Articles

Vous êtes ici › ArticlesBiographies › CHILDREN OF BODOM - Biographie

CHILDREN OF BODOM - Biographie

par Pokemonslaughter › jeudi 18 août 2005

Même le monde du metal possède ses contes de fées. Pour preuve les incroyables histoires des Sepultura, Carcass, Slayer, et plus récemment Children Of Bodom...

COB en 1999

Formée à Espoo en Finlande en 1993, la première incarnation de Children Of Bodom se nommait Inearthed et comprenait seulement 2 membres : Alexi Laiho (chant, guitares) et Jaska Raatikainen (batterie). Rapidement, nos 2 finlandais furent épaulés par 3 autres jeunes musiciens : Alexander Kuoppala (guitare), Henkka T. Blacksmith (basse) et un dénommé J. Pirisjoki (claviers). C'est sous ce line-up que Inearthed produira 2 démos, toutes deux d'excellentes qualités : "Ubiquitos absence of remission" en 1994, et "Shining" en 1996. Le style du groupe se trouve être alors assez éloigné de celui de Children Of Bodom. Le groupe joue un death metal mélodique assez brutal, qui déstabiliserait bien un fan de COB ! Cependant, on dénote déjà un excellent sens de la mélodie, une technique déjà irréprochable et un chant on ne peut plus guttural !

Mais c'est en 1997 que les véritables événements démarrèrent... Après avoir remplacé leur clavier par Janne Wirman (à l'origine musicien de session, par la suite embauché définitivement... pour le meilleur !), Inearthed rentra en studio pour enregistrer un certain "Something Wild"... Initialement prévu pour être distribué via un petit label belge, le disque va finalement arriver dans les mains d'Ewo, patron de Spinefarm records, qui leur proposa sur le champ un contrat de 3 albums ! Suite à cette heureuse et inattendue nouvelle, le combo décida de changer de nom pour Children Of Bodom...

L'histoire qui se cache derrière cet étrange patronyme est particulièrement sombre. Bodom est un petit lac se situant à environ 20 km d'Helsinki. Il fut également le théâtre d'un meurtre horrible. le 5 juin 1960, un groupe de 5 adolescents entre 15 et 18 ans vinrent camper au bord du lac. Malheureusement pour eux, un malade mental eut apparemment la même idée qu'eux et décida de finir la nuit seul au bord du lac... Il massacra violemment 4 des 5 jeunes et laissa le dernier s'enfuir... Inutile de dire que ce dernier devint fou, et fut interné en hôpital psychiatrique. Ce massacre secoua la Finlande toute entière, et marqua les esprits à jamais. Aujourd'hui encore, ce nom fait peur, et c'est bien pour cela que Children Of bodom se nomme ainsi...

En Novembre 1997 sortit "Something wild" en distribution mondiale ! Dire qu'un an auparavant, le groupe en était encore aux démos... L'album est un succès énorme et prédit déjà un grand avenir au combo. Suite à cette sortie, Children Of Bodom entame une tournée promotionnelle aux côtés d'Hypocrisy, Benediction et Covenant. C'est durant cette période que furent écrits les morceaux de la bombe à venir "Hatebreeder" : sortit début 1999 toujours sur Spinefarm, le disque explose les charts (pour un groupe de metal s'entend), et fait rentrer COB dans la cour des grands. Avec à peine 18 balais, ces jeunes artistes ont déjà réussi le tour de force de se créer un style qui leur est propre, un mélange black/death/heavy ultra technique et mélodique qui ne peut laisser de marbre. Le single "Downfall" rentre en 1ère position des charts finlandais, et COB devient tout simplement une référence !

Octobre 2000, le dernier Children Of Bodom débarque, plus heavy, plus technique, plus mélodique, le groupe assoit son succès. Les ventes impressionnent : 50 000 copies en 1 semaine pour l'Europe ! Bref, plus qu'un coup d'éclat à la Slipknot, Children Of Bodom fait partie de ces formations qui ont déjà marqué la décennie passée et qui marqueront la prochaine d'une empreinte indélébile...

Mots clés : Alexi Laiho et Finlande

Dernière mise à jour du document : jeudi 18 août 2005

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre