Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesQQueensrÿcheOperation: mindcrime › Vos commentaires

Queensrÿche › Operation: mindcrime

vos commentaires

Queensrÿche - Operation: mindcrime
torquemada Envoyez un message privé à torquemada...

Qu’aurait donné l’épisode 2 avec Valérie Lemercier ou Reznor à la place de Dio ? Et c’est marrant mais j’étais sûr que Sheer-Khan était un fan de « Promised Land » !

Message édité le 20-03-2024 à 11:05 par Torquemada

Note donnée au disque :       
Queensrÿche - Operation: mindcrime
Sheer-khan Envoyez un message privé à Sheer-khan...
avatar

Allons, c'est Valerie Lemercier!! Blague à part : excellent album qui entame une sacrée trilogie avec "Empire" et surtout "Promised Land", qui marque selon moi l'apogée du groupe.

Queensrÿche - Operation: mindcrime
born to gulo Envoyez un message privé à born to gulo...

Moi aux Misfits merci bonsoir candidat suivant

Queensrÿche - Operation: mindcrime
nicola Envoyez un message privé à nicola...

Ha tiens, je pensais à Alec Empire.

Queensrÿche - Operation: mindcrime
Procrastin Envoyez un message privé à Procrastin...

Une belle chro pour un album qui m'a marqué gamin, et qui insiste bien sur la qualité principale de l'album, son excellente articulation! (et vrai qu'il ferait un bon Dr.X le sieur Reznor!)

Note donnée au disque :       
Queensrÿche - Operation: mindcrime
Dioneo Envoyez un message privé à Dioneo...
avatar

Non. C'est Philippe Devillier.

Et connerie à part, la chro me donne envie de m'essayer à ce disque - parce qu'à priori c'est aussi éloigné de "mon univers" que de celui du chroniqueur, qui ne sont pas toujours les mêmes mais raison de plus (et raison de plus pour que ce ne soit pas un mince exploit, de m'y inciter).

Queensrÿche - Operation: mindcrime
GrahamBondSwing Envoyez un message privé à GrahamBondSwing...

Un classique, acheté suite à la lecture d'une interview d'un guitariste d'In Flames. Pas immédiatement conquis, certainement à cause de certaines sonorités eighties, mais clairement un bon album, très bien foutu dans son genre. Et sinon, c'est bien Trent Reznor sur la pochette ?

Note donnée au disque :       
Queensrÿche - Operation: mindcrime
torquemada Envoyez un message privé à torquemada...

Apparemment 3x moins ce qui en fait leur deuxième plus gros succès. Et je ne défendrai pas « Silent Lucidity » !

Note donnée au disque :       
Queensrÿche - Operation: mindcrime
Coltranophile Envoyez un message privé à Coltranophile...

De mémoire, « Promised Land » s’est vendu 4 à 5 fois moins bien que « Empire » qui a du être leur plus gros succès. Cette horreur de Silent Lucidity. Difficile d’y échapper. J’avais 16/17ans à cette époque-là. Et Queensryche est bien parti dans la même charrette que tout le Hair-Metal une fois la scène de Seattle installée.

Message édité le 19-03-2024 à 18:20 par Coltranophile

Note donnée au disque :       
Queensrÿche - Operation: mindcrime
torquemada Envoyez un message privé à torquemada...

Mais bien sûr on n’est pas loin de « Cherry Pie » ou de « Unskinny Bop »… ah ah ! Sur le degagisme grunge, j’ai l’impression au contraire que Queensryche (qui vient de Seattle et a eu des sides projects / participations avec Alice In Chains…) a connu son apogée sur la première partie des 90´s (« Promised Land » s’est bien vendu) et que le degagisme est plutôt venu de l’effondrement qualitatif de leurs disques.

Note donnée au disque :       
Queensrÿche - Operation: mindcrime
Coltranophile Envoyez un message privé à Coltranophile...

Découvert lorsque « I Don’t Believe In Love » passait à chaque édition de Headbanger’s Ball sur MTV. Acheté à l’époque tout comme le suivant. Un autre groupe victime du dégagisme grundge. Avec quelques raisons tout de même: le vernis prog’ cache finalement mal la substance Hard FM pas si éloignée de RATT, Poison ou Warrant. C’est juste un peu mieux écrit. Suite Sister Mary et The Needle Lies sont risibles, la voix de Tate chevrote sans interruption et les solos font boucler les cheveux comme par magie. Heureusement que la nostalgie vient au secours. S’il sortait aujourd’hui, je serais curieux de voir la réaction que cela susciterait.

Note donnée au disque :       
Queensrÿche - Operation: mindcrime
nicola Envoyez un message privé à nicola...

J’ai dû écouter cet album une seule fois dans ma vie et je me souviens encore d’« Operèicheune maïndcraaaïme! » et un pote vénérait la recommandation. Grrr, ma liste de courses augmente encore. Pas merci, guts.

Queensrÿche - Operation: mindcrime
Wotzenknecht Envoyez un message privé à Wotzenknecht...
avatar

Acheté il y a une vingtaine d’années alors que je vénérais Dream Theater, ces derniers citant cet album comme influence majeure pour leur Metropolis pt.2. Un nombre impressionnants de titres ont marqué ma mémoire au fer rouge, j'ai l'impression de pouvoir rechanter presque tout l'album malgré pas tant d’écoutes, c'est dire comme il est mémorable.

Spreading the diseaaaaase - Everybody needs - But no one wants to see

Message édité le 19-03-2024 à 09:03 par wotzenknecht

Note donnée au disque :       
Queensrÿche - Operation: mindcrime
torquemada Envoyez un message privé à torquemada...

Bonne surprise de voir ce disque ici, et on sent la chro passionnée ! Un classique des 80’s, effectivement bourré de tubes.

Note donnée au disque :       
Queensrÿche - Operation: mindcrime
Nicko Envoyez un message privé à Nicko...
avatar

J'ai découvert le disque très récemment et j'ai été agréablement surpris. Moi qui ne suis pas spécialement fan de metal progressif (contrairement au rock progressif), ce disque est d'une rare efficacité à la lisière entre Iron Maiden et Helloween avec un Geoff Tate exceptionnel au chant. Les atmosphère noires sont super bien représentées et le concept tient bien la route. On est vraiment happé dans ce disque qui s'écoute d'une traite. Comme le dit si bien Shelleyan (quelle superbe chronique !), on est loin d'un disque démonstratif, les musiciens utilisant leur technique pour magnifier le disque et non pour montrer leur talent technique (souvent stérile). Un must du heavy metal des années 80 !

Note donnée au disque :