Articles

Vous êtes ici › ArticlesInterviews › GARWALL - interview avec Balrog (chant, guitares)

Ce document est lié :
 - au groupe / artiste Garwall

GARWALL - interview avec Balrog (chant, guitares)

par Nicko › jeudi 5 mai 2005

Alors que le groupe sort actuellement son premier album, "Black beast", mélange de heavy et de black metal, sur Holy Records, Balrog, le chanteur guitariste du quatuor a bien voulu répondre à mes questions.

1/ Salut, bienvenue sur Guts Of Darkness ! Pour commencer, pourrais-tu nous faire une petite présentation de Garwall, son histoire, ses membres, etc...

Balrog : GARWALL est un groupe de metal extrême qui existe depuis 1997. Le line up actuel est le suivant: Sammy Hemila à la batterie, Christophe Cervo à la guitare, Olivia Scemama à la basse et moi même à la guitare et au chant. Nous sortons notre premier album "Black beast" le 23 aout, qui s'oriente vers un mélange de black metal, death metal, avec des touches Heavy.

2/ Votre premier album, "Black beast", qui sort cet été sur Holy Records, est un mélange entre heavy et black metal. N'as-tu pas peur que l'on vous compare un peu trop à un groupe comme Children Of Bodom (car, jusqu'à présent, qui dit heavy + black, dit Children of Bodom) alors que finalement, vous n'avez que bien peu de rapport ?

Balrog : C'est à chacun de se faire son idée. Je ne suis personnellement pas fan de ce groupe du tout. Mais par notre style, il se peux que nous ayons quelques similitudes malgré tout. Peut importe, je préfère me concentrer sur ce que l'on fait plutot que de chercher de quel groupe on se rapproche ou pas.

3/ Comment s'est déroulé son enregistrement ? Es-tu satisfait du résultat final ?

Balrog : L'enregistrement s'est entièrement déroulé chez moi, dans mon studio, le BST Hellart Studio. Cela nous a permis de prendre le temps nécessaire pour tout paufiner. Puis le mixage a été confié au très talentueux Jean-Jacques Moréac, qui a fait du très bon boulot pour mettre en valeur chaque instrument! Nous sommes très satisfait du résultat final !

4/ J'ai trouvé, à l'écoute de "Black beast" qui vous aviez trouvé un style musical qui vous est propre, qui ne ressemble à aucun autre groupe. Est-ce important à tes yeux pour un artiste de proposer une musique véritablement personnelle ?

Balrog : Je te remercie, je prends cela comme un compliment ! J'aimerais penser que la musique que nous faisons est personnelle et unique, même si, avouons le, en metal il est très difficile d'être véritablement inventif. Mais en tout cas nous sommes sincères dans notre démarche car nous jouons ce que nous aimons, en incluant des choses qui proviennent de ce que l'on écoute bien sûr, mais en adaptant toutes ces influences extérieures de manière à personnaliser l'ensemble.

5/ Quelles sont vos influences au sein du groupe ? Ca doit être assez éclectique je suppose...

Balrog : Tout a fait! Olivia écoute des groupes de death technique, de post Hardcore , et pas mal de musiques affiliées au jazz... Sammy et Christophe sont passionnés de Heavy et de guitar/drum heros... Quand à moi j'écoute principalement de la musique extrême, si possible brutale et haineuse, mais j'ai aussi des bases heavy et thrash... Les groupes qui m'ont le plus influencés sont par ordre chronologique Metallica, Slayer, Iron maiden, Carcass, Morbid angel et Dissection...

6/ D'ailleurs, comment se passe le processus de création chez Garwall ?

Balrog : Chacun amène ses idées en répétition et on procède à l'assemblage de chaque partie tous ensemble. Cela fonctionne de manière assez démocratique puisque chacun est libre de modifier telle ou telle chose, pour arriver à un résultat qui plaise à tout le monde.

7/ De quoi traitent vos paroles ? Y-a-t-il un message particulier que vous essayez de passer au travers d'elles ?

Balrog : Les thèmes abordés dans cet album sont variés et n'ont pas réellement de liens entre eux. Cela va de la fin de l'humanité, à certaines considérations philosophiques sur l'ignorance des masses... ainsi que l'éternel relation qu'il peut y avoir entre les êtres forts et les êtres faibles sur terre. Je ne fais qu'exprimer certains sentiments à travers ces textes, mon but n'est pas de convaincre qui que ce soit, ni de vraiment faire passer le moindre message... en fait ,je me fous totalement de la manière dont mes textes peuvent être perçus.

8/ Comment s'est passé votre deal avec Holy Records ? Il porte sur combien d'albums d'ailleurs ?

Balrog : Tout s'est très bien passé avec eux et les choses se sont faite de manière naturelles, nous nous entendons très bien! Le contrat est pour quatre albums, ils ont écouté les maquettes de l'album, puis ont tenu à nous voir sur scène et ont été emballés ! C'est donc à la suite de cela qu'ils nous ont proposé le deal.

9/ Ne trouves-tu pas qu'il soit risqué de sortir l'album avec une version double CD+DVD alors que vous n'en êtes qu'à votre premier album et que vous n'avez pas encore une très grande renommée ? Qui a eu l'idée de cette édition limitée ?

Balrog : Au contraire, cela permet au gens qui ne nous connaissent pas de nous découvrir sous plusieurs facettes à la fois, et jusqu'à présent les réactions des gens qui ont acheté l'album (on peut le commander chez Holy records depuis fin Juin 2004) ont été toutes très positives par rapport à cela ! De plus le seul fait que nous proposions ce bonus fait parler de nous ! Je dois d'ailleurs m'expliquer sur ce sujet dans presque toutes les interviews auxquelles je réponds ! Bien sur il y aura toujours des gens étroits d'esprits pour critiquer notre démarche trop "généreuse" envers le public, mais au fond je les emmerde ! L'idée vient de Phillipe de Holy records.

10/ Aussi, vous ne sortez l'album que fin août en magasin alors qu'il est prêt depuis début juin. Pourquoi avoir attendu autant de temps ? De plus, j'ai remarqué que sur le net des critiques de l'album ainsi que des interviews étaient en ligne plus de 2 mois avant la sortie de l'album. Ne penses-tu pas qu'une promotion aussi précoce et décalée par rapport à la sortie du CD pourrait affecter les ventes de l'album ?

Balrog : Wagram et Holy records ont pensé, et je pencherais à être d'accord, que sortir l'album pendant les grandes vacances n'était pas une bonne stratégie. Les gens qui ont acheté les magazines pendant les vacances pourront acheter l'album à leur retour, et ceux qui ne veulent pas attendre la sortie en FNAC et Virgin peuvent déjà se le procurer en VPC chez Holy records ! De plus nous allons faire pas mal de dates à partir du premier septembre, donc cela devrait nous permettre de faire une promotion correcte a l'album !

11/ Quel est ton avis sur la scène metal extrême française en général ?

Balrog : Il y a de plus en plus de bons groupes qui adoptent une attitude professionelle comme par exemple GOJIRA, SCARVE, KORUM, ANTAEUS, PITBULLS IN THE NURSERY, ORAKLE, HYADNINGAR... Vraiment pleins d'autres groupes mais je ne peux pas tous les citer, cela prendrait trop de temps! En tout cas la scène est en ébullition et il y a un esprit plutôt solidaire qui commence à se créer... Bon bien sûr il y a toujours quelques connards, comme partout ! Mais globalement je trouve l'évolution des choses assez encourageante !

12/ Vous venez des Yvelines. Pourrais-tu nous parler de la situation du metal là-bas. Qu'est-ce qui fait qu'il y ait autant de groupes que ce soit en black (Antaeus, Temple Of Baal...) ou en death (Odds, Death By Design...) venant de ce département ? J'ai entendu parler de quelques structures comme Le Cry par exemple...

Balrog : Je doute que l'existence de tous ces groupes soit lié au CRY, même si cela aide à faire quelques concerts, et parfois à répéter. Je ne sais vraiment pas quoi te répondre, je ne suis pas sur qu'il y ait une véritable explication, peut-être que beaucoup de groupes d'autres départements sont sur le point d'exploser, qui sait...

13/ Avez-vous des concerts de prévu à la rentrée ?

Balrog : Pleins ! Le plus simple est de consulter la section "concerts" de notre website : _www.garwall.org_ (http://www.garwall.org) . Nos futures dates y figurent. Je compte sur la présence de tous les fans de metal !

14/ Peux-tu nous donner quelques news de tes autres formations, Genital Grinder et Balrog ?

Balrog : GENITAL GRINDER va bientôt se lancer dans l'enregistrement d'un deuxième album, qui s'intitulera "Pathologic disorder" et qui sera du pur death assez influencé par la scène polonaise ! et je suis actuellement en train d'enregistrer le deuxième BALROG. Il se pourrait d'ailleurs que cela donne suite à quelques concerts car j'ai des musiciens à disposition pour cela !

15/ En parlant de formations parallèles, Sammy joue dans Maleficentia et Olivia dans No Return. N'est-ce pas trop difficile à gérer d'avoir autant de projets annexes dans Garwall ?

Balrog : Pas vraiment, nous arrivons à pas mal gérer tout ça ! En fait la règle est simple. Si une date tombe pour n'importe quelle formation, et qu'il n'y a rien de prévu, elle est notée comme prise, et donc les autres groupes considère cette date comme un jour ou il ne peut y avoir de concert ! Très simple en fait, et cela marche plutôt bien.

16/ Merci pour l'interview. Je te laisse le mot de la fin si tu as quelque chose à ajouter.

Balrog : C'est moi qui te remercie ! Bonne continuation pour Guts Of Darkness ! HAIL SATAN ! WAR IS COMING !

Mots clés : interview, Garwall, Balrog, black metal, heavy metal, Nicko et français

Dernière mise à jour du document : jeudi 5 mai 2005

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre