Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNaked CityAbsinthe › Vos commentaires

Naked City › Absinthe

vos commentaires

résultats 1 à 20 sur un total de 73 • page 1 sur 4

Naked City - Absinthe
Raven › jeudi 16 avril 2020 - 12:16  message privé !
avatar

J'y avais pas retrempé le bec depuis plus de dix ans, dans cette absinthe... Hier soir en mode "endormissement sur disque en boucle", elle m'a révélé tout son suc. Des visions de temples aux contours flous, ombres partout, miasmes informes. La chro de Progmonster vise assez juste. C'est le disque suggestif par excellence. Si on est du genre à avoir le cerveau en ébullition au moindre bruissement suspect ou à deviner toutes sortes de saloperies grouiller dans la pénombre, la nuit, il est tout indiqué. Des moments lovecraftiens, d'autres qui parleront sans doute aux fanatiques des ambiances Silent Hill ("Une correspondance")... Des fois juste un vrombissement diffus, même pas un drone, qui dessine un corridor ou une voûte. Ou ce crachement de transistor qui prend la forme d'un insecte torturé... Si on met de côté les parasites douteux type pet de moustique-ballon de baudruche ou borborygmes, heureusement de bref passage, c'est quand même pas rien ce disque.

Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
torquemada › samedi 11 janvier 2014 - 10:41  message privé !

J'ai enfin réussi à me le procurer, c'est sacrément barré. Par contre, les arpèges de guitare de "La Fée Verte" me rappellent un peu l'intro du "Birds Of Fire" de Mahavishnu Orchestra... pas sûr que ça soit volontaire !

Naked City - Absinthe
DesignToKill › dimanche 15 décembre 2013 - 21:02  message privé !

Tout dépend de ce que l'on veut visualiser et interpréter en fait

Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
karaboudjan › mercredi 19 juin 2013 - 14:32  message privé !

Sombre, certes. Expérimental, absolument. Mais glauque, non, je ne trouve pas. Je dirais profond, beau et apaisant. Ouais, bon, OK, pas mal angoissant quand même...

Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
DesignToKill › mercredi 22 mai 2013 - 17:59  message privé !

Il faut l'écouter au bon moment, au bon endroit.

Pour moi, ce cd provoque chez moi une jouissance d'un côté mais de l'horreur de l'autre. Une sorte d'horreur tellement puissante qu'elle en devient jouissive !

Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
Wotzenknecht › mardi 20 novembre 2012 - 13:55  message privé !
avatar

Ah oui Delirium Cordia c'est de Fantomas... blanc bonnet :p

Naked City - Absinthe
Nicko › lundi 19 novembre 2012 - 15:48  message privé !
avatar

Wotzy> en page d'accueil, y'a qu'un seul Naked City... ;-)

Naked City - Absinthe
Wotzenknecht › lundi 19 novembre 2012 - 15:15  message privé !
avatar

Gné ?

Naked City - Absinthe
Tango Mago › lundi 19 novembre 2012 - 12:49  message privé !

"Les deux Naked City en page d'accueil". Joli lapsus.

Naked City - Absinthe
Wotzenknecht › lundi 19 novembre 2012 - 09:43  message privé !
avatar

J'ai cru à une rupture dans le continuum spatio-temporel, en voyant les deux Naked City en page d'accueil...

Naked City - Absinthe
(N°6) › dimanche 18 novembre 2012 - 18:50  message privé !
avatar

C'est ce qui s'appelle rentabiliser une chro. (ça fait longtemps que je me dis que je devrais écouter cet album.)

Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
A.Z.O.T › mardi 3 janvier 2012 - 23:17  message privé !

Ce disque est d'une ambiance si malsaine, c'est étonnant de voir qu'ils ont pu plancher sur un bout de chair aussi froid avec autant d'entrain.

Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
prypiat › jeudi 2 avril 2009 - 20:44  message privé !

"Une Correspondance" est bien noire, froide et "silenthillienne"... Par contre, "Rend Fou" sent le foutage de gueule, non ?

Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
prypiat › mercredi 5 novembre 2008 - 18:03  message privé !

Quelques bons moments, mais pas le meilleur (loin de là !) essai de Naked City...

Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
cyprine › mardi 9 septembre 2008 - 22:08  message privé !
Décidément, il ne fait pas bon traîner tard le soir, pour un dernier verre, à Naked City.
Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
Copacab › mercredi 18 juin 2008 - 10:06  message privé !
...rend fou
Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
vargounet › mardi 20 mai 2008 - 08:35  message privé !
Même si c'est de l'ambient l'esprit n'est absolument pas le même je trouve. En tout cas ce disque de Naked city = le plus glauque que j'ai pu écouter avec heresie d'Univers Zero.
Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
Porn_And_Roses › mardi 20 mai 2008 - 01:13  message privé !
En quoi Delirium Cordia est-il dans le même esprit qu'Absinthe ?
Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
Dark Master Of The Beowulf Killers from › mardi 15 avril 2008 - 02:20  message privé !
Désolé, mais j'ai beau m'écouter l'album et me ré-écouter l'album, je trouve ça long et sans véritable intérêt, comparé à un certain Leng tch'e. C'est plus un album de transition qu'autre chose.
Note donnée au disque :       
Naked City - Absinthe
punksportif › jeudi 3 avril 2008 - 19:33  message privé !
il est surprenant que Zorn ait terminé sur une oeuvre comme absinthe. sinon, je suis d'accord que le skeud' est un passeport pour les couloirs de la mort, c'est une bonne description. un disque qui fout les jetons, et qui s'avére quasi magistral...
Note donnée au disque :