Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesJKeith Jarrett › The survivor's suite

Keith Jarrett › The survivor's suite

  • 1977 - Ecm, ECM 1085 (1 cd)

2 titres - 48:31 min

  • 1/ The Survivor's Suite Part One (27:14)
  • 2/ The Survivor's Suite Part Two (21:17)

enregistrement

Tonstudio Bauer, Ludwigsburg, Allemagne, avril 1976

line up

Charlie Haden (contrebasse), Keith Jarrett (piano, saxophone soprano, flûte à bec, céleste, percussions), Paul Motian (batterie, percussions), Dewey Redman (saxophone ténor, percussions)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles principaux
jazz
Styles personnels
free form > post bop

Véritable électron libre dans le parcours pas toujours cohérent de ce quartette qui concrètement ne fit jamais couler beaucoup d'encre, "The Survivor's Suite" est une comète dans la discographie de Keith Jarrett ; un parfait résumé des intentions que la formation mit tant de temps à concrétiser pour des raisons qui, je l'avoue, m'échappent. L'ironie veut que le groupe ait du se décider à franchir l'Atlantique pour aller enregistrer son seul disque studio pour le compte du label de Manfred Eicher afin de parvenir enfin à se réaliser pleinement et concrétiser ainsi toutes les promesses qu'une telle association sur papier se devait, un jour ou l'autre, d'honorer. Peut-être le simple fait de se retrouver dans un cadre différent les a aidé à surpasser leurs craintes puisque la seule véritable constante dans l'historique du groupe fût quelque part la systématique mauvaise exploitation des talents en présence ; un batteur ayant la sensibilité d'un percussioniste, un contrebassiste dont l'aspect mélodique tenderait presque à effacer la nature rythmique de son instrument, un saxophoniste talentueux dont la fougue a toujours parue entravée à l'ombre des géants et un pianiste compositeur ambitieux qui a plus d'une corde à son arc. Avec ce disque, Keith Jarrett revient à ce qui avait fait l'atout majeur d'un disque comme "Death and The Flower". Long titre de près de cinquante minutes subdivisé en deux parties pour les besoins du 33 tours, "The Survivor's Suite" est l'ultime voyage que va s'accorder Keith Jarrett en compagnie de ses acolytes, tour à tour calme et tumultueux, un voyage sans retour dans tous les recoins explorés par ces derniers, des évocations brumeuses de pays imaginaires au mystère de l'essence mystique en passant par l'urgence polie et le chaos contrôlé d'un free jazz plus malin qu'il n'y paraît, sans oublier le romantisme blessé d'un piano qui ne sait plus trop bien si c'est le jazz ou le classique qui lui donne sa sève. Je tiens à vous prévenir, nous sommes loin des essais extrêmistes des grands papes de la cause free. C'est toujours très fin, pleins de subtilités et de nuances, un jeu élastique où les zones de respirations chassent les zones d'ombres et inversément. Une histoire, une belle histoire, humaine, vivante, la seule, peut-être, qui vaille la peine d'être vécue. (mercredi 24 mai 2006)

note       

ajoutez des tags sur : "The survivor's suite"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The survivor's suite".

ajoutez une note sur : "The survivor's suite"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The survivor's suite".

ajoutez un commentaire sur : "The survivor's suite"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The survivor's suite".

merci pour le fusil... › samedi 13 septembre 2008 - 22:37  message privé !

Œuvre enlevée où le clair-obscur est savamment dosé.Chaque musiciens est à sa place et se permet de tirer la couverture à lui de façon toujours pertinente et harmonieuse, la liberté qui leur laissé n'empiète jamais sur la progression du morceau.Magnifique voyage en tout cas.

Note donnée au disque :