Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHPeter Hammill › Incoherence

Peter Hammill › Incoherence

  • 2004 - Fie!, FIE! 9129 (1 cd)

14 titres - 41:39 min

  • 1/ When Language Corrodes (2:46)
  • 2/ Babel (4:37)
  • 3/ Logodaedalus (2:18)
  • 4/ Like Perfume (1:32)
  • 5/ Your Word (1:09)
  • 6/ Always And A Day (2:09)
  • 7/ Cretans Always Lie (3:25)
  • 8/ All Greek (4:14)
  • 9/ Call That a Conversation ? (3:13)
  • 10/ The Meanings Changed (1:57)
  • 11/ Converse (2:10)
  • 12/ Gone Ahead (5:40)
  • 13/ Power Of Speech (2:42)
  • 14/ When Language Explodes (3:46)

enregistrement

Terra Incognita, Bath, Angleterre, mars - décembre 2003

line up

Peter Hammill (guitare, claviers, chant), Stuart Gordon (violon), David Jackson (saxophone, flûte)

chronique

La nouvelle est tombée ; en mettant la dernière touche à "Incoherence", sa dernière livraison annuelle en date, Peter Hammill fût victime d'une attaque cardiaque en décembre 2003. Fort heureusement rétabli, on sait aujourd'hui que cet évènement tragique fût l'élément décisif qui incita le chanteur à réactiver la machine Van Der Graaf "avant qu'il ne soit trop tard pour le faire"... C'est bien entendu avec une attention accrue que l'on se penche alors sur "Incoherence" qui - mais ce n'est peut-être pas un hasard - s'attaque au... humm... coeur même de l'oeuvre de Peter Hammill, c'est-à-dire le langage et notre difficulté récurrente à pouvoir nous exprimer convenablement, à traduire avec précision notre pensée et nos sentiments. Sectionné en quatorze plages indépendantes, "Incoherence" réédite l'expérience de "A Headlong Stretch" sur "Roaring Forties" puisqu'il s'agit, ni plus ni moins, d'une longue suite qui s'écoute d'une seule traite. Le batteur Manny Elias semble n'avoir plus accès aux locaux de Terra Incognita et, comme nous pouvions nous en douter, la musique en ressort gagnante. Seulement, Peter a déjà rangé sa guitare, et ressort son va-tout électronique. Rangé aussi son sens particulier de la mélodie si bien qu'il nous délivre un album, eh bien, pas vraiment incohérent, mais plutôt confus. J'ai le sentiment que Peter Hammill a voulu marquer un grand coup là mais rate son objectif en passant à côté de l'essentiel ; l'émotion. Certains passages instrumentaux ont la complexité de pièces étiquettées rock in opposition, c'est dire si cela se veut complexe. Et on a encore droit bien sûr à cette alternance finalement prévisible entre moments calmes, éthérés, presqu'ambient et d'autres plus chaotiques ou, en tout cas, désirants sonner comme tel. Une fois pour toute, il n'y a pas de meilleur ou de moins bon Peter Hammill (enfin, si ; à de rares exceptions près)... "Incoherence" nous prouve plus que jamais que l'homme, à l'instar d'un Frank Zappa, n'a pas spécialement cherché à enregistrer des disques, mais à créer une oeuvre. Le meilleur disque de Peter Hammill, finalement, il ne tient qu'à chacun d'entre vous de le faire en réunissant les titres qui vous touchent le plus sur une compilation - double ? triple ? quadruple ? - qu'il reste encore à inventer. Mais le choix est si vaste et la palette des émotions si étendue que, bon gré, mal gré, il est encore préférable de se jeter corps et âme dans l'aventure en se laissant guider par le toucher invisible du dernier des vrais géants encore en vie. (dimanche 30 avril 2006)

note       

ajoutez des tags sur : "Incoherence"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Incoherence".

ajoutez une note sur : "Incoherence"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Incoherence".

ajoutez un commentaire sur : "Incoherence"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Incoherence".

vincenzo › vendredi 10 décembre 2010 - 23:33  message privé !

Ben "Fogwalking" nous a fait de l'entrisme rien depuis 2007, une déception encore. Putain ce son... Respect total, les concerts en duo sont vraiment bons, ça va au delà de ces versions aseptisées. En relisant la chro, accord total, je pense qu'il est bien difficile de prendre le train en marche.

fogwalking › mardi 3 juillet 2007 - 15:41  message privé !
à coup sur l'un des cinq meilleurs disques de Peter Hammill!!
Note donnée au disque :