Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRosa YemenRosa Yemen › Vos commentaires

Rosa Yemen › Rosa Yemen

vos commentaires

résultats 1 à 7 sur un total de 7

Rosa Yemen - Rosa Yemen
WZX › dimanche 8 octobre 2017 - 23:47  message privé !

Frénétique et étincelant. No future, comme disait l'autre. Corollaire tout se joue maintenant, instant fugace, dans lequel tout doit passer. Et si t'es pas content ? "Fuck you ! Fuck you ! Fuck you" (tranchant mais pas méchant)

Rosa Yemen - Rosa Yemen
Klarinetthor › mercredi 13 juillet 2016 - 15:24  message privé !

d'autant que j'ai rien en physique comme je faisais remarquer (hormi le st de 84, donc) et que donc... seul l'index de mon trackpad est(ait) en cause.

Note donnée au disque :       
Rosa Yemen - Rosa Yemen
Dioneo › mercredi 13 juillet 2016 - 14:43  message privé !
avatar

Hmmm... J'ai pas connu à l'époque, perso (pour cause/quand-même). Et j'ai accroché direct, en découvrant ça bien après (à l'âge d'être déjà au moins ton oncle, hein). Après oui, ce sont des fragments - courts et chaque idée/cellule de chanson donnée brute, brève, exprès sans suite/développement. Des compos dont on ne saurait définir ce qui les différencie de bouts improvisés, retenus comme telles une fois joués une fois ? Peut-être bien... Peut-être bien que c'était ça aussi la nowave, va savoir ! (Après rien n'empêche de réécouter cette partie la des rééd' à part de la partie Press Color... Je les trouve tellement distincts, les deux disques - même on reconnaît évidemment la nana - que je ne vois pas trop comment ça pourrait "gêner", de les enchaîner, ceci-dit, quand l'humeur y est. D'autant que lesdites rééd sont assez bien séquencées : la version Island d'époque de Press Color d'abord - avec un ordre de titres différent de la version ZE mais qui est "d'origine" donc ; avec juste la "variante" de Mission Impossible ; le Rosa ensuite ; puis les "inédits" à proprement parler... 'Fin bon, faut croire que tu as la souris/touches skip-stop-eject/bras de lecture paresseux, sur ce coup-là, bref).

Note donnée au disque :       
Rosa Yemen - Rosa Yemen
Klarinetthor › mercredi 13 juillet 2016 - 14:33  message privé !

Jamais trop accroché a ce maxi, un manque d'accroche des compos, ca fait vraiment fragment et j'avoue que le placer a la fin de Press Color ne lui rend pas service. Les compil' c'est bien pour les vieux qui ont connus ca a l'epoque et savent replacer ca dans l'ordre. Par contre ce son au poil qui claque.

Note donnée au disque :       
Rosa Yemen - Rosa Yemen
Dioneo › mardi 12 juillet 2016 - 21:11  message privé !
avatar

Ah oui, on est d'accord que ce Rosa là a quelque chose d'encore plus à part, différent de la suite - Press Color compris, ouep. Après... Je lui trouve une tenue assez exceptionnelle aussi, à l'album en question, dans ce, euh, "champ" du "leftfield disco", comme ils disent là-bas (et qui en effet est tout à fait de ce moment et de ce lieu là) - dans les quelques poignées de choses du style sorties par ZE à ce moment là ou après aussi, tiens. La version de Fire, là, par exemple, ce qui m'a frappé c'est pas tellement quelle soit décalée - en vrai la première fois que je l'ai entendu j'ai même pas percuté que c'était la chanson d'Arthur Brown, que je connaissais pourtant, c'est cette espèce d'énergie à la fois explosive et soupe et trois fois rien au fond, qui donnait une justesse au truc que j'ai trouvé assez inouïe. (Et tiens, je réécoutais le premier Cristina, tout à l'heure, par exemple... Y'a des choses cool là-dedans mais c'est pas la même teneur, quoi - avec notamment des reprises qui ne passent plus toujours trop la barre, avec le recule des années). Et bon... Nettement, dans ce que j'ai pu entendre de ses trucs d'après, y'a pas complètement ça, c'est vrai - des trucs bons voire très bons voire excellents parfois (et des machins assez moyens aussi) mais... Jamais le même truc. (Mais ouais, ça a été un peu love at first ear, net, avec elle et avec ledit premier long... Et je comprends que ça fasse pas ça à tout le monde, en vrai - question de peau que sont aussi nos tympans, quoi, en quelque sorte).

Note donnée au disque :       
Rosa Yemen - Rosa Yemen
dariev stands › mardi 12 juillet 2016 - 20:49  message privé !
avatar

Classe totale comme debut-single... Et assez original parmi la première vague de no-wave. Je trouve que la suite est un tout petit peu surestimé, et nettement moins ovniesque (les reprises décalées, c'était LE truc in en 79) mais il faut dire qu'elle a toujours eu beaucoup de critiques enthousiastes, la Lizzy.