Articles

Vous êtes ici › ArticlesConcerts › MARDUK - La Locomotive, Paris, 12.oct.1999

Ce document est lié :
 - aux groupes / artistes Marduk, Angelcorpse

MARDUK - La Locomotive, Paris, 12.oct.1999

par Nicko › lundi 19 septembre 2005

Tournée

World panzer battle 1999

Première partie

Angelcorpse

Set list

1/ Panzer division Marduk - 2/ Burn my coffin - 3/ Baptism by fire - 4/ The sun turns black as night - 5/ Of hells fire - 6/ 502 - 7/ Materialized in stone - 8/ Beast of prey - 9/ Those of the unlight - 10/ Sulphur souls - 11/ Dreams of blood and iron - 12/ Fistfucking God's planet - 13/ On darkened wings - 14/ Legion

Rappels

15/ The black...

Line up

Legion (chant), Morgan Steinmeyer Hakansson (guitare), B. War (basse), Fredrik Andersson (batterie)

Chronique

Cette soirée, ou plutôt cette nuit, devait commencer par la prestation des belges d'Enthroned, mais au dernier moment, ils ont été annulés ! Dommage. C'est donc avec Angelcorpse que débutent les hostilités. Ils jouent du death-metal très bourrin et relativement monotone mais cependant très efficace. Le public répond très positivement au set des américains. On peut juste retenir de ce show de 45 minutes le morceau "Phallelujah".

Alors que les 2 heures du matin approchent, les Suédois de Marduk entrent sur scène et la bataille peut débuter avec "Panzer division Marduk" un peu brouillon mais très bien maitrisé malgré le son approximatif. Le groupe est en grande forme et ce ne sont pas les quelques problèmes techniques affectant la batterie qui vont entâmer leur enthousiasme. Les principaux titres phares du groupe s'enchainent avec malgré tout quelques surprises ("Burn my coffin" et "The suns turns black as night" par exemple). Le moment fort restera sans conteste les 3 titres "502"-"Materialized in stone"-"Beast of prey". Le son général est très bon mais un peu confus sur les morceaux - très bourrin - du dernier album "Panzer division Marduk". Fredrik, derrière ses fûts, est un vrai marteau-pillon humain, ultra-impressionnant. Après près de 75 minutes de concert, le rappel peut cloturer le show, non sans quelques "Let Jesus fuck you" erructés par Legion, et repris en choeur par le public ! "The black..." est alors enchainé et le concert se termine la-dessus sur les coups de 3H20. Marduk est sans aucun doute possible le groupe de black brutal le plus efficace en concert.

Mots clés : Marduk, Suède, black metal, concert, Nicko et Paris

Dernière mise à jour du document : lundi 19 septembre 2005

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre