arnhem Fest en décembre prochain. Pourquoi un tel choix ? Y'aurait-il une possibilité pour que vous reveniez sur cette décision ?

MkM : Cela fait quelques années que je ne cache pas du tout mon envie de m'éloigner de la scène. Préférant de loin voir un concert plutôt que de subir d'être sur scène... Je ne vois aucun intêret à faire des concerts pour Antaeus, les conditions pour nous produire live étant de pire en pire et de plus en plus couteuses pour nous, honnêtement ca serait tout simplement stupide de continuer. Je préfère payer ma place 20 euros en tant que spectateur que d'en payer 200 pour être sur scène.

9/ Est-ce que le fait de ne plus faire de scène va influencer la manière de composer les prochains titres d'Antaeus ?

MkM : Objectivement non, mais je ne vais pas me prononcer sur la suite du groupe, nous avons mis 4 ans à réaliser Blood libels et nous sommes encore en plein dedans, entre la promo actuelle, la fin de la tournée, le fait que la version US ne soit pas encore sortie, je pense que jusqu'à décembre, je serai principalement occupé à répondre à des interviews ou finaliser les éternels problèmes inhérent au groupe. Par contre, nous aurons sûrement la possibilité d'incorporer plus de sonorités "autre", une continuité à "blood libels" en qqsorte.

10/ Comptes-tu sortir des releases limitées plus "underground" comme par le passé ? Y'en a-t-il de prévu ?

MkM : Antaeus reste un groupe assez confidentiel, de par ses ventes & surtout par le style proposé. Nous restons un groupe foncièrement underground, le fait de faire notre maximum pour présenter un travail sérieux et complet est pour nous synonyme d'intégrité par rapport à notre vision de ce que devrait être l'underground. Quant à d'éventuelles sorties cd ou ep, pour le moment, rien n'est prévu. Battleskrs doit ressortir en cd le split mlp Antaeus / Aosoth avec en bonus les enregistrements des vinyls d'antaeus (split avec necrophagia, split SPK kommando, everything great is built upon sorrow ep - uniquement nos titres). Et un split ep avec les allemands de Katharsis reste dans nos prévisions, mais cela fait plus d'une année que nous en parlons avec eux et de nombreux problèmes extérieurs nous ont empêchés de nous focaliser sur ce 45t.

11/ Pourquoi avez-vous changer de label en quittant Osmose Productions pour aller chez Norma Evangelium Diaboli ?

MkM : Rester sur Osmose aurait été une erreur, ou cela aurait tout simplement signifié la mort du groupe. Sur NED, nous avons une communication constante, un rapport étroit avec le label et surtout Antaeus est à sa place au sein du label.

12/ Aussi, est-ce qu'on peut dire que pour toi, Norma Evangelium Diaboli représente une sorte de continuation, à un plus haut niveau, de Spikekult ?

MkM : Mmm NED n'est pas une continuation de SPK, mon implication envers NED n'est pas celle que l'on peut me prêter... Sinon ce label est effectivement ce que j'aurai faire via SPK. SPK reste un échec et je ne tiens pas à y repenser plus que cela.

MkM

13/ Toujours concernant NED, à quel niveau t'impliques-tu dans ce label ? Quels sont tes buts avec ce label, que ce soit d'un point de vue général mais aussi plus particulièrement vis-à-vis d'Antaeus ?

MkM : Je ne suis impliqué au sein du label qu'en tant que membre d'Antaeus. Quant au reste, je pense qu'il serait plus juste de demander au label directement.

14/ Comment vois-tu l'avenir d'Antaeus ?

MkM : Aucun commentaire à faire pour le moment.

15/ Quels ont été les albums qui t'ont marqué jusqu'à présent en cette année 2006 ?

MkM : Tout genres confondus ? Katharsis, le dernier album, Necros Christos "grave damnation", Archgoat nouvel album, Temple of Baal "traitors to mankind", Dresden dolls "yes virginia", Secrets of the Moon "antithesis", Injekting Khaos mcd, le dernier Celtic Frost que je trouve GIGANTESQUE ; et d'autres...

16/ Comme le veut la tradition, je te laisse les derniers mots si tu veux ajouter quelque chose.

MkM : AMSG. cyfaws.free ; page myspace

Mots clés : black metal, France, Antaeus, MkM et Nicko

Dernière mise à jour du document : mardi 14 novembre 2006

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre