Articles

Vous êtes ici › ArticlesInterviews › Entrevue Mac de BIOnighT

Ce document est lié :
 - aux groupes / artistes Bionight, Mac Of Bionight

Entrevue Mac de BIOnighT

par Phaedream › samedi 28 octobre 2006

Mac c’est la 2ième partie du duo Italien de MÉ; BIOnighT. Pour faire le point sur les carrières solos des membres de BIOnighT, Mac nous accorde cette entrevue qui nous fait découvrir un personnage sympathique, qui aime bien la solitude.

Black Light est l’un des 10 meilleurs cd en 2006. À date, les critiques sont très bonnes, comment réagis-tu face à cet engouement?

MAC : C’est vraiment flatteur et je suis tout à fait heureux de la situation. J’espère que ça n’engendra pas trop d’attentes en égard de mes prochaines réalisations, et que les amateurs ne me catalogueront pas uniquement comme un compositeur de MÉ. Cependant, je suis très content que Black Light ait été i apprécier par les fans de MÉ

Sans jeu de mots, Black Light est un cd noir, obscur. Une sombre atmosphère entoure l’écoute. Suis-je à la bonne place? Que se cache-t-il derrière le sombre Black Light?

MAC : Je vivais des périodes difficiles lorsque j’ai entrepris l’enregistrement de Black Light. L’année a mal débutée avec un accident fâcheux. En sciant du bois, la scie à chaîne a rebondie et a coupée mon visage en deux. Un accident affreux qui a fait de sérieux dommages esthétiques et médicaux. J’ai dû réapprendre à parler, manger et manipuler les muscles et expressions de mon visage. Pendant ma convalescence, d’autres évènements, plus personnels, sont survenus. Des malheurs que je considère plus lourd que mon accident avec la scie à chaîne .La résultante est une douleur émotionnelle qui m’a suivie dans ma msusique.

Black Light est un opus d’une rare intensité. Il y a peu de moments atmosphériques et les séquences sont vraiment agressives. Est-ce que Mac étouffe dans le style plus léger de BIOnighT?

MAC : BIOnight a toujours été une opportunité pour que je me réalise amplement. Ordinairement, je suis de nature optimiste, donc je fais une musique aussi légère dans mes projets solos.

Les séquences sur Black Light sont très puissantes, pesantes. Est-ce que mac a développé une nouvelle manie des séquenceurs, un peu à la Mark Shreeve? Ou était-ce que pour les besoins de Black Light?

MAC : J’ai toujours été un friand des séquenceurs, et ce depuis que j’ai entendu Ricochet de Tangerine Dream pour la 1ière fois, je devais avoir 19 ans. J’aime utiliser cet instrument peu importe le genre musical. Et c’est grâce aux séquenceurs que la MÉ, Berlin School a acquis ses lettres de noblesse. Sans séquences, la musique ne serait plus la même 

Pourquoi un titre comme Black Light, lorsque l’on sait, par définition, comme lumière c’est clair? N’y a-t-il pas un côté paradoxal à ce titre? Le Ying vs le Yang? L’éternel conflit entre la nuit et le jour?

MAC : L’apparence et le sens dépendent de la façon que vous le percevez. Une lumière n’est pas nécessairement claire et positive. Ça dépend commet on le perçoit. Si l’on est dans une mauvaise passe, la lumière peut être sombre et négative. La réalité peut être objective, mais l’interprétation que vous en avez dépend de votre condition émotive.

Êtes-vous satisfait du résultat?

MAC : Lorsque je compose il y a 2 choses qui m’intéressent. Premièrement, la musique doit décrire parfaitement les émotions, les sensations, les concepts et les expériences dont j’ai besoin pour les transformer en musique. C’est la chose la plus importante. Deuxièmement, la communication. Dans le sens que ceux qui écoutent soient capables de ressentir ce que je ressentais, ou à tout le moins, le comprendre et d’être touché d’une certaine façon. Avec Black Light, je crois avoir atteint ces deux éléments. Donc oui, je suis satisfait.

Qui est le vrai Mac? Celui de Black Light ou le romantique et mélancolique que nous avons découvert avec Egoheart?

MAC : Il y a des gens sans personnalités qui pourraient être représentés par un mur gris, mais je pense que la plupart du monde possède différentes facettes, différents côtés. Il y en a qui en ont beaucoup, d’autres peu. Je crois que ma vraie personnalité est une combinaison de mes différentes facettes, un peu comme tout le monde.

Votre partenaire a réalisé aussi un cd solo. Est-ce la fin de BIOnighT? Peut-on s’attendre à du nouveau matériel, ou vous allez poursuivre, chacun, un carrière solo?

MAC : BIOnighT est vivant et se porte bien.ça fait près de 8 ans que nous nous connaissons et nous avons encore beaucoup de projets et d’enthousiasme. Il devrait y avoir du nouveau bientôt pour BIOnighT, car nous sommes dans une période active. Syngate devrait sortir The Art of Friendship que nous avons terminé en 2005. Nous finalisons notre tout dernier; The Rain is Over et nous travaillons, en ce moment, sur un autre opus…

Est-ce plus difficile en solo ou en équipe?

MAC : Comme dans la vie. Être seul est généralement plus facilitant, car il n’y a pas de discussions, ni de compromis à faire. Cependant, j’ai été chanceux de rencontrer FaBIO, qui et un chic type, ainsi qu’un ami fantastique. Donc, les choses finissent toujours par ce faire, peu importe

Pourquoi, tous les deux, vous avez sentie le besoin de travailler seul?

MAC : J’ai toujours travaillé sur mes propres projets, avant et durant BIOnighT. Peu de gens le savent, car Syngate débute la commercialisation de mes ouvrages solos, donnant l’impression de nouveauté. L’œuvre solo de FaBIO est un évènement que je souhaitais ardemment. Il n’a jamais senti le besoin de faire ses propres choses, mais ce que j’avais entendu de ses compositions était tout simplement fantastique, donc je l’ai encouragé à ce qu’il fasse son projet solo, Comunicare. Je suis content pour lui, c’est un très bon cd.

Est-ce que Mac travaille sur des nouveaux projets, en ce moment?

MAC : Je travaille toujours sur différents projets, et ce simultanément. De 5 à 10 projets, de différents styles musicaux. Visitez mon site, au www.macvibes.com. Et vous constaterez que mes projets musicaux sont divisés par genres musicaux. Il y a du Berlin School, de la musique rythmée et séquencée. Je peux faire aussi du genre techno, de la musique de film, de sci-fi et d’horreur. Il y a toute une panoplie de genres et de styles à découvrir.

Oui, j’ai remarqué qu’il y a plusieurs projets musicaux sur votre site, qui est bien fait en passant.

MAC : Merci. Je n’ai pas vraiment d’emploi régulier, parce que je deviendrais cinglé à faire la même chose tous les jours. Je n’ai pas de famille, étant incapable de vivre avec les mêmes personnes, tous les jours. Peut-être qu’un jour cela va changer et que je vais trouver le confort dans la monotonie, dans la répétition. En ce moment, cela m’est impensable. J’ai besoin de changements. C’est pour cela que je ne peux faire la meme musique à tous les jours. Sur mon site, vous trouvez tout ce qui m’inspire au quotidien.

Quel est la popularité de Mac, BIOnighT et la MÉ en général, en Italie.

MAC : Zéro! Zip! Nada! La culture Italienne prend du recul. Les gens sont plus intéressés par la mode et les dernières technologies. Tout le monde devient de stupides marionnettes aux mains des maîtres de marketing. Pas de cerveaux, pas de personnalités, tout ce qui importe est de bien paraître et de vivre en haut de leur capacité. La MÉ n’est pas en relation avec une époque semblable où le plastique et le pastiche prime sur les émotions. Et c’est valable pour n’importe quel forme d’art. La littérature et le cinéma en sont des exemples parfaits. C’est malheureux, mais tout le monde va dans la même direction, et ça dépasse des choses plus importantes que l’art, la MÉ…

Qu’est-ce qui vous a attirez vers la MÉ?

MAC : Je devais avoir 7 ans lorsque j’ai entendu les premières chansons avec un Moog. Je rendais ma mère folle, parce que je lui demandais sans cesse, comment une machine peut faire de la musique. Je pense que ça vient de cette époque, où j’ai passé beaucoup de temps dans ma chambre à expérimenter sur magnétophone. J’ai commencé à faire de la vraie musique vers l’âge de 16 ans.

Pour la simple curiosité de nos lecteurs, quels sont vos top 5 en littérature, cinéma et musique?

MAC : Ça fait trop longtemps que j’ai lu ou vu un film pour en lister 5. Il y a une courte histoire de Stephen King que j’ai lu souvent; My Pretty Pony. Selon moi, Ricochet de Tangerine Dream est le meilleur album à vie. Ça va être difficile d’en trouver seulement 4 autres, car il y en a eu tellement que j’ai aimé. Allons-y avec ceux-ci qui représentent ce que j’aime vraiment; Oxygene de Jean Michel Jarre, Tango de Matia Bazar (un des bons albums synth-pop), Discovery de Mike Oldfield, Atla Ufo Robot d’Actarus (Certains se souviennet de Goldorak?:) et Breva e Tivan de David Van De Sfroos

Quels sont tes principales sources d’inspiration?

MAC : Toutes ses œuvres que je viens d’énumérer et toutes les chansons que j’ai entendues dans ma vie.

D’autres formes musicales avant la MÉ?

MAC : J’ai toujours aimé la musique, peu importe les genres :-)

Certaines personnes pensent que ceux qui font de la MÉ, ne sont pas de vrais musiciens, mais plutôt des techniciens de la console. Êtes-vous de cet avis?

MAC : Je pense qu’il y énormément de confusion autour de la musique. La très grande majorité confond la musique avec la performance. Mozart écrivait de la musique, sans donner de concert. Cela aurait pris au-delà un orchestre pour qu’il puisse jouer ses symphonies. Était-il un idiot pour autant? Un artiste de MÉ peut composer une musique nécessitant de 30 à 40 pistes, pour autant d’instruments. Ça prendrait autant de gens pour jouer ses compositions. Avec la technologie, il peut l’écrire et la jouer seul. Mozart en aurait fait autant? Non? Par dessus, il fait le mixage, applique les effets. Du travail de studio, de technicien. Mais on le snobe et le diminue parce qu’il ne peut jouer sa musique en même temps, avec plus de 40 bras. Où est la logique? Faire de la MÉ est similaire à peindre. Pas de concert, mais des émotions sur papier. Si la MÉ n’est pas de la vraie musique, alors la peinture n’est pas de l’art! Et, il ne faut pas oublier qu’un musicien est quelqu’un qui joue un instrument de musique. Et qu’est-ce qu’un studio, un synthé, si ce ne sont pqs des instruments?

Est-ce que la MÉ va toujours avoir sa place? Ne sera-t-elle pas déloger par la techno, l’électronica?

MAC : Merci à Internet. Je pense qu’avec ce média, tous les genres vont survivre et trouver leur public. Mais la MÉ ne sera jamais le courant principal.

Que pensez-vous des nouvelles technologies versus l’évolution de la musique?

MAC : C’est comme les autres technologies; cela dépend comment on l’utilisera. À date, l’humanité a le don de mal ’utiliser les nouvelles technologies.

Que pensez-vous des MP3

MAC : Mauvais, mauvais, mauvais

Est-ce aidant pour faire connaître la MÉ, ou cela va nuire comme au reste de l’industrie musicale?

MAC : Ça arrêté les ventes, et ça va finir par tuer la musique éventuellement

Au nom des lecteurs de GOD, merci de votre patience, temps et musique

MAC : Merci pour l’entrevue et merci à tous ceux qui écoutent ma musique. C’est vraiment apprécier. Et à tous ceux que ne la connaissent pas, visitez mon site. Merci



Site Web : http://www.macvibes.com/MUSICE.html http://www.bionight.net/



Discographie BIOnighT

  • EGOHEART 1999 Disponible chez Syngate
  • AFTERPOST 2001 Disponible chez Syngate
  • DAYBREAK Disponible chez Syngate
  • SONGSWELL Disponible chez Syngate
  • THE ART OF FRIENDSHIP Disponible à la BIOnighT Shop
  • THE RAIN IS OVER Dernier cd Disponible à la BIOnighT Shop


Discocraphie de Mac BIOnighT Just Music series ( Une série qui inclut tous les genres)

  • APHASIA Disponible chez Syngate
  • Dinning Room Disponible à la shop Mac of BIOnighT
  • A DECEITFUL HAND Disponible à la shop Mac of BIOnighT
  • A DECEITFUL MIND Disponible à la shop Mac of BIOnighT
  • THE COMET FISH Disponible à la shop Mac of BIOnighT

Classic EM Series

  • Black Light Disponible chez Syngate
  • TALES OF BODIES AND SOULS Disponible à la shop Mac of BIOnighT
  • TALES OF BODIES AND SOULS 2 Disponible à la shop Mac of BIOnighT

Plusieurs autres styles et genres, notamment pour des films d'horreur et Sci0Fi sont égalment en ligne

Mots clés : BionighT, Mac, Black Light, Rubycon, Jean Michel Jarre et Aspharia

Dernière mise à jour du document : samedi 28 octobre 2006

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre