Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVolkolak › Slava Iarile - Hail to the God of the sun

Volkolak › Slava Iarile - Hail to the God of the sun

10 titres - 44:24 min

  • 1/ To the god of the fire
  • 2/ To the Russian
  • 3/ A yew grove
  • 4/ To the people from East Russia
  • 5/ The brave viking
  • 6/ Wolf farewell
  • 7/ Vavila
  • 8/ Hail to the god of the sun
  • 9/ At valiant prince
  • 10/ Veles and warrior

line up

Grygory Kirioukin Mikhail Bilin Larisa Kirioukina Pavel Bougrov

remarques

Le cd contient un video clip pour le titre "Hail to the god of the sun". Tout est écrit en russe, les noms des titres sont les traductions en anglais présentes sur le cd.
L'édition de Blazing Productions de 2006 est une réédition de la version originale sans aucun bonus.

chronique

Styles principaux
folk

Volkolak est un obscur groupe russe de folk qui s'est fait connaître avec cet album intitulé "Slava Iarile" qui signifie "Hail to the god of the sun" en anglais. Le groupe pratiquait précédemment un black metal moins intéressant que ce qu'il propose actuellement, mais qui a quand même fait paraître ses créations antérieures après cet album folk, toujours sur le label russe Othal Productions et intitulé "Dark shines of scales". Volkolak propose donc un folk pur et dur avec divers instruments, guitare acoustique, basse, mandoline, flûte, guimbarde et percussions. L'ensemble comporte bien entendu une forte touche slave puisque le chant est en russe et le répertoire musical du groupe fleure bon les contrées de l'Est; l'Est lointain puisque le groupe est originaire de l'Est de la Russie, proche de la frontière avec la Chine. L'accent est mis sur les ambiances qui alternent entre le mélancolique ("Wolf farewell", "At valiant prince"), cette sorte de beauté russe et le plus festif et accrocheur ("Vavila"). Le chant est réussi et placé bien en avant. Volkolak présente un disque axé sur la mélodie efficace, avec des percussions simplistes classiques dans le style et une réelle touche mélancolique par moment. Un excellent disque qui invite au voyage et au dépaysement au travers de compositions efficaces et ancrées dans une tradition folklorique russe emplie de beauté parfois sombre. Une piste video a été ajoutée à ce disque, elle présente une sorte de reconstitution païenne assez simple mais agréable à l'oeil. Le groupe a également sorti un split cd qui est tout aussi excellent, surtout leur partie. Je réécoute à chaque fois ce disque avec un fort plaisir, gageons que le groupe reviendra bientôt nous proposer d'autres pièces folkloriques aussi inspirées que ce "Slava Iarile". (dimanche 28 mai 2006)

note       

ajoutez des tags sur : "Slava Iarile - Hail to the God of the sun"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Slava Iarile - Hail to the God of the sun".

ajoutez une note sur : "Slava Iarile - Hail to the God of the sun"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Slava Iarile - Hail to the God of the sun".

ajoutez un commentaire sur : "Slava Iarile - Hail to the God of the sun"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Slava Iarile - Hail to the God of the sun".

Nicko › jeudi 12 juillet 2007 - 23:21  message privé !
avatar
Blazing Prod a réédité l'albuù, comme ça, plus de jaloux, y'en aura pour tout le monde ! :-)
Dispater › jeudi 15 juin 2006 - 19:37  message privé !
Un excellent groupe que Volkolak...le spit avec HorSS est en tout point interessant. Aussi biezn la partie Volkolak que la partie HorSS.
Gorefan › vendredi 2 juin 2006 - 16:48  message privé !
Oui c,est vrai qu'elle est répétitive, voire un peu trop, au moins elle ne prend pas trop de place...Probablement que pour Slava Yarile, peu de distro en ont, car le stock a été pas mal écoulé vu la qualité de l'album... Simple hypothèse , fort plausible quand même
Iormungand Thrazar › vendredi 2 juin 2006 - 12:16  message privé !
oui le "Slava Iarile" est un cdr pro bien fait quand meme, mais le volkolak/horss en est également un et plus de distros ont ce dernier que l'album.Bref, les productions Othal sont généralement limitées à 1000 copies, je pense qu'il y a une erreur sur le site de Graveland. Le dark shine of scales, il y a des passages sympathiques oui, mais la BAR a tendance à devenir insupportable à la longue.
Note donnée au disque :       
Gorefan › vendredi 2 juin 2006 - 05:07  message privé !
.... Que c'étais 500, car sur el site de Graveland, il parle de ce groupe et il est écrit que l'album est limité a 500. Dark Shine est limité a 1000. Pour le split, je l,ai déja écouter et en effet le coté de Volkolak est excellent! HorSS faut s'y faire, n'étant pas un gros fan de RAC