Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVFrank Van Bogaert › One Out Of Five The Best of Frank Van Bogaert

Frank Van Bogaert › One Out Of Five The Best of Frank Van Bogaert

14 titres - 77:20 min

  • 1 Human 5:06
  • 2 Closer 4:50
  • 3 Deserts 7:36
  • 4 Rorogwela 3:08
  • 5 Home By The Sea 5:15
  • 6 Ballet 5:26
  • 7 Falling Leaves 3:21
  • 8 Violet 5:24
  • 9 Docking 8:26
  • 10 Geographic 6:15
  • 11 Blue 4:16
  • 12 Atmospheric Conditions 5:48
  • 13 A State Of Mind 7:05
  • 14 Earth 4:55

line up

Frank V. Bogaert : Synthétiseurs, Électroniques & FX

remarques

Pour entendre des échantillonnages sonores, visitez; http://www.frankvanbogaert.com/

chronique

Styles principaux
musique électronique
world music
Styles secondaires
musique électronique berlin school
Styles personnels
musique Électronique new berlin school

Je connaissais très peu Frank Van Bogaert avant d’entendre cette compilation. One Out of Five, un titre très original pour un album compilation, est le 6ème album de ce musicien Belge dont le 1er opus Colours paraissait en 1998. Human, de l’album du même nom, ouvre ce recueil en rythme et harmonie. Sans le savoir, j’entrais dans le début de 77:20 minutes d’émerveillement. Malgré un souple mouvement séquentiel, Human bifurque vers un tempo indéfini. Le rythme versus le non rythme. Pourtant, il y a du rythme, mais un rythme qui se fond dans l’harmonie. À chaque volet, à chaque mouvement apparaît un nouvel instrument, de sorte qu’à la fin nous constatons qu’un rythme s’est formé. En fait plusieurs rythmes, comme par magie, se forment à mesure que Human progresse, comme une improvisation structurée. Une grande qualité pour un compositeur. Doucement des notes de guitares vrillent en spirales, des percussions éclectiques battent la mesure sur de superbes arrangements. On est envahit par un son riche, dans une atmosphère aérée qui bouge constamment. C’est de cette façon que l’on tombe pour la musique de Frank Van Bogaert. Comme ça, à partir d’une harmonie saisie au vol, il crée une superbe pièce à saveur tribale. Un peu différent, Closer est plus convivial, sur de beaux effets vocaux. À mi chemin entre la musique du monde et la musique tribale, Frank V. réussit à y coller un tempo entraînant. Deserts est un autre titre assez fort. Après une intro style ballade romanesque, le titre explose sur de bonnes batteries et un synthé aux nappes denses qui virevoltent avec la grâce d’une ballerine. Un beau titre, avec de beaux arrangements qui jouent sur des intonations subtiles, avec une touche tribale. Comme sur Human, les percussions sont terribles. Vous avez entendu Rorogwela, j’en suis sûr. C’est une superbe ballade, avec de belles percussions montantes, des voix tribales qui ‘’hummhumm’’ sur un beau piano et même une cornemuse fait une apparition discrète. Des vagues lavent le sable, sous une pulsation linéaire, et une suave flûte clanique. Home by the Sea démarre doucement. Le tempo monte en cadence pour insuffler une superbe ballade sur des percussions sauvages et puissantes, voire violentes que de superbes arrangements reforment en un titre puissant, bien enveloppé de strates mellotronnées. Un autre superbe titre. En fait, One Out of Five est un étonnant album, plein de découvertes, de petites perles musicales qui égayent les moments sombres, comme l’inverse peut se produire; des moments émouvants qui vont chercher une larme sur le coin des yeux. Prenons Violet, un titre incroyablement doux, malgré son lourd aspect dramatique et une orchestration monstre, la délicatesse qui se cache derrière cette pièce nous atteint droit aux tripes. Tout comme le superbe Geographic, une ode à la culture des premiers peuples sur des arrangements épiques. Un titre incroyablement nostalgique à faire frémir l’épine dorsale. One out of Five m’a totalement séduit. Tout au long des 14 titres, Frank Van Bogaert étonne par la diversité de ses arrangements, et la fluidité des genres. De mélodieux, il peut vaguer sur des titres plus complexes, avec des modulations étranges, qui finissent par boucler la boucle harmonieuse. Un habile mélange de musique tribale, de musique du monde sur des structures séquencées à la New Berlin School. Un croisement entre Vangelis, Mike Oldfield et Jean Michel Jarre. Un monde de fantaisie et d’harmonie sur 77:20 minutes d’émerveillement. Disponible au : http://www.frankvanbogaert.com/ (vendredi 5 janvier 2007)

note       

ajoutez des tags sur : "One Out Of Five The Best of Frank Van Bogaert"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "One Out Of Five The Best of Frank Van Bogaert".

ajoutez une note sur : "One Out Of Five The Best of Frank Van Bogaert"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "One Out Of Five The Best of Frank Van Bogaert".

ajoutez un commentaire sur : "One Out Of Five The Best of Frank Van Bogaert"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "One Out Of Five The Best of Frank Van Bogaert".