Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGentle Giant › Free hand

Gentle Giant › Free hand

7 titres - 36:19 min

  • 1/ Just the same (5:29)
  • 2/ On reflection (5:29)
  • 3/ Free hand (6:15)
  • 4/ Time to kill (5:10)
  • 5/ His last voyage (6:26)
  • 6/ Talybont (2:43)
  • 7/ Mobile (4:47)

enregistrement

Angleterre, 1975

line up

Gary Green (guitares), Kerry Minnear (claviers, chant, vibraphone, basse), Derek Shulman (chant, saxophones), Ray Shulman (basse, violon, guitare, percussions, choeurs), John Weathers (batterie, percussions)

chronique

Styles principaux
progressif

Gardant le cap de "The Power and The Glory", conservant son énergie et son grand esprit de synthèse, le septième album de Gentle Giant va étonnement être leur plus grand succès, si néanmoins ce terme désigne quelque chose de précis. Ne nous trompons pas d'époque... C'est d'autant plus étonnant que nos compères vont marquer ici un retour radical vers ces atmosphères médiévales des débuts ("On Reflection", "Talybont") que l'on avait plus entendu depuis longtemps, ou en tout cas de manière si appuyée. Appliqué à leur grammaire plus moderne, les titres se parent d'un formidable compromis entre sonorité passéiste et partis pris technologiques, dessinant avec aisance un répertoire à la franche singularité. Si les ambiances demeurent, elles ne sont plus aussi contemplatives et propices aux digressions comme elles l'étaient autrefois. Cette remarque était déjà valable pour "The Power & The Glory", et dans une moindre mesure aussi pour "In a Glass House". Cependant, ne l'oublions pas, Gentle Giant ne s'est jamais senti obligé, comme la plupart de ses contemporains, de se lancer dans l'écriture de longues pièces gigantesques ; leurs titres, plus modestes, n'en demeuraient pas pour autant moins Rabelaisiens, que du contraire ! En dépit de tous ces éléments franchement positifs, je me surprends de constater que la majorité des titres ne parviennent pas à capter toute mon attention jusqu'à sa conclusion, "Freehand" n'ayant pas de toute évidence la même dynamique que son prédécesseur. C'est un bon disque de Gentle Giant. Inmanquablement. Subtil et fin. Mais il lui manque un peu de relief. Un ou deux morceaux un peu plus charismatiques ou avec un soupçon de testostérone en plus auraient pu faire toute la différence. (samedi 29 décembre 2001)

note       

ajoutez des tags sur : "Free hand"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Free hand".

ajoutez une note sur : "Free hand"

Note moyenne :        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Free hand".

ajoutez un commentaire sur : "Free hand"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Free hand".

Dun23 › jeudi 4 octobre 2012 - 09:21  message privé !

En tout les cas, celui-ci est bon!

Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane › mercredi 3 octobre 2012 - 21:39  message privé !

Je viens d'acheter "I lost my head", un coffret de 4 CD qui couvre la période Chrysalis. Ca commence avec Free Hand et se termine avec Civilian. On va voir si mon intérêt s'émousse au fil des CD...

Dun23 › samedi 19 mai 2012 - 14:29  message privé !

Ce disque est une usine à tubes! Peut être le meilleur moyen de pénétrer l'univers du groupe.

Note donnée au disque :       
progviewer › jeudi 8 janvier 2009 - 23:12  message privé !

Dieu a parlé voilà maintenant presque quatre ans... Rien à enlever ni à retirer.

Note donnée au disque :       
Dieu › mardi 29 mars 2005 - 15:54  message privé !
On n a pas du ecouter le meme disque alors ! Je me le passe regulierement, je le trouve vraiment excellent en tout point. A l'instar de "The Power & The Glory", leur musique est mieux maitrisée, plus accessble, plus pechue et finallement plus coherente. De ce fait je pense que cet album (avec "Power...") est le meilleur moyen de rentrer dans l'univers de ce groupe vraiment exeptionnel. Excellent !!!!!!!!!
Note donnée au disque :