Articles

Vous êtes ici › ArticlesInterviews › CIRITH GORGOR - interview avec Marchosias (guitares)

Ce document est lié :
 - au groupe / artiste Cirith Gorgor

CIRITH GORGOR - interview avec Marchosias (guitares)

par Nicko › samedi 16 avril 2005

Marchosias1/ Pourrais-tu nous raconter le parcours du groupe jusqu'à présent ?

Marchosias : Cirith Gorgor fut créé en fin 1993 par les guitaristes Astaroth Daemonum et Asmoday. Environ 6 mois plus tard, Levithmong les a rejoint à la batterie. Ils ont tout d'abord commencé sous le nom de Dark Sorceress et après avoir fait quelques reprises de groupes comme Mayhem, Slayer ou Darkthrone, les premières chansons furent écrites en 1994. Le groupe fut au complet quand Lord Mystic a été recruté à la basse et Nimroth au chant. A la fin du mois de novembre 1997, Cirith Gorgor a enregistré sa première démo intitulée "Mystic legends..." dans une édition limitée et numérotée à 250 exemplaires. Elle fut épuisée dans les 15 jours et cela mena à un contrat avec Osmose Productions. Le premier album, "Onwards to the spectral defile", sorti en mai 1999 sur Osmose et il reçut des réactions positives à peu près partout. Dû à des problèmes personnels, Asmoday a décidé de quitter le groupe juste après les sessions d'enregistrement et j'ai alors rejoint Cirith Gorgor en août 1999. Le CD suivant, "Unveiling the essence", fut enregistré aux Harrow Studios et il sorti encore une fois chez Osmose Productions à la mi-2001. Après sa sortie, Astaroth Daemonum décida de quitter le groupe car il ne pouvait plus combiner à la fois le groupe et ses autres activités quotidiennes. De plus, Osmose a aussi décidé d'arrêter de travailler avec Cirith Gorgor, déclarant que l'album ne s'était pas assez vendu. Maintenant, nous travaillons sur de nouvelles chansons qui sont bien plus sombres, aggressives, underground et fuckin' black metal !!! Nous recherchons un nouveau guitariste et nous enregistrerons bientôt une démo pour retrouver un nouveau contrat...

2/ Asmoday, l'un des membres fondateurs, a quitté le groupe juste après la sortie de votre premier album, que s'est-il passé avec lui ?

Marchosias : Il a dû quitter le groupe puisqu'il avait déménagé dans le nord et il ne pouvait plus répéter. Nous n'avons plus eu de nouvelles de lui pendant 2 ans et puis, récemment, on a découvert qu'il jouait de la guitare dans un nouveau groupe de death metal appelé Corpsecandle. Nous l'avons rencontré il y a quelques temps pendant un concert où il travaillait pour l'organisation, mais le salaud n'a pas été en mesure de nous donner des caisses de bières gratuites !!! (rires !).

3/ Quelles sont les principales différences entre le premier album et votre dernier album, "Unveiling the essence" ?

Marchosias : En ce qui me concerne, le deuxième album contient des titres qui montrent un Cirith Gorgor plus mature. Il est plus rapide et plus mélodique que le premier album mais, bien plus que tout, les chansons sont bien mieux structurées. En général, elles sont aussi plus longues. Puisque Astaroth et moi étions toujours très inspirés au moment de l'écriture des titres, nous avons créé beaucoup de riffs de guitare. Donc, dans un sens, le premier album est plus simple. Le deuxième album a été enregistré dans un studio professionnel (Harrow) alors que le premier fut enregistré dans une salle de répétition. En ce qui me concerne, et à ma grande déception, le premier CD a un meilleur son. C'est aussi la raison pour laquelle nous avons contacté le gars qui avait enregistré notre premier opus, comme cela notre prochain album sera une nouvelle fois enregistré en collaboration avec lui. Pas de studio hors de prix pour le prochain album !

4/ Y-a-t-il une tournée européenne de prévue ? en tant que tête d'affiche ?

Marchosias : Pour être honnête, je ne pense pas que beaucoup de personnes viendraient si nous faisions une tournée en tête d'affiche. Cirith Gorgor est simplement trop petit pour une telle chose. Cependant, nous prévoyons de réaliser une tournée cette année, mais nous attendons une offre convenable. Nous avons déjà eu quelques offres cette année, mais puisque nous avons tous des occupations quotidiennes, nous ne pouvons partir en tournée qu'une fois par an. Donc nous voulons sélectionner une tournée avec quelques très bons autres groupes. Mais crois-moi, nous 4 mourrons d'envie de partir en tournée !

5/ Que penses-tu de la scène black metal aujourd'hui ?

Marchosias : Elle est polluée par un grand nombre de groupes qui ne valent pas le coup d'être écoutés et qui pourtant réussissent à se faire signer ! Impensable ! En outre, pendant les quelques dernières années, un bon paquet d'excellents groupes de la première heure du black moderne sont devenus bien moins intéressants, comme Marduk, Immortal, Satyricon, Samael, Rotting Christ, pour en nommer quelques-uns. La musique est toujours bonne, mais l'atmosphère est complètement partie. C'est vraiment dommage. Mais en général, nous ne nous occupons pas beaucoup de la scène black. Pourquoi s'en soucier...

6/ Peux-tu nous parler de la scène black metal hollandaise ?

Marchosias : Et bien, il existe un petit groupe de formations qui valent le coup d'être écoutées, comme Warlust (R.I.P.), Sauron, Fluisterwoud, Tartaros (des Pays-Bas !), Liar Of Golgotha et Martyr. Bien sûr, on se connait et on se respecte tous, donc tu pourrais dire qu'il existe une petite scène hollandaise.

7/ Votre musique est très brutale, mais aussi très épique comme un groupe de heavy metal. Est-ce que ce style est une grosse influence pour vous ? Quels sont les groupes qui vous influencent le plus ?

Marchosias : Epique comme un groupe de heavy metal ? Hum, je ne vois pas trop de quoi tu parles... Je n'aime qu'Iron Maiden en heavy metal. Nous ne sommes pas influencé par quelconque groupe, tu peux peut-être dire 'inspiré'. Les groupes que je préfère sont Abigor et l'entière scène norvégienne du début des années 1990. Je suis assez convaincu que nous avons été capables de développer un style qui nous est propre à travers les années, qui est du black metal rapide, mais en même temps mélodique.

8/ Est-ce que le dernier album, "Unveiling the essence", suit un concept particulier ou les chansons sont-elles indépendantes ?

Marchosias : Il ne suit pas de concept particulier, les chansons sont toutes indépendantes.

9/ "Unveiling the essence" est sorti il y a presque un an, êtes-vous satisfaits des réactions de vos fans ?

Marchosias : Oui nous le sommes ! Nous avons obtenu beaucoup de réactions positives du monde entier. Les chroniques que j'ai lues jusqu'à présent sont aussi positives.

10/ Avez-vous commencé à travailler sur le prochain album ? Si oui, à quoi pouvons-nous nous attendre ?

Marchosias : Il reste une chanson que j'ai écrite avec Astaroth. Jusqu'à présent, j'ai écrit 4 titres en plus. Nous espérons pouvoir enregistrer le nouveau CD à la fin de cette année. Le matériel est plus aggressif et possède une atmosphère très sombre. Les chansons sont plus simples et compactes qu'avant. Après "Unveiling the essence", j'ai un peu pensé que les chansons proposaient beaucoup trop de riffs. Donc maintenant, j'essaye d'utiliser quelque chose comme 6 riffs dans un titre, ce qui est assez. Aussi, Levithmong commence à changer son style de batterie. Le prochain album sera de loin le plus BLACK que Cirith Gorgor aura réalisé jusqu'à présent. Pure haine et mélancolie !

11/ Êtes-vous satisfaits d'Osmose Productions ? Resterez-vous avec eux pour vos prochains albums ? (NDLR : interview réalisée par mail, donc les questions ne tiennent pas compte des réponses précédentes...)

Marchosias : En fait, nous étions satisfaits d'Osmose. Il n'y a pas eu beaucoup de contacts à travers le temps, mais nous avions la possibilité de distribuer notre musique dans le monde entier, ce qui était notre principal problème. Apparemment, ils n'étaient plus satisfaits de nous puisqu'ils n'ont plus voulu travailler avec nous. Donc maintenant, ils peuvent aller se faire voir puisque nous haïssons les perdants qui ne s'occupent que du nombre de ventes au lieu du black metal. Nous réalisons que nous n'aurons probablement plus de label aussi important qu'Osmose, mais peut-être qu'un label plus underground convient mieux à Cirith Gorgor.

12/ D'où vient votre nom, Cirith Gorgor ?

Marchosias : Cirith Gorgor est le nom d'un col hanté dans le sud de Mordor. Il vient du livre "Le seigneur des anneaux" de Tolkien. Le sujet est très populaire de nos jours, mais le nom fut choisi il y a bien longtemps. D'ailleurs, la pochette de "Unveiling the essence" représente Cirith Gorgor !

13/ Je te laisse terminer cette interview de la manière dont tu souhaites.

Marchosias : Merci pour l'interview et bonne chance pour ton zine. Salutations à tous ceux qui écoutent Cirith Gorgor dans le monde entier. Nous apprécions votre soutient ! 666 ! Visit http://www.geocities.com/cirith_gorgor

Mots clés : interview, Cirith Gorgor, black metal, épique, Nicko, hollandais, Pays-Bas et Marchosias

Dernière mise à jour du document : samedi 16 avril 2005

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre