Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDevilish Era › The deiphobic syndrome

Devilish Era › The deiphobic syndrome

9 titres - 47:11 min

  • 1.Agnostic supremacy
  • 2.The deiphobic syndrome
  • 3.Under the aegis of the megarthropist
  • 4.Bemoaning the loss of belligerent atheists
  • 5.No God
  • no icon slavery
  • 6.Conjuring up the plague of all plagues
  • 7.Conspicuous bigotry of humbled masses
  • 8.Begrime the tomb of a lunatic saviour
  • 9.Outro

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré entre septembre et décembre 2004

line up

Mrik/Lord Naggaroth (tout)

remarques

CD limité à 1000 copies

chronique

Styles principaux
metal extrême
Styles secondaires
black metal
Styles personnels
black metal

Aaaarrrgghhhhh, Devilish Era sort enfin son premier album sur le label français Forgotten Wisdom Productions. Il était temps car la demo précédente intitulée "Under the aegis of the megathropist" m'avait sérieusement emballé, une sorte de black metal fou avec quelques passages industrio-ambient bien tarés. On remarquera d'ailleurs que Mrik s'est calmé avec ces passages sur cet album. Il y a une amélioration au niveau du son mais également au niveau de la cohérence et de la recherche des compositions. Un joli passage acoustique débute l'album qui contraste totalement avec les morceaux électriques. Remisez les combos qui s'autoproclament d'un suicidal black metal car pour l'heure, les vocaux de Mrik les font tous passer pour des fantassins. Oui, les vocaux sont un réel point fort de ce disque, ils sont empreints d'une très forte mélancolie, voire d'un désespoir palpable avec quelques passages où le monsieur perd toute raison et envoie tout ballader. Au niveau musical, le black metal de Devilish Era s'est quelque peu épuré voire simplifié mais gagne en efficacité et en impact. Il y a quelques perles sur cet album, mes morceaux favoris sont "Agnostic supremacy" (rhaaaa ces vocaux et ce petit riff entrainant), ensuite, le titre culte à mes yeux de Devilish Era qui était déjà présent sur la demo précédente sous une forme différente, "Under the aegis of the megathropist" et son enchainement de riffs tous plus tueurs les uns que les autres, et enfin cet apocalyptique "Begrime the tomb of a lunatic saviour" qui est trop court à mon goût mais parfaitement bien placé sur le disque. La boite à rythme sonne vraiment bien, on sent que Mrik s'est fait la main avec les demos précédentes et la maitrise maintenant bien, même s'il m'a dit rechercher un batteur humain pour son prochain album (avis aux amateurs). Un one-man band qui progresse à pas de géant à chaque nouvelle sortie, ce "The deiphobic syndrome" en est la preuve parlante. Mrik est également actif à travers d'autres groupes, je citerais notamment Wolok (qui sort un nouveau disque ces jours-ci) avec Luc Mertz (qui a d'ailleurs masterisé cet album), créateur et unique membre de Zarach'Baal'Tharagh, un fanzine intitulé Foedus Aeternus ainsi qu'un label/distribution qui porte le même nom. Gageons que le prochain méfait de Devilish Era placera la barre encore plus haut que "The deiphobic syndrome". Une chose est sure, ça ne va pas être chose aisée. Qu'on se le dise. (jeudi 22 juin 2006)

note       

ajoutez des tags sur : "The deiphobic syndrome"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The deiphobic syndrome".

ajoutez une note sur : "The deiphobic syndrome"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The deiphobic syndrome".

ajoutez un commentaire sur : "The deiphobic syndrome"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The deiphobic syndrome".

Iormungand Thrazar › jeudi 22 juin 2006 - 20:13  message privé !
pour les projets qualifiés de "suicidal", ma comparaison était uniquement vocale, musicalement je trouve que ça n'a rien à voir.
Note donnée au disque :       
pokemonslaughter › jeudi 22 juin 2006 - 19:45  message privé !
avatar
ptain autant je respecte le travail d'Mrik, autant j'aime aps du tout devilish era... je trouve que ça dégage rien, et que ça rentre justement dans ces projets pseudo "suicidal"...
Tallis › jeudi 22 juin 2006 - 19:42  message privé !
Entièrement d'accord (même si je trouve la note un peu faible). Cet album dégage une ambiance magnifique et la voix est à donner le frisson sur les meilleurs morceaux. Vivement la suite!
Note donnée au disque :