Articles

Vous êtes ici › ArticlesConcerts › FANTOMAS - Café de la danse, Paris, 06.juil.2000

Ce document est lié :
 - aux groupes / artistes Ex-girl, Fantômas

FANTOMAS - Café de la danse, Paris, 06.juil.2000

par Nicko › lundi 19 septembre 2005

Tournée

Amenaza al mundo

Première partie

X-Girl

Set list

Tout l'album "Amenaza al mundo" dans le désordre + Ave Satani

Rappels

+ medley Slayer (Angel of death / War ensemble / Altar of sacrifice) + quelques reprises dans un style où Patton pouvait se la jouer crooner !

Line up

Mike Patton (chant, claviers), Buzz Osborne (guitare), Trevor Dunn (basse), Dave Lombardo (batterie)

Chronique

Voir Patton et Lombardo en concert, cela ne se loupe pas ! C'est ce que tout le monde s'est dit car le concert était complet. Pourtant, n'étant pas fan absolu de ce style, j'y allais plus par curiosité et pour Lombardo - Patton que pour autre chose. Je ne fus pas déçu, loin de là... Avant cela, en amuse-gueule, on a eu droit à un trio féminin japonais du nom de X-Girl qui ont joué près de 50 minutes (!!!) dans un style très particulier et peu descriptible ! A noter tout de même une reprise très personnelle du "I feel good" de James Brown.

Fantômas n'est pas encore rentré sur scène que déjà on peut voir la batterie impressionnante de Lombardo... au bord de la scène. Du 2ème rang, on pouvait toucher ses cymbales. Tout fut génial pendant ce concert, la maitrise parfaite et totale, les bruitages de toutes sortes (claviers, basse, guitare, bouche de Patton, etc...). Tout, absolument tout, faisait de ce concert l'un des tous meilleurs que j'ai vu. Ils nous ont joué tout l'album "Amenaza al mundo" (le jeté de cymbales à la fin de "Track 10" restera un moment de pure anthologie !) plus quelques reprises bien senties, revues et corrigés dans le style extrême du groupe, dont le "Ave Satani" de Jerry Goldsmith complètement déjanté mais tellement bon ! Enfin au début du rappel, ils nous ont gratifié d'un medley Slayer ("Angel of death" - "War ensemble" - "Altar of sacrifice") complètement hallucinant et jouissif. Imaginez, j'étais, moi, grand fan de Slayer, à moins d'un mètre de Lombardo pendant ce medley !!! Il se donnait à fond, il donnait l'impression qu'à chacun de ses coups, c'était tout son corps qui frappait sur la batterie. Bref, un concert inimaginable et inoubliable, proche de la perfection.

Mots clés : Fantomas, concert, Paris, experimental, bruitiste, metal, Nicko et Etats-Unis

Dernière mise à jour du document : lundi 19 septembre 2005

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre