Articles

Vous êtes ici › ArticlesInterviews › IMPIETY - interview avec Shyaithan (chant, basse)

Ce document est lié :
 - au groupe / artiste Impiety

IMPIETY - interview avec Shyaithan (chant, basse)

par Nicko › jeudi 7 avril 2005

Alors que le groupe, devenu aux trois quarts mexicain, vient de sortir un très virulent quatrième album sur Agonia Records, "Paramount evil", Shyaithan, leader et créateur de la formation, nous en dit plus sur ce nouvel assaut et revient sur 15 ans d'une carrière sans compromis pour le combos de Singapour.

Logo Impiety1/ Salut ! Bienvenu sur Guts Of Darkness ! "Paramount evil" représente votre 4ème album longue durée. Peux-tu nous en parler, son contenu, son enregistrement, etc... ?

Shyaithan : "Paramount evil" n'est rien de moins que le Mal ultime et suprême. L'homme est la Bête ultime, créateur et destructeur, porteur à la fois du bien et du mal. Nous pouvons donc être ange et démon quand nous le voulons, tout dépend des situations et de l'humeur. Le Mal glorifié s'est dévoilé tout au long de l'existence humaine, dont les siècles ont été les témoins et que l'Histoire a enregistré. Ce coup-ci, l'album est très différent des autres, avec un concept très réaliste. Il s'agit de plus du plus sombre et heavy des albums que nous avons réalisé, et sans compromissions, le plus rapide et féroce que nous ayons pu exécuter. "Paramount evil" est bien supérieur aux précédents enregistrements d'Impiety, de l'écriture à la production en passant par le lay-out. Nous avons sorti au total 9 titres sur l'édition limitée CD Digipack et le morceau bonus est une reprise infernale du "Morbid visions" de Sepultura. "Paramount evil" a été enregistré, mixé et masterisé en seulement 7 jours en août 2004 au Ambox Studio au Mexique. Il s'agit du deuxième disque que nous enregistrons là-bas et nous sommes réellement satisfaits du travail de Carlos Padilla qui a co-produit cet album avec Impiety. Aussi, les versions limités LP et Picture-Disc sortiront bientôt ! La version LP sera limitée à 500 exemplaires et celle Picture-Disc le sera à seulement 100 exemplaires !

2/ Impiety a très souvent changé de line-up. Chaque album a à chaque fois des musiciens différents (seul Fyraun a joué sur 2 albums, "Skullfucking armageddon" et "Kaos kommand 696"). Peux-tu expliquer cela ?

Shyaithan : Les changements de line-up sont inévitables. Qui sait quand quelqu'un va changer ou n'aura plus la possibilité de garder le rythme du groupe. Les gens changent pour le meilleur ou pour le pire, et c'est comme cela que ça s'est passé. Durant ces 15 années, j'ai entraîné durement de nouveaux commandants seulement parce que la plupart des anciens membres ne pouvaient pas continuer dans le groupe. J'espérais réellement que Fyraun et Fauzzt seraient les derniers à partir mais il semblerait que Fauzzt ait perdu tout intérêt dans la musique et Fyraun a dû chercher un travail à temps plein (12 heures par jour) pour subvenir aux besoins de sa famille depuis que sa femme a maintenant trois enfants. C'est vraiment dommage de voir ces 2 guerriers quitter le groupe mais, encore une fois, le groupe n'aurait pas pu continuer s'ils étaient restés. Aussi, les anciens membres, que cela se soit mal fini ou pas, ont beaucoup contribué à la réussite d'Impiety et pour cela je les salue !

3/ Ton nouveau line-up est maintenant complètement mexicain à part toi. Comment est-ce que vous vous organisé pour composer et répéter ? Etait-ce si difficile de trouver un nouveau line-up au Singapour ?

Shyaithan : Après les départs de Fyraun et Fauzzt, j'ai commencé à auditionner beaucoup de musiciens potentiels venant de tout le sud-est asiatique. Le problème venait généralement du fait qu'ils étaient très attachés à leurs groupes respectifs et aussi financièrement, c'était assez dur de quitter leurs jobs à plein temps pour faire parti de cette machine de guerre sauvage d'élite. Il y avait aussi de bons musiciens avec qui je pouvais travailler, mais ils n'avaient pas le feeling nécessaire que requiert un vrai commandant d'Impiety ! Donc, puisque j'étais en contact proche avec Oscar et Antimo d'Hacavitz (ex-Ravager) depuis plus de 2 ans, j'ai proposé l'idée d'amener Impiety au Mexique et de les avoir dans le groupe. La "milice" mexicaine était excité par l'offre et nous avons commencé à réfléchir et à faire des plans pour mettre en place les répétitions, les enregistrements, etc... puisque le principal problème était maintenant la distance qui nous séparait. En février 2004, j'ai réalisé mon premier voyage au Mexique pour commencer les répétitions de vieux et de nouveaux morceaux d'Impiety avec le nouveau line-up. Cela s'est très bien déroulé et à la mi-2004, nous avons ajouté au line-up Eduardo Guevare qui joue de la guitare. Eduardo est aussi dans Hacavitz et Blood Reaping. Il semblerait que maintenant tout le groupe Hacavitz joue aussi dans Impiety ! ha ha ha ! Mais avec ce nouveau line-up de diehard warbeasts, nous avons déjà enregistré deux disques, le "Two majesties" split EP et l'album, "Paramouns evil". De plus, nous avons réalisé deux tournées majeures, la première de 9 dates au Mexique, la "Mexican Assault Tour" et l'autre de 6 dates en Asie, le "Asian Desecration Tour". J'ai passé au total 5 mois au Mexique en 2004 et j'ai déjà pris l'habitude de voyager sur de longues distances (il faut 24 heures pour aller de Singapour au Mexique !).

4/ Comme pour les line-up, vous avez connu beaucoup de labels différents, Shivadarshana, Dies Irae, Drakkar, Osmose et maintenant Agonia. Que s'est finalement passé avec Osmose Productions avec qui vous aviez signé pour plusieurs albums ?

Shyaithan : Tu sais, travailler avec des labels dans le passé a vraiment été une 'skullfucking' affaire. Ca me fait chier que toujours après avoir signé le contrat, ils nous posent des problèmes, retardant tellement de choses, ou en ne prenant pas en compte nos désirs/requêtes ou les clauses du contrat, vraiment ! J'ai le sentiment qu'ils veulent réellement exploiter le groupe au maximum. Tout dépend de l'argent maintenant et de rien d'autre. Impiety ne sera jamais considéré comme acquis. Et c'était le même problème avec Osmose Productions. Hervé nous a promis des tournées avant de signer le contrat, mais après la sortie de "Kaos kommand 696", Hervé m'a donné des tonnes d'excuses toute l'année et m'a même dit d'écrire directement à Metalysee pour négocier un contrat au lieu de nous aider. Je me souviens très clairement qu'il m'a dit à la fin, après lui avoir demandé de nous aider, de ne plus tourner, que de rester à la maison, d'enregistrer et de sortir des albums était bien mieux que de retourner sur la route en tournée. C'est en soit totalement ridicule et spécialement puisque nous n'avions qu'un contrat de 5% de ce que le groupe gagnerait (enfin, à ce niveau-là, ça ne couvrirait à peine nos factures). Une autre déception vient du fait que leur bureau promo m'a dit de ne faire des interviews que pour les plus gros magazines et d'oublier les zines. C'est quelque chose avec laquelle je ne serai jamais d'accord, jamais !! Leur bureau de promo stupide continuait de m'envoyer des interviews, mais sans délais, et compte tenu de mon agenda très chargé, je ne pouvais jamais satisfaire leurs demandes et répondre aussi rapidement. Qui peut accepter des interviews sans tenir compte d'un délai pour y répondre ?? Clairement quelqu'un qui se fout de son job ou quelqu'un qui aurait l'initiative de faire la même chose ! C'était une situation très chaotique pour moi à cause de leur désorganisation ! Donc, j'ai boycotté toutes ces interviews, j'en avais assez. Et pour couronner le tout, Hervé m'a dit qu'il n'aimait pas que nous condamnions les Juifs dans nos paroles à cause des autorités françaises. Je les emmerde. Le problème, c'est qu'il m'a dit cela après que l'album soit sorti et c'est stupide qu'il n'ait jamais lu les paroles ni le lay-out avant le pressage. Tout cela aurait pu être évité s'il avait fait son boulot ! J'ai dit à Hervé que j'avais toujours pensé qu'Osmose Productions soutenait la liberté d'expression et aussi je lui ai demandé pourquoi, avant que l'album ne soit pressé, il ne m'a pas informé de telles choses. C'était alors finalisé dans mon coeur et dans mon esprit de quitter ce label une fois pour toute ! Nous avions déjà un contrat de merde et sans aucune perspective. Nous avons donc demandé une rupture du contrat et nous l'avons signé avec plaisir ! Nous sommes maintenant sur Agonia Records et les choses se passent un million de fois mieux puisque Filip, le gérant du label, nous prend très au sérieux et prend bien soin de nous.

5/ L'artwork et les paroles de votre dernier album sont très choquants. Je suppose que c'est pour montrer quels types d'atrocités les humains peuvent accomplir, mais n'as-tu pas peur d'être considéré comme un groupe nazi ou raciste et d'être interdit de beaucoup de magasins de disques ?

Shyaithan : Oui, tu as raison en disant que l'humanité est capable de toute choses inimaginables. Satan et Dieu ont existé quand les hommes ont commencé à lire et écrire. L'homme a créé beaucoup de conneries fantastiques et tu sais cela ! Intelligent ou simplement blasé jusqu'à la mort, à toi de me dire ! Ce que j'ai fait avec "Paramount evil", c'est simplement de révéler le Mal en total accord avec l'Histoire. Je n'ai rien fait d'autre que de parler d'événements passés et présents. Bien sûr, je me fous royalement de tout cela ! Je suis tout simplement honnête. Aussi longtemps qu'il y aura des gens en train de mourir, le monde réduit en décombres et en flammes, je serai toujours souriants. J'en ai rien à foutre de ce que les médias et les gens peuvent penser. Rien n'a été inventé, bien que je me fiche des atrocités dont je parle. C'est aussi réel que ça avec le Mal. J'ai décidé d'écrire un album répulsif et sale, et maintenant, tu l'as dans tes mains ! Comment pourrais-je être nazi ou raciste alors que je ne le suis pas ? La musique que nous jouons est pour les plus extrêmes des metal warheads, pas pour les faux gamins trendy et faibles.

Impiety au complet

6/ Vous avez fait une tournée asiatique il y a 3 mois. Comment s'est-elle passée ? Avez-vous eu des problèmes à cause du tsunami et de ses conséquences, parce que vous jouiiez en Thaïlande quelques heures avant qu'il n'intervienne ?

Shyaithan : Oui, la tournée s'est très bien passée et fut un énorme succès pour le groupe. Impiety a détruit 6 villes sur 5 pays dans le sud-est asiatique, Singapour, la Malaisie, Taïwan, la Thaïlande et l'Indonésie. Nous avons joué devant 1300 crazed maniacs en Indonésie et sur l'ensemble, il y a eu d'excellents retours sur tous nos concerts. Aussi, il y a eu quelques festivals d'annulés à Djakarta à cause du tsunami mais heureusement les shows que nous avons joués n'ont pas été touchés. Nous étions à Taïwan le 26 décembre, le jour du tsunami, et nous avons été chanceux d'avoir évité le chaos à l'aéroport de Bangkok. De plus, les nouvelles chansons passent très bien en live et sont encore plus dévastatrices ! Nous n'avons eu aucun problème puisque nous avions de bons ingénieurs du sons et des roadies à disposition !

7/ Peut-on s'attendre à vous voir live en Europe dans un futur proche ?

Shyaithan : Impiety et Agonia Records travaillons sur une tournée européenne pour le deuxième semestre 2005. Nous avons besoin d'être sur une bonne agence. Mais tu peux en être sûr, elle arrivera !

8/ Vous célébrez cette année les 15 ans d'Impiety. Si tu regardes ces 15 dernières années, de quoi es-tu le plus fier ? Est-ce que vous envisagez de faire quelque chose de spécial à cette occasion ? Une ré-édition de vos démos et EP épuisés ???

Shyaithan : Cela a été 15 années longues, dures et glorieuses ! Le groupe a réalisé beaucoup de choses grâce à du travail acharné depuis sa création en 1990. Il n'y a eu aucun compromis pendant ces 15 années. Nous restons fiers et forts en tant que force meneuse du metal underground ! Je suis vraiment fier de tous les enregistrements cultes et des sorties que nous avons réalisés et de chaque concert que nous avons donné ! Oui, il y aura un T-shirt anniversaire très limité pour nos 15 ans et peut-être une sortie vinyle limitée ! Je ne peux pas t'en dire plus, mais les fans devraient visiter notre site web fréquemment pour les mises à jour que nous ferons cette année. C'est tout ce que je peux dire pour l'instant.

9/ La scène metal est très développées à Singapour bien que ton pays soit très petit. Comment est-ce que tu expliques cela ? Dis-moi en plus à propos de Singapour, le pays et la scène metal là-bas.

Shyaithan : Singapour est une république démocratique chrétienne de 4 millions de personnes. La race majoritaire est chinoise ici. Les autres races sont malaise, indienne, eurasienne. C'est comme un gros melting pot vivant en harmonie. Les gens ne sont pas très religieux, ils voient plus la religion dans un sens d'appartenances, d'un point de vue communautaire. J'aimais Singapour dans les années 80, mais ensuite, les choses sont allées trop vites. Singapour est passé à un très haut niveau de vie, en opposition avec les pays voisins, donc cela coûte affreusement cher de posséder une maison ou une voiture. Il y a aucun bien-être ici, soit tu travailles, soit tu meures ! C'est simple ! Ce que je hais à Singapour, c'est le temps, il fait chaud, 32 degrés 365 jours par an ! Je gère mon propre studio et mon magasin de metal au coeur de la ville, cela s'appelle "To megatherion" (http://www.tomegatherion.com). Quand je suis en tournée ou au Mexique, mon associé, Jani Dasaman, anciennement de Nuctemeron, s'occupe de tout le boulot. J'ai commencé à écouter du metal au milieu des années 80 en achetant les LP de Slayer, Bathory, Kreator, Iron Maiden et Venom ! Tu pouvais trouver tous les LP de metal depuis le début des années 80 à Singapour, c'était la bonne époque !!! A la fin des années 80, le metal underground de Singapour a décollé avec pleins de groupes de death/speed cultes fabuleux comme Nuctemeron, Abhorer, Profancer, Dread, Bestial Colony, Demoniac, Libation, etc... mais ces groupes ont splittés, même si ils ont sorti des démos et des EP excellents ! Maintenant, je pourrais te conseiller des groupes comme Ironfist (blacktrash), Vrykkolakas (brutaldeath), Rudra (death), Nympholesy (brutal death), Demonification (thrash), Istidraj (raw black) , Graycode (grind), Eibon (melodic black), Flesh Disgorged (brutal death), Nerakka (blackdeath). Il y a beaucoup de concerts tous les mois, contrairement à il y a une dizaine d'années. L'underground est apporte beaucoup plus de fans ces jours-ci, mais je trouve qu'il y a moins de fanzines metal.

10/ Quelles sont les groupes valant le coup que tu as découvert récemment ? Que sont tes groupes et albums favoris toutes périodes confondues ?

Shyaithan : Je pense que les nouveaux albums qui m'ont le plus impressionné ces temps-ci sont : Axis Of Advance "Obey", Black Witchery "Upheaval of satanic might", le nouveau Enthroned "Xes haereticum", le nouveau Behemoth "Demigod", le nouveau Immolation "Harnessing ruin", Behexen "By the blessing of Satan", Blood Vengeance "Iron warfare", Tsjuder "Desert northern hell". Mes 5 albums préférés de tout temps sont les suivants : Bathory "Under the sign of the black mark", Sarcofago "INRI", Beherit "Oath of black blood", Blasphemy "Fallen angel of doom", Sextrash "Sexual carnage".

11/ Que penses-tu d'Internet ? Que penses-tu des réseaux Pair à Pair et de l'échange illégal de fichiers musicaux ?

Shyaithan : 90% du monde du metal dépend d'Internet maintenant. La technologie a métamorphosé beaucoup de choses dans le monde du metal durant la dernière décennie. D'un côté, cela rend la communication bien plus rapide et bien plus simple que dans le passé où nous devions envoyer les flyers dans le courrier et en dépensant des tonnes d'argent dans l'affranchissement de ces lettres. Le seul problème, ce sont ces crétins de gamins sur Internet qui pensent qu'ils sont plus "metal" que les groupes eux-mêmes ! Que ces cons aillent se faire foutre ! L'échange illégal de musique est nul et je ne soutiens aucun de ces genres de réseaux.

12/ Voilà, c'est fini, merci beaucoup d'avoir pris le temps de répondre à cette interview et j'espère vous voir bientôt sur scène en France ! Si tu as quelque chose de plus à dire aux francophones qui vont lire cette interview, c'est maintenant !

Shyaithan : 696 HELLISH BULLDOZING SALUTES to you Nicolas for this interview !! Appreciations for the support and glad you were blown away by the atomic wrath of Paramount Evil! For those who haven’t heard our new album… get it now, bleed to it and die a thousand violent deaths !!!! Notre site web.

Mots clés :

Dernière mise à jour du document : dimanche 10 avril 2005

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre