Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLéo FerréIl n'y a plus rien › Vos commentaires

Léo Ferré › Il n'y a plus rien

vos commentaires

résultats 1 à 20 sur un total de 30 • page 1 sur 2

Léo Ferré - Il n'y a plus rien
SEN › dimanche 6 septembre 2020 - 14:17  message privé !

Aaaah ! Léo ! L'intégral Studio des années Barclay est magnifique et indispensable !

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
Tallis › jeudi 19 décembre 2019 - 11:24  message privé !

Réécoute en cours de l'intégrale de la période Barclay (et au-delà d'ailleurs...) et c'est toujours aussi incroyable de voir comme m'sieur Ferré avait aligné les chefs-d'œuvre à partir de la fin des années 60. "L'Eté 68", "Amour, anarchie", "L'Espoir", "La Violence et l'Ennui", ou le triple "Ludwig, L'Imaginaire, Le Bateau Ivre", que des albums qui font passer, 40 ans après, 99% des créateurs de "chanson française" pour des lilliputiens. Avec, peut-être (peut-être), cet "Il n'y a plus rien" qui trône au sommet.

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
Tallis › mardi 21 mai 2013 - 19:39  message privé !

Justement, il ne faut pas y chercher la même chose. L'univers de Ferrat repose sur la foi en l'humain, la lumière, même si le tout est parsemé souvent de saines colères. Et son oeuvre se rapproche beaucoup de l'artisanat (au sens noble du terme) là où Ferré expérimente sans cesse de nouvelles formes. J'aime les 2 mais de manière différente. Et quand je reviens vers Ferrat, c'est plutôt pour y trouver réconfort et fraternité...

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
salida › mardi 21 mai 2013 - 16:57  message privé !

@Tallis. Je viens d'écouter les albums en question. A part quand il chante Aragon, je n'y ai pas trouvé ce que je viens chercher dans cet album de Ferré ou ceux de Brel. A la première approche, ça semble beaucoup plus bas du front. Mais je réessaierai dans quelques temps...

Léo Ferré - Il n'y a plus rien
Tallis › mardi 21 mai 2013 - 14:11  message privé !

@ Salida : je ne sais pas si on trouve encore ses albums en tant que tels (sachant qu'il existe moults compilations et/ou coffrets) mais, si c'est le cas, Nuit et brouillard ou Potemkine me semblent de bonnes portes d'entrée. Et puis, forcément, Ferrat chante Aragon...

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
SEN › mardi 21 mai 2013 - 09:57  message privé !

C'est juste que Ferrat ne suscite aucune émotion chez moi, c'est la seule raison qui me fait mettre Ferrat sous Ferré et Brel c'est pas véritablement un jugement de valeur mais juste mon propre ressentit !

Par ailleurs je ne suis absolument pas d'accord avec toi quand tu dit que "Ferrat a chanté des images simples et émouvantes que Ferré n'aurait pas été capable de chanter sans vomissures poétiques et coups de surin au passage..." L'oeuvre de Ferré est suffisament riche et foisonnante pour y trouver des chansons moins engagées et plus classique, tu ne peux pas le réduire non plus qu'à un anarchiste énervé, il a aussi chanté Baudelaire, Rimbaud, Verlaine ou Aragon (comme Jean Ferrat d'ailleurs) !

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
salida › mardi 21 mai 2013 - 09:53  message privé !

Je ne me suis jamais penché sur Ferrat. Un album à conseiller ?

Léo Ferré - Il n'y a plus rien
Raven › mardi 21 mai 2013 - 01:11  message privé !
avatar

Désolé mais je ne peux pas laisser passer une horreur pareille. On compare ce qui se compare. Que ce soit Brel ou Ferré... Ferrat a chanté des images simples et émouvantes que Ferré n'aurait pas été capable de chanter sans vomissures poétiques et coups de surin au passage ; et l'inverse est aussi vrai évidemment, Jean n'avait pas la violence imprévisible de Léo (mais il s'est jamais extrait d'un certain carcan, aussi). Ce sont des forces différentes. De la montagne et du volcan. Mettre Ferrat sous Ferré c'est aussi bête et vulgaire que de vouloir opposer Van Gogh a Francis Bacon. (j'aime pas écrire ce genre de phrases sérieuses et pompeuses, mais tonton Jeannot faut pas y toucher c'est comme ça)

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
SEN › lundi 20 mai 2013 - 21:45  message privé !

Ferrat c'est quand même plusieurs crans en dessous de Brel et Ferré !

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
Solvant › lundi 20 mai 2013 - 21:41  message privé !

Brel, Ferré, je pense à Ferrat aussi.

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
Scissor Man › lundi 20 mai 2013 - 20:39  message privé !

Night and Day ! Ce truc te chamboule à vie !

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
salida › lundi 20 mai 2013 - 19:56  message privé !

Léo Ferré commence ce disque par une préface. Elle est exécutée sur un rythme frénétique, comme si Léo Ferré était pressé d'en finir avec les petits fonctionnaires de la poésie pour chanter l'essentiel : La Mort ("ne chanter pas la mort), l'Amour ("Night and day"), l'Amitié ("Richard"), la Politique ("L’oppression") et, enfin, la Révolution("Il n'y a plus rien"). On sort de ce programme changé à tout jamais.

Léo Ferré - Il n'y a plus rien
DesignToKill › mercredi 10 avril 2013 - 12:26  message privé !

Je l'ai écouté plusieurs fois, et à chaque fois, c'est une claque dans la gueule

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
Raven › lundi 10 décembre 2012 - 13:01  message privé !
avatar

"Miserere seigneur, du fond de nos gamelles...." (ça viendra, sûrement, un jour)

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
Alfred le Pingouin › lundi 10 décembre 2012 - 10:59  message privé !

Très fort, et l'orchestration par Ferré est loin d'être lacunaire ou au service seulement de la voix, il y a un superbe travail de composition dedans! J'aime beaucoup "La solitude" aussi, à un moment faudra qu'il soie chroniqué lui... Amour anarchie aussi tiens.

Léo Ferré - Il n'y a plus rien
SEN › dimanche 11 novembre 2012 - 00:42  message privé !

Il nous manque Léo !

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
Solvant › vendredi 11 décembre 2009 - 01:19  message privé !

Je recommande à tous les grands fainéants le disque suivant :

http://www.leo-ferre.com/oscommerce/catalog/product_info.php?products_id=73&osCsid=4

Il s'y trouve la présentation du meilleur de l'oeuvre du Léo compilée dans ces "Les Années Toscanes" en 16 titres rapidos & bien foutues de 1975 à 1993, avec un petit livret (30 p.)bien clair sur la discographie du saint bonhomme.

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
Spektr › dimanche 8 novembre 2009 - 17:29  message privé !

Encore tellement d'actualité...

Note donnée au disque :       
Léo Ferré - Il n'y a plus rien
Reflebe › mardi 29 septembre 2009 - 09:28  message privé !

Je ne connais pas la version originale de "Il n'y a plus rien" mais il en existe une sur un double concert où il est seulement accompagné d'un pianiste. Elle est excellente, un véritable manifeste pour se libérer enfin de la connerie et de la médiocrité!

Léo Ferré - Il n'y a plus rien
Beaulaireau › lundi 28 septembre 2009 - 21:44  message privé !

A mon humble avis, la plus grosse entreprise musicale française jamais proposée. "Ne chantez pas la mort" et bien sûr "Il n'y a plus rien", sont des chansons qui m'ont terrassé à la première écoute. Merci pour la chronique que je vais lire de ce pas. Bravo Ferré !

Note donnée au disque :