Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGrotesque › In the embrace of evil

Grotesque › In the embrace of evil

11 titres - 49:01 min

  • 1/ Thirteen bells of doom
  • 2/ Blood runs from the altar
  • 3/ Submit to death
  • 4/ Fall into decay
  • 5/ Seven gates
  • 6/ Angel's blood
  • 7/ Nocturnal blasphemies
  • 8/ Spawn of Azathoth
  • 9/ Incantation
  • 10/ Church of the pentagram
  • 11/ Ripped from the cross

enregistrement

1-6 recorded Pagan studios, Novembre 89. 7-9 recorded in Sunlight studios, Aout 90. 10-11, recorded Berno Studios, mars 96.

line up

Goatspell (chant), Necrolord (guitares), The haunting (guitares), Offensor (batterie)

remarques

Goatspell = Tomas Lindberg. Necrolord = le Necrolord qui a réalisé les covers d'Emperor, Dissection etc...

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
black metal
death metal
Styles personnels
thrash/black/death

Si beaucoup d'entre vous connaissent sûrement At The Gates, je doute que la majorité soit au fait des obscurs groupes qui l'ont précédé. Si je vous dis Liers in Wait mmhh ? Et grotesque alors ? Merde il faut connaître Grotesque ! Grotesque, au delà de son patronyme un peu surprenant, c'est un peu l'exemple même du groupe de satanic thrash/death, le genre de groupe ultra "evil" qui tabasse du début à la fin, tout en conservant cette aura mystique et "soufrée". Prenez donc une base thrash : gros riffs tout en power chords, côté bien speed et revanchard ; Ajoutez-y une bonne dose de death à l'ensemble : le chant de Lindgren bien arraché, plus sombre que par le futur ; Et terminez le tout par quelques mélodies obscures bien placés, typiques de l'époque (argh ce "Ripped from the cross"), renforcées parfois de quelques claviers, projetant une ambiance satanique qu'on désesperait de réentendre... CEt album, sorte de compilation en réalité, regroupe trois différents enregistrements, montrant une progression tout à fait impressionnante. Du thrash/death/speed satanique des six premiers morceaux, le groupe durcit le propos et s'obscurcit un peu plus, devenant un vrai groupe de death sombre dès "Nocturnal blasphemies". Il m'arrive d'ailleurs parfois de penser à un très vieux Morbid Angel ou Immolation, non dans la forme mais sur le fond, le groupe restant vachement plus thrash et primaire... Et puis il y a les deux derniers morceaux ! Ah quel bonheur, du pur death sombre et mélodique, très rapide, sans le moindre temps mort et recouvert de cet aspect old school que lui confère son âge, non sans rappeler un Unanimated version evil d'ailleurs... Voilà bien deux vrais petites bombes comme on n'en entend plus actuellement. Vous cherchez du metal, du vrai, du viril et satanique, avec la dose de violence supplémentaire ? Vous pensiez que seuls les groupes sud-américains pouvaient faire ça ? Erreur, et Grotesque l'a déjà prouvé il y a déjà bien des années. (samedi 3 mars 2007)

note       

ajoutez des tags sur : "In the embrace of evil"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "In the embrace of evil".

ajoutez une note sur : "In the embrace of evil"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In the embrace of evil".

ajoutez un commentaire sur : "In the embrace of evil"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In the embrace of evil".

Potters field › mardi 11 mars 2008 - 12:05  message privé !
comme il nous sous-estime poky... tu voies qu'il y en a qui se souviennent de liers in wait et de grotesque ?
absinthe_frelatée › dimanche 4 mars 2007 - 13:35  message privé !
Klay plus rapide que l'éclair sur Grotesque évidemment ;) Un des rares groupes de death "normal" que j'apprécie vraiment, très bon album.
KlaY › samedi 3 mars 2007 - 23:04  message privé !
*orgasme* GROTESQUE SUR GUUUUUUUTS !!!!!!! Aaaah ce skeud est un de mes préférés dans le death old school, tout y est, la violence, l'agressivité, le malsain, les riffs, la rapidité, l'ambiance, tout ce qui fait un pur album de death old school. Et ces riffs thrashisants, super primaires mais tellements chargés en agressivité... Ah ce qeu j'aime ce disque. Pokemonslaughter si tu nous chroniques le Liers In Wait je t'érige un monument.
Note donnée au disque :       
Macbeth › samedi 3 mars 2007 - 22:52  message privé !
Et ENCORE HEUREUX qu’on soit à des années-lumières d’Atezegaitse (contre qui je n’ai pas le moindre grief, cela dit). Mais quoi, qu’est ce qui leur manque ? Une technique exemplaire ? La maturité des Grands Artistes? Pfff, on ne sait même pas à quoi ça peut servir ces conneries. Parfois, moins c’est plus, les derniers seront les premiers tout ça. Il ne faut pas oublier qu’en 89 ces gens sont encore honteusement adolescents. Leur death risque forcément d’être un peu rentre-dedans et primaire sur les bords, et franchement tant mieux puisqu’à l’arrivée on est plus proche du style bourrinatoire et démoniaque professé par les pionniers dont vous m’excuserez de le souligner ils font eux-mêmes peut-être après tout plus ou moins partie voilà c’est dit. Surtout, il ne faudrait pas oublier que la seconde moitié du disque est SATAN.
Note donnée au disque :       
toxine › samedi 3 mars 2007 - 14:38  message privé !
ouais bon c'est pas mal mais on est à des années lumières d'ATG. Putain, la batterie, je sais plus dans quel morceau il y aune sorte de blast, à pisser de rire... Les 2 derniers morceaux (je crois, ça fait un sacré bail que j'ai pas écouté ça) sont là très proches des débuts d'ATG.
Note donnée au disque :