Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSpandau BalletJourney to glory › Vos commentaires

Spandau Ballet › Journey to glory

vos commentaires

résultats 1 à 7 sur un total de 7

Spandau Ballet - Journey to glory
Twilight › vendredi 9 octobre 2015 - 13:04  message privé !
avatar

Hé bé...O_o

Note donnée au disque :       
Spandau Ballet - Journey to glory
dariev stands › jeudi 8 octobre 2015 - 15:58  message privé !
avatar

Spandex Ballot sans le porn sax, c'est un peu comme un samedi soir à liverpool sans Bunny Girl qui vomit ses tripes à 22h : c'est suspect. "le superbe ‘Musclebound’(desservi par le clip grotesque)" >> Tu ne crois pas si bien dire, il y'en a qui ont du avoir la même idée que toi : https://soundcloud.com/musclebound-grotesque

Spandau Ballet - Journey to glory
Twilight › mardi 29 septembre 2015 - 10:17  message privé !
avatar

C'est vrai que je suis un peu dur avec 'Diamond' mais j'ai du mal avec cet abus de cuivre, même si un ou deux titres comme 'Pharaoh' sont assez audacieux dans l'écriture ...

Note donnée au disque :       
Spandau Ballet - Journey to glory
nicola › mardi 29 septembre 2015 - 09:19  message privé !

C’est marrant, pas plus tard qu’hier j’ai pensé à ce nom de groupe… en me disant qu’il irait bien ici.

Spandau Ballet - Journey to glory
mangetout › mardi 29 septembre 2015 - 08:57  message privé !

Rien à rajouter à l'excellente chronique de Twilight, si ce n'est, mais vraiment pour pinailler, que je le placerais plutôt proche du premier Duran Duran (pour l'alliance rythmiques carrées dansantes, guitares tranchantes et synthés vaporeux). J'adore ce disque, depuis bientôt... trop longtemps. A l'époque toute cette vague me semblait reprendre certains "gimmick" disco ou funk mais dans un contexte froid et européen (James Brown & Kraftwerk dans un studio à Berlin, derrière le mur) et je m'en délectais...

Spandau Ballet - Journey to glory
Seijitsu › mardi 29 septembre 2015 - 08:45  message privé !

Bah, je suis complétement à l'opposé de l'avis de Twilight. Un album avec du potentiel (notamment ce chant, totalement over the top) mais qui qui s'avère (très) vieillot et plutôt oubliable en dehors d'une ou deux chansons (notamment le hit To cut a long story short). Diamond est 100 fois mieux avec sa première face funky à souhait et sa seconde face qui lorgne vers des expérimentations à la Popol Vuh. Un ovni dans la new wave pour le coup.

Et même si c'est pas gutsien (on s'en branle, honnêtement), True et Gold, c'est quand même bien mortel.

Note donnée au disque :