Articles

Vous êtes ici › ArticlesConcerts › MARILYN MANSON + PMT au Zenith Omega à Toulon, le 31 Mai 2007

Ce document est lié :
 - au groupe / artiste Marilyn Manson

MARILYN MANSON + PMT au Zenith Omega à Toulon, le 31 Mai 2007

par Dariev Stands › mardi 5 juin 2007

Depuis la légendaire annulation de dernière minute du concert du Dôme de Marseille - une demie heure avant le début, il va sans dire que le Révérend (qu'on est loin de cette époque à présent) était attendu de pied ferme dans le sud... Rappelez-vous, la salle avait été inondée par des pluies diluviennes qui n'avaient pourtant pas refroidi les ardeurs des dizaines de fans qui ont commencé à s'acharner sur les grille et à rentrer de force ! Rien n'y a fait, l'homme qui il y a maintenant dix ans avait livré une performance digne des grandes heures d'Iggy pop (voir chronique de Nicko ici même) était resté bien au chaud...

 

Comme Manson lui-même n'a sans doute pas oublié cet épisode, c'est à Toulon qu'il décide cette année de jouer ! Au Zénith Omega ! Si cela ne veut pas dire qu'il va jouer plus de morceaux de Mechanical Animals (hélas), la nouvelle méritait quand même d'être soulignée... Il faut préciser qu'il n'y a pratiquement jamais de concerts de rock à Toulon. Excepté Manson, cette année, à l'Omega, il faudra se contenter de Michel Sardou, de Zazie, de Renaud et de la Star Academy. C'est dire si ce concert prenait des allures d'évènement en soi. Même si l'on est pas dupe. Même si l'homme n'a rien produit de bon depuis des lustres. Même si son dernier album est une merde emo insipide. (vous voulez une chronique ? à chier : 1/6)

N'empêche, on pouvait espérer un show théatral dans l'esprit Alice au pays des merveilles, puisque son film "Phantasmagoria" se précise et que l'album tourne plus ou moins autour cet univers aussi... C'était ce qu'il avait annoncé aux medias, ainsi que la promesse de ne pas jouer "toutes les putains de chansons de la tournée Least We Forget". Tu parles. La Set-list (pour l'instant invariable sur toutes les dates) ne contient que des singles ou des morceaux du dernier album, hormis Irresponsible Hate anthem et Great big white world, qu'il joue systématiquement de toutes façons. Pourquoi ne pas avoir interprété son récent "this is halloween", ou mieux sa reprise de Justin Timberlake (mémorable) ??? Alors ? Il faut se rendre a l'évidence, Manson n'a plus rien à dire, et s'il refait une tournée et un album, c'est probablement pour ramasser du fric... Probablement pour financer son film (s'il est du niveau de ses clips, pourquoi pas?), voire son divorce, qui sait ?
 
Donc ce show ? Pourri, bien entendu ! Il ne faut pas rêver. Aujourd'hui aller voir Marilyn Manson, c'est un peu comme aller voir KISS (il doit etre content, ce sont ses idoles) dans les années 80 : on y va en famille, on sait que ça sera un peu bizarre pour maman, mais ça reste du rock-variété. C'était exactement le cas ici. Beaucoup craignaient une moyenne d'age de 15 ans : même pas ! Ben oui, maintenant ce sont les gamins de 13 ans, donc forcément, ils viennent avec leurs parents, ce qui remonte la moyenne d'age ! Certains ont vu leur prof d'histoire de troisième qui accompagnait sa fille (13 ans)... De quoi se sentir vieux... Vieux comme Marilyn Manson justement, qui après une première partie foutage de gueule (et un massacre de "Song 2" de plus, un !), la même première partie que Korn dans la meme salle il y a quelques temps d'ailleurs, attaque poussivement - c'est le mot - un concert d'une heure dix. Si le public est ravi, surtout lors des classiques que sont "Sweet Dreams", "The Nobodies" et le dyptique pogotant "Fight Song/Beautiful People", Manson, lui, se fait chier ferme. Mal en point (bourré ?), tout comme son guitariste qui tirait la langue comme Gene Simmons (mais sans faire exprès), il semblait avoir toutes les peines du monde à se rappeler des paroles de mOBSCENE (je le comprends) et d'Irresponsible Hate Anthem , qu'il a commencé par "hey victim" ! (là je ne comprend pas). On a donc eu droit au meme couplet chanté deux fois. Et là on se dit pour ne pas avoir trop honte pour lui "bon, au moins c'est pas du playback" ! EH BIEN SI ! Sur Fight Song, tout le monde aura pu voir manson cracher tout en chantant "Fight!!"... L'intervention du malin ?

Mais attendez jusqu'ici ça va encore, faire du playback pour les parties hurlées d'accord, monsieur Warner, mais essayer de le cacher en pointant des lumières bien agressives sur la fosse, c'est petit. Ou bien étais-ce pour qu'on oublie qu'il ne reste que Ginger Fish du line-up originel ? De toutes façons seuls Manson et Skold étaient éclairés, le light show était minimaliste, le spectacle inexistant, juste quelques pauvres cierges et des vieilles projections en arrière plan... quand ce n'est pas un fond mauve uni, tout betement. Seul "Nobodies" en pseudo-rappel amène un élément interessant avec notre Charlie Monroe en pyjama rayé perché sur une chaise géante tout droit sortie de l'univers Lewis Carollien. On ira pas se plaindre du son pourri (pour Tool on ratait quelque chose mais là non), même si comme d'habitude les basses écrasent tout le reste (ah ces Zenith...).

Le summum de la débandade arrive quand on se rend compte qu'entre chaque chanson, Manson se rue au fond de la scène pour se faire administrer quelques bouffées d'oxygène par son larbin... Qui n'oublie pas de remettre le pied de micro droit aussi. Ce qui me permet d'évoquer un des rares points positifs de ce concert : la voix de Manson. Au moins il chante bien. Rien à dire à ce niveau là, nottament pour les refrains de "just a car crash away", assez casse gueule à chanter pourtant... M'enfin, qui sait, c'était peut etre du playback ?

Bref, un concert qui serait clownesque si l'on pouvait s'empecher de ressentir de la peine pour ce type titubant et trébuchant qui va devoir s'enfiler une loooongue tournée...
On est bel est bien proche de la pire époque d'Alice Cooper, ce qui est assez croustillant finalement, puisqu'a priori les parcours des deux shock rockers se ressemblent de plus en plus...
Mais gageons que pour l'auditoire actuel de Marilyn Manson, cela ne posera aucun problème, dans quelques mois ils seront passés à autre chose...

Et nos petits "Himaux" à mitaines rayées de reprendre en choeur "Rock is deader than dead !!"

No, rock is not dead. It just smells like children.

 


!!!Line up

Robert Kenneth Wilson (Ginger Fish) : Batterie  /   Brian Warner (Marilyn Manson) : Chant / 
Rob Holiday : Basse /
Chris Vrenna : Claviers /
Tim Skold : Guitare, Basse / Evan Rachel Wood : minijupe et décoration à la console son

!!!SETLIST :

01. If I Was Your Vampire
02. Disposable Teens
03. You And Me And The Devil Makes 3
04. Irresponsible Hate Anthem
05. mOBSCENE
06. Sweet Dreams
07. Putting Holes In Happiness
08. Just A Car Crash Away
09. Rock Is Dead
10. Heart-Shaped Glasses
11. Tainted Love
12. The Dope Show
13. Great Big White World
14. The Fight Song
15. The Beautiful People
---------
16. The Nobodies

Mots clés : marilyn manson zenith toulon omega eat me drink me P.M.T.

Dernière mise à jour du document : mardi 5 juin 2007

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre