Articles

Vous êtes ici › ArticlesConcerts › ANCIENT - Club Dunois, Paris, 8.mars.2003

Ce document est lié :
 - aux groupes / artistes Ancient, Aes Dana (paris), Spectrums Of Oblivion

ANCIENT - Club Dunois, Paris, 8.mars.2003

par Nicko › vendredi 16 septembre 2005

Première partie

Apostasia + Aes Dana + Spectrums Of Oblivion

Line up

Aphazel (chant, guitare), Grom (batterie), Dhilorz (basse), Aleister (guitare)

Chronique

Ce soir, au Dunois, l'affiche propose 3 groupes français et en tête d'affiche les norvégiens d'Ancient qui fêtent à cette occasion leurs dix années d'existence. La salle n'est pas très remplie quand débute la soirée avec Spectrums Of Oblivion. Les français jouent un black assez intéressant et diversifié. La performance du groupe est solide, mais la comlpexité des morceaux fait qu'il n'est pas facile de vraiment accrocher pendant toute la longueur du show, un set tout de même prometteur pour la suite. Ensuite, c'est au tour d'Aes Dana d'investir la scène et encore une fois, la performance est exemplaire. Le sextette maitrise comme jamais son style très personnel fait de mélange entre de la musique celtique folklorique et du black brutal et destructeur. L'efficacité était au rendez-vous avec un côté festif encore plus prononcé. Vivement leur prochaine sortie car ce groupe est une véritable bombe ! En guise de troisième groupe, Apostasia joue du black symphonique de bonne facture avec 2 chanteurs complémentaires (un criard, l'autre plus guttural). Le quintette s'en sort très bien avec un son énorme et des compos plutôt efficaces. Leur set aura été très solide, très pro et plaisant. Arrive enfin le tour d'Ancient et on ne peut, à leur entrée sur scène, que déplorer l'absence de leur chanteuse Deadly Kristin ! Surtout en cette journée internationale de la femme ! Cependant, il faut aussi reconnaitre qu'Aphazel s'en sort très bien seul au chant. La set-list aura fait la part belle au vieux répertoire du groupe. On a donc droit à du true black metal très intense et admirablement bien exécuté, avec un batteur particulièrement solide. J'ai trouvé ce concert complètement différent de celui de Wacken il y a 3 ans, le style étant ce coup-ci plus épuré, plus direct et plus cru, mais toujours très intense (vraiment le mot qui caractérise le mieux la musique des norvégiens). Un très bon concert pour cet ancien groupe phare de la scène black internationale. Une bien bonne soirée au final, homogène et de qualité.

Mots clés : Ancient, black metal, Italie, concert et Nicko

Dernière mise à jour du document : vendredi 16 septembre 2005

Si vous étiez membre, vous pourriez réagir à cet article sur notre forum : devenez membre