Articles

Vous êtes ici › ArticlesConcerts › ANTAEUS - Les 4 Ecluses, Dunkerque, 18.mai.2002

Ce document est lié :
 - aux groupes / artistes Eternal Majesty, Eternal Majesty / Antaeus, Antaeus

ANTAEUS - Les 4 Ecluses, Dunkerque, 18.mai.2002

par Nicko › vendredi 16 septembre 2005

Première partie

Bliss Of Flesh + Eternal Majesty

Line up

MkM (chant), Thorgon (guitare), Set (guitare), Sagoth (basse), Storm (batterie)

Chronique

De l'extrême, de l'extrême et du très extrême ce soir au programme à Dunkerque ! Tout commence avec les invités de dernière minute : Eternal Majesty. Le public est encore très clairsemé, ce qui ne va pas empêcher les parisiens de donner un set très bon et très pro. Leur black-metal est très efficace, pas trop bourrin, juste ce qu'il faut, mais très extrême et aigu avec de bons vocaux. Encore un très bon concert intense de la part d'Eternal Majesty. Le deuxième groupe, Bliss Of Flesh, peut être considéré comme le "régional de l'étape". Les nordistes, qui comptent en leur sein le chanteur d'Ancestral Fog, Lord Fafnir, et accessoirement l'organisateur de la soirée, jouent du black/death très basique. Un peu trop basique d'ailleurs à mon goût, j'ai trouvé leur set sympa, mais pas assez recherché quand même. On peut tout de même noter en conclusion du set une reprise du "Dead cunt maniac" d'Arkhon Infaustus... alors que la moitié du groupe était présent dans la salle !

Antaeus investit ensuite la scène. Le groupe doit nous interpréter son prochain album en intégralité ainsi que quelques "vieilleries". L'apocalypse peut alors débuter. Tout commence avec un "Devotee" d'une puissance phénoménale. En effet, le son est vraiment très très bon. Tout s'enchaine bien et les nouveaux morceaux sont d'un extrémisme rarement atteint. On peut vraiment parler ici de chaos sonore maitrisé tellement la musique est aggressive et sans répis. Le tout est mené de main de maitre par leur frontman ultra-charismatique, MkM, qui est vraiment très très impressionnant sur scène. L'intensité est énorme et je trouve que les rythmiques sont plus diversifiées, plus techniques que par le passé, renforçant encore plus le côté chaotique de la musique. Hélas, après une bonne quarantaine de minutes de concert, suite à l'excellent "Blood war III", et pour une raison inexpliquée, le guitariste Set quitta la scène précipitement, ce qui entraina la fin du concert. Vraiment dommage car jusque là, le set aura été vraiment impeccable. Cependant, la soirée restera quand même excellente avec des conditions générales particulièrement bonnes. Maintenant, il va falloir attendre le mois de septembre pour voir enfin sortir le deuxième album d'Antaeus, "De principii evangelikum" à paraitre sur Osmose Productions.

Mots clés : Antaeus, Dunkerque, black metal, concert, Nicko et France

Dernière mise à jour du document : vendredi 16 septembre 2005

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre