Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMiles DavisBlack beauty › Vos commentaires

Miles Davis › Black beauty

vos commentaires

résultats 1 à 8 sur un total de 8

Miles Davis - Black beauty
aur › samedi 6 octobre 2007 - 12:01  message privé !
Grossman, je le préfère en studio, sur "Go ahead John", par exemple, il est très bon. Sinon, les live de stone alliance, avec Don Alias et Gene Perla sont très bons aussi. Sur son live at the Lighthouse, Elvin Jones joue avec les futurs Stone Alliance, Dave Liebman et Jan Hammer, mais cet album n'a malheureusement pas réédité. Dommage !
Note donnée au disque :       
Miles Davis - Black beauty
Coltranophile › jeudi 4 octobre 2007 - 14:57  message privé !
Tout à fait d'accord, les musicens deviennent à ce moment-là des intervenants "coloristes" ou "pointillistes" qui apportent tour à tour une couleur mais la musique n'a plus pour but d'ouvrir des fenêtres pour que les solistes défilent. Et c'est vrai que a liste est loin d'être infamante, on peut y ajouter Carlos Garnett et même Azar Lawrence aussi si mes souvenirs sont bons. Beaucoup de sax très coltraniens en fait (Shorter l'était aussi).
Miles Davis - Black beauty
Ayler › jeudi 4 octobre 2007 - 14:19  message privé !
Steve Grossman, Gary Bartz, Dave Liebman, Sonny Fortune... Miles aurait pu trouver pire (-; Au-delà, sa musique devient de plus en plus rythmique : ce n'est plus vraiment une musique de soliste. Enfin, c'est ainsi que je la ressens.
Note donnée au disque :       
Miles Davis - Black beauty
Coltranophile › jeudi 4 octobre 2007 - 13:42  message privé !
Il faut tout de même admettre, malgré les réussites que sont "Pangaea", "On The Corner" ou "Get Up With It" que le départ de Shorter aura posé quelques soucis à Miles. Comme cette période est assez schizophrénique (et ça fait partie de sa créativité) dans l'ensemble, on sent parfois que les musiciens eux-mêmes ne devaient pas être rassurés de jouer avec Miles.
Miles Davis - Black beauty
aur › jeudi 4 octobre 2007 - 13:28  message privé !
Corea est très fort ! On croirait entendre du Sun Ra ou du Mike Ratledge par moments, mais Grossmann est un peu chiant. A ce qui paraît, Miles aurait joué en première partie des Soft Machine. Imaginez Miles improviser avec Hopper et Wyatt ! çà aurait été trop mortel. (fantasme idiot de mélomaniaque!!!)
Note donnée au disque :       
Miles Davis - Black beauty
Ayler › mercredi 3 octobre 2007 - 10:20  message privé !
En 1970, Miles avait le cul entre deux chaises : d'un coté son groupe tirait vers une sorte de free jazz électrique (pas toujours inspiré), de l'autre Miles continuait d'explorer une approche modale moderne. Quand le chat part, les souris dansent... comprendre : quand Miles n'est plus soliste, le band part aussitôt dans tous les sens. La schizophrénie musicale engendrée ne fonctionne pas toujours. Pour autant, Miles est toujours remarquable et certains passages free sont intéressants (même si trop systématiques). Mais ce grand écart permanent n'est pas vraiment satisfaisant. En fait, la solution sera simple, mais radicale : engager un bassiste de soul-funk.
Note donnée au disque :       
Miles Davis - Black beauty
CeluiDuDehors › jeudi 9 novembre 2006 - 19:26  message privé !
Ceux qui avaient pris des substances avant le concert de Grateful Dead ont dû sérieusement triper cette musique...
Note donnée au disque :