Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEliane Radigue (b. 1932)Œuvres électroniques › Vos commentaires

Eliane Radigue (b. 1932) › Œuvres électroniques

vos commentaires

Eliane Radigue (b. 1932) - Œuvres électroniques
CeluiDuDehors Envoyez un message privé à CeluiDuDehors...

Un très facile 6/6 pour la musique. On peut regretter néanmoins que cette collection ne soit pas exhaustive, il manque notamment "Tryptich" et "Transamorem - transmortem", ainsi que quelques autres pièces plus courtes difficilement trouvables. Sachant que ces albums sont tous disponibles un peu partout séparément, ça aurait rendu l'achat du coffret indispensable. On peut aussi discuter le choix de publier la version concert de "Psi847" plutôt que l'originale. Mais je chipote...pour le prix, et pour débuter une collection de Radigue, c'est imparable!

Note donnée au disque :       
Eliane Radigue (b. 1932) - Œuvres électroniques
Klarinetthor Envoyez un message privé à Klarinetthor...

seul bémol des choses dans les premiers cd qui empèchent le 23/20

Note donnée au disque :       
Eliane Radigue (b. 1932) - Œuvres électroniques
Wotzenknecht Envoyez un message privé à Wotzenknecht...
avatar

Ah ben c'est encore plus mignon comme ça. Le cours de la vie, oui.

Note donnée au disque :       
Eliane Radigue (b. 1932) - Œuvres électroniques
(N°6) Envoyez un message privé à (N°6)...
avatar

C'est les battements de coeur de l'enfant de sa fille en fait. Ah ouais, j'avais vu ce petit docu, elle est tellement géniale (ah bah tiens je me demande bien d'où ça m'est venu le truc de la surface de l'eau, en même temps c'est une image récurrente avec ce genre de musique, mais avec elle ça prend une autre dimension).

Note donnée au disque :       
Eliane Radigue (b. 1932) - Œuvres électroniques
Wotzenknecht Envoyez un message privé à Wotzenknecht...
avatar

J'aurais fait ça oeuvre par oeuvre, et on y serai encore en 2075. Bien joué. Pour les autres, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

J'adore le fait que la première image du livret soit celle avec ses trois enfants. Comme si être mère était une clef secrète de l'oeuvre ('Biogenesis' comporte des battements de coeur de l'un des enfants dans son ventre, si je me souviens bien).

Documentaire indispensable : https://www.youtube.com/watch?v=D2U0q4lZiFg

Note donnée au disque :