Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVFrank Van Bogaert › Closer

Frank Van Bogaert › Closer

14 titres - 64:17 min

  • 1 Closer 4:49
  • 2 Coming up for air 6:03
  • 3 Rorogwela 3:10
  • 4 High Above 3:03
  • 5 Melting 5:27
  • 6 A picture for you 3:51
  • 7 Closer (reprise) 1:42
  • 8 Caleidoscope 6:10
  • 9 Europe's Dawn 7:30
  • 10 Good Morning Song 3:18
  • 11 Dans [da:ns] 5:09
  • 12 Falling Leaves 3:18
  • 13 Sweetness 5:41
  • 14 Night brings Silence 4:17

line up

Frank V. Bogaert : Synthétiseurs, Électroniques & FX Frank De Ruyter : Saxophone et vocales Nick Van Bogaert & Mien Van Bogaert : Vocales

remarques

Pour en savoir plus sur Frank Van Bogaert et découvrir son univers musical, visitez son site web au; http://www.frankvanbogaert.com/index.php

chronique

Styles principaux
musique électronique

Des percussions métalliques zigzagantes, sur un synthé nasillard, ouvrent Closer; le 5ième album du synthésiste Belge. Très près des sonorités de Vangelis, à l’époque de Direct, les synthés sont magnétiques avec un contour sonore abrasif sur un tempo accrocheur. Une ballade hyper mélodieuse qui accroche instantanément. Mais aussi mélodieux peut-il être, Frank Van Bogaert aime varié son approche et étonner avec des titres plus complexe, comme Coming up for Air. Un titre qui progresse sur une séquence vrillante qui se rapproche de la structure de Chariots of Fire, mais avec une approche plus alambiquée où les rythmes sont incertains sur une belle orchestration qui favorise l’utilisation des vocales grégoriennes. Rorogwela est une superbe ballade et l’une de mes pièces favorites du répertoire de FVB. Une belle incantation tribale sur un tempo lent et sensuel, où les voix se mélangent à une discrète cornemuse. Tout simplement exquis, comme A Picture for you qui est par contre plus triste. Tristesse et mélancolie ne sont pas tous exprimées de façon égale, chaque auteur à sa propre vision et sa propre émotion. Frank Bogaert est l’un des rares à assimiler la profondeur de la douleur de l’âme avec autant de sobriété, et à ce niveau Good Morning Song, Night brings Silence et Falling Leaves sont de petites perles. Atonique, High Above est un mouvement linéaire épousé par un beau saxophone qui précède Melting, une des meilleures pièces sur cet opus. Un titre au rythme souple, caressé par un piano mélodieux et de douces strates violonées sur un beau mélange de percussion symphonique et métallique. Évolutive, la structure rythmique épouse un synthé toujours nasillard, aux courbes hachurées. Un mouvement qui allie de grosses orchestrations à des passages aussi harmonieux que tortueux. Un truc que Vangelis aimait bien exploité et que l’on retrouve sur Caleidoscope, Europe's Dawn, Sweetness et le percutant Dans, de loin le titre le plus rythmé sur Closer. Avec ce 5ième opus, Frank Van Bogaert offre un recueil de 14 titres mélodieux, aux structures qui dépassent l’univers harmonieux de Vangelis. Un peu comme si le synthésiste Belge prenait la relève des solides harmonies que le compositeur Grec offrait sur Oceanic et Voices. J’aime bien la combinaison saxophone et synthé, leurs sonorités se moulent agréablement, donnant une richesse et une profondeur structurale savoureuse. Un album doux, chaleureux qui sent la mélancolie à plein nez, pour laisser filtrer les vapeurs d’un quotidien parfois ardu. (jeudi 21 juin 2007)

note       

ajoutez des tags sur : "Closer"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Closer".

ajoutez une note sur : "Closer"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Closer".

ajoutez un commentaire sur : "Closer"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Closer".