Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPicore › L'Hélium Du Peuple

Picore › L'Hélium Du Peuple

12 titres - ??:?? min

  • 1/ France
  • 2/ La teigne
  • 3/ 7 rue de la brévenne
  • 4/ 3 euros
  • 5/ Cocoboy caramel
  • 6/ Sauvage central
  • 7/ L'homme moderne
  • 8/ Somptueuse éducation
  • 9/ Abdolescence
  • 10/ Final fauteuil
  • 11/ Agroindustrie
  • 12/ Procapitalist

line up

Guitares / Basse / Voix : Reverend Coconut Samples / Machinerie / Rap : Carbon Copies Clarinette / Effets / Chant : Serj Valeur Trompette / Percussions / Cris : Luke Luxe Klan Theremin / Spoken word : Pier Larbor

chronique

Styles principaux
indus
hip-hop
trip hop
Styles personnels
noise

On avait découvert Picore en première partie de Dälek il y a quelques temps (dont il font encore la première partie ces temps-ci). On redécouvre Picore avec cet « Hélium du Peuple » qui risque de faire sensation au sein d'une scène française moribonde pour ne pas dire inexistante voir ridicule. Picore, c'est difficile de lui mettre une étiquette. Disons qu'aux chemins croisés d'un trip-hop puissant et d'un rock décomplexé (les guitares qui te strient la gueule), on y bouffe de la noise, du hip-hop et des cuivres complètement bandant. Ça sonne d'ailleurs parfois comme une bande originale de film, mais plombée par un rythme des plus puissants. Parfois, ça renifle un jazz hydrocéphale grésillant, mais toujours sous le joug d'un rythme des plus puissants (on me dit dans l'oreillette qu'on peut légitimement penser à Hint. Soit). Quelques paroles aux lyrics quelques fois maladroites (pas assez jusqu'au boutiste, pas assez extrême, pas assez nihilistes) soutenues par un flow très français ou East Coast pour l'anglais, viennent agrémentés ces titres aux rythmes des plus puissants. Ma préférence va à cette clarinette et cette trompette qui colore le paysage grisâtre et désabusé de Picore; ça groove la plupart du temps (un rythme des plus puissants parcourt l'album de part en part), ça donne des envies d'Afrique du Nord ou d'Allemagne des sous-sols Berlinois (les deux ne sont pas incompatibles), ça couine de temps à autres, mais c'est bien souvent léché et chaleureux. Car la froideur de Picore n'est que de surface; au fond, il y a un discours qui reflète un espoir refoulé, et c'est peut être là le seul défaut de cet excellent album: il ne va pas assez loin. Reste ce rythme, très puissant, et l'impression d'écouter le truc noise le plus interessant depuis 10 ans. (samedi 31 mars 2007)

note       

ajoutez des tags sur : "L'Hélium Du Peuple"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "L'Hélium Du Peuple".

ajoutez une note sur : "L'Hélium Du Peuple"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "L'Hélium Du Peuple".

ajoutez un commentaire sur : "L'Hélium Du Peuple"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "L'Hélium Du Peuple".

Seb de Super › mardi 8 février 2011 - 20:15  message privé !

Très bon celui là.

Qu'est qui vaut leur premier?

Kagoul › samedi 4 avril 2009 - 21:24  message privé !

excellent ! je me le réécoute là :-) ça fait du bien ! en concert avec dalek et kill the thrill, c'était dément :-) je mets 6 boules car j'aime trop, c'est unique, puissant.

Note donnée au disque :       
brighter_paëlla_now › jeudi 19 mars 2009 - 21:21  message privé !

Vraiment cool, surtout Agroindustrie.

Noohmsul › jeudi 19 mars 2009 - 14:24  message privé !

Apres avoir écouté quelques titres je dirais que ce truc à l'air énorme! Faut que je le chope vite. Ca ressemble un peu a Dalek ou Ez3kiel (à quand une chronique?) par moment.

Note donnée au disque :       
Nokturnus › mardi 29 mai 2007 - 19:02  message privé !
avatar
Putain, c'est vraiment pas mal ce truc, sauf peut-être les vocaux avec lesquels j'ai un peu de mal, j'aurais vu des trucs plus "énervés" vu la musique.
Note donnée au disque :