Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHen OgleddMogic › Vos commentaires

Hen Ogledd › Mogic

vos commentaires

résultats 1 à 9 sur un total de 9

Hen Ogledd - Mogic
Dioneo › lundi 21 octobre 2019 - 11:30  message privé !
avatar

Ah mais je suis d'accord hein : ce Mogic colle à l'univers du mec, dans une toute autre forme que sur ses disques solo... Au point donc que ça me fait reconsidérer/réenvisager Peasant, encore une fois, oui. (Et je n'ai pas encore non-plus écouté le nouveau). Merci pour le lien ! J'écouterai ça de retour chez moi.

Note donnée au disque :       
Hen Ogledd - Mogic
Klarinetthor › dimanche 20 octobre 2019 - 22:06  message privé !

ça rend comme ça en live, avec un meilleur son toutefois : http://gurdulu.org/spaceisamess/Hen.... Je trouve par contre que dans son univers ça colle bien, finalement, à Richard Dawson. Mais bon vu que je ne renie rien, de Peasant,... BOn, ya le dernier qui vient de sortir aussi, pas encore testé.

Hen Ogledd - Mogic
Dioneo › samedi 19 octobre 2019 - 12:00  message privé !
avatar

@Klari : Pas eu l'occase de les voir en concert, eux, en revanche, jusque là... C'est "bizarre" différemment du disque ou ça reste proche ? (Parce que le "bizarre" du disque vient aussi du côté "pas incompatible après un Mike Oldfield ou un autre truc RTL2isable" de la chose tout en étant... Totalment ailleurs, je trouve. Du coup je me demande comment ça rend en direct - parce que c'est pas facile, comme "angle", ça, comme distance, encore une fois).

Note donnée au disque :       
Hen Ogledd - Mogic
Klarinetthor › dimanche 13 octobre 2019 - 23:23  message privé !

C'est tellement bizarre en live... je ne sais ce que j'en pense.

Hen Ogledd - Mogic
Alfred le Pingouin › jeudi 10 octobre 2019 - 14:15  message privé !

Ouais c'est ça, le côté "monstre pour de faux mais avec de vraies émotions", d'ailleurs Stupeflip est spécialiste, je sais pas ce qu'en pense le sieur Raven... La République des Sales Gosses quoi.

Note donnée au disque :       
Hen Ogledd - Mogic
Dioneo › mercredi 9 octobre 2019 - 19:13  message privé !
avatar

En bonus : la vidéo mentionnée dans la chro, l'espèce de making-of de l'album, pour ceux que ça intéresserait de voir un peu l'ambiance qui règne chez eux quand ils construisent leurs trucs :

(Et "pochette lapin"... Pas sûr que je l'aurais identifié ainsi avec autant de certitude, eh eh eh).

Note donnée au disque :       
Hen Ogledd - Mogic
Dioneo › mercredi 9 octobre 2019 - 18:46  message privé !
avatar

Oui, Peasant... En fait c'est de remater avec un pote - qui ne connaissait pas du tout Dawson - le clip de Ogre, donc, qui m'a donné envie d'y retourner pour voir. Et d'enchaîner juste derrière sur Hen Ogledd m'a encore plus fait penser que je l'avais peut-être "mal" écouté. (Bref, à peu près comme je dis dans la chro mais je sais pas si c'était si clair eh eh...). De là, j'ai eu envie d'enfin chroniquer ce Mogic...

Bien vu aussi pour le côté maximonstres/univers enfantin mais pas que rassurant... Enfin, en tout cas je ressens tout à fait ça aussi, avec eux - avec les voix pitchées de Tiny Witch Hunter, Problem Child dans une toute autre optique. Aussi : à sa manière je trouve que c'est un groupe très "positif", optimiste dans un certain sens - mais encore une fois un sens pas du tout lénifiant, avec une dimension "mais c'est du boulot". Et du jeu. C'est très joueur, oui. Bref... Gros coup de cœur de l'année dernière et sans que ça me soit passé celle qui touche à sa fin, ce disque.

Note donnée au disque :       
Hen Ogledd - Mogic
Alfred le Pingouin › mercredi 9 octobre 2019 - 10:48  message privé !

Et ben moi j'avais adoré Peasant, et Hen Ogledd m'a semblé aussi évident. Le prochain Dawson s'annonce aussi super, je sais pas si t'as jeté une oreille (faut mettre un fil par contre on sait pas où ça tombe ces machins-là) Peasant, y a un côté disons fangeux, même si théâtralisé, "exprès", c'est quand même surtout très fort, puissant, parfois désespéré, j'ai entendu beaucoup d'amour, de nostalgie un peu mais qui n'en ressent jamais? Je sais pas oui redonne-lui une chance... Mais ouais Hen Ogledd ça me fait penser à Maurice Sendak, les Maximonstres, la cohabitation d'émotions brutes comme ça...

Note donnée au disque :