Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTin MachineS/t › Vos commentaires

Tin Machine › S/t

vos commentaires

résultats 1 à 8 sur un total de 8

Tin Machine - S/t
Twilight › jeudi 21 février 2019 - 10:59  message privé !
avatar

Assez d'accord avec la chronique; solide disque avec de fort belles pièces 'Prisoner of love',. 'Under the god', 'Tin machine', 'Sacrifice yourself' même si tout n'est pas inspiré à 100%. A mon sens, les critiques ont été beaucoup trop dures et pas objectives à l'époque...

Note donnée au disque :       
Tin Machine - S/t
muffinman › mardi 20 juin 2006 - 16:52  message privé !
Et bien je trouve la version originale de Lennon assez ennuyeuse. Celle-là je la trouve bien revisitée. Et pour une fois, serais-je tenté de dire, Reeves Gabrels "ferme sa grande gueule" (je veux dire qu'il n'en fait pas des caisses avec son solo). A chaque fois qu'on entend une reprise de ce morceau (même par Marilyn Manson) c'est joué comme l'original : genre objet sacré, intouchable parce que c'est marqué "John Lennon" dessus. A croire que Lennon était un dieu - preuve que non : il est mort - et que tout ce qu'il faisait était parfait. Bowie a pris le risque d'en faire une adaptation rock. Et je trouve que c'est très réussi, car jamais ce morceau n'a été aussi vivant (excellent riff). L'originale à côté sonne comme une demo. J'aime beaucoup la musique de Lennon en général, celle de Bowie aussi, mais ça ne m'empêche pas d'être objectif en disant que la reprise de Working Class Hero par Tin Machine est meilleure que l'originale, comme la reprise de Golden Years par Marilyn Manson est meilleure que l'originale de Bowie.
Note donnée au disque :       
Tin Machine - S/t
Cracked Actor › mardi 13 juin 2006 - 11:03  message privé !
Muffin Man, comment comparer cette version fade de Working Class Hero au petit bijou de Plastic Ono Band ? Je ne comprends pas du tout à vrai dire. Sinon c'est un album intéressant à tous points de vue, les autres titres que tu cites sont là pour le prouver.
Note donnée au disque :       
Tin Machine - S/t
muffinman › samedi 6 mai 2006 - 03:17  message privé !
Tin Machine ou comment surprendre ses contemporains. C'est un retour au blues boom de la fin des années 60 (Heaven's in Here : leur meilleur morceau). Dans la série des bonnes choses, il y a Crack City, Prisoner of Love, Working Class Hero (cent fois meilleure que l'originale), I Can't read et Under the God. A noter que Run et Sacrifice yourself ne figuraient pas sur la version vinyle de l'album. D'ailleurs chaque format avait une pochette différente. La réédition CD de 1999 propose la pochette du vinyle alors que l'édition originale ainsi que la réédition de 1995 montrent la pochette du CD. La cassette (si si, souvenez-vous) avait une autre photo de couverture. Enfin bref Tin Machine c'est bien. Ca a permis à Bowie de retrouver l'envie après la lourde tournée Glass Spider de 1987. Il y eut deux autres albums ensuite (un studio et un live), c'est d'ailleurs lors de cette seconde tournée que j'avais pu les voir à l'Olympia. Et c'était bien même si Tin Machine II est le plus mauvais épisode de la carrière de Bowie. Même Never Let me down peut sembler être un grand disque à côté. C'est dire. Au fait il faudrait peut-être le rajouter dans votre discographie pour être complet (ainsi que Tin Machine Live Oy Vey Baby et The Buddha of Suburbia, B.O. d'un téléfilm anglais de 1993)
Note donnée au disque :       
Tin Machine - S/t
kfigaro › jeudi 8 décembre 2005 - 10:33  message privé !
entièrement d'accord avec cette critique, leur premier disque était très frais et sympa alors que le second était déplorable (ahh, ce massacre d'un tube de Roxy Music, grrr)...
Tin Machine - S/t
Nicko › dimanche 16 mai 2004 - 16:34  message privé !
avatar
Je n'ai jamais écouté cet album, mais ce qui me fait marrer c'est de voir que les récentes rééditions mettent en avant qu'il s'agit d'un album de David Bowie et non du groupe Tin Machine !!!
Tin Machine - S/t
bubble › mercredi 28 mai 2003 - 17:27  message privé !

bien sure qu'il est bien cette album .8^) le jeu de gratte de reeves gabrels n'a rien a envie a bobby fripp . assez dejanté dans l'ensemble . je vois pas trop le rapport avec les pixies mais bon ? peu etre ce coté dejanté ? en tout cas c'est vrai qu'ils distillent une sorte de rock alternatif sophistiqué . une fusion un peu ardue mais l'experience est tres interressante dans ce crenau somme toute pop . Pour les apprentie guitaristes ce disque est une perle de sauvagerie et de raffinement simultanée . j'ai adoré gabrels grace a cet album.